Version classiqueVersion mobile

Traduction et migration

 | 
Arnold Castelain

Pour introduire une éthique de la traduction

Amir Moghani

Texte intégral

1Je me fais porte-plume d’un immigré afghan nommé Kôzem Kôzemi (né le 10 janvier 1968). La résonance d’un texte qu’il signe le 16 avril 1991 en Iran est comparable avec celle de la photo d’Alan Kurdi, enfant syrien de trois ans échoué sur la plage le 2 septembre 2015. Laissons-nous porter par un extrait de ce texte en langue originale, en persan. Il regorge de sincérité et de souffrance. Il est d’un truisme cru.

Auteur

Cerlom, Inalco

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search