Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Émile Picot, secrétaire du prince de Roumanie

Correspondance

99. [à Hortense Cornu]

M.E. (6)

Texte intégral

Paris, le 21 février 1869

 

Madame,

 

  • 1 Voir lettre 15, n. 6.

1J’ai eu l’honneur de voir hier M. Duruy1, qui m’a accueilli en votre nom avec la plus grande bienveillance. Je lui ai parlé assez longuement de mes études sur la langue roumaine, qui ont paru l’intéresser, et il m’a adressé à M. Bellaguet, à qui j’ai fait connaître les détails de la mission que je désirais obtenir.

  • 2 Très probablement Charles Schefer (1820‑1898), secrétaire‑interprète pour les langues orientales a (...)
  • 3 Władysław Czartoryski (1828‑1894), homme politique polonais exilé à Paris, collectionneur d’art et (...)

2Si j’ai une réponse favorable de Cracovie, où M. Schefer2 a fait demander des renseignements pour moi par l’intermédiaire du Prince Czartoriski3, le Ministère est disposé à me donner une mission spéciale en vue de rechercher les documents moldaves qui se trouvent dans les archives polonaises. J’aurais ainsi les moyens de publier le résultat de mes recherches, et ce premier travail me donnerait des titres pour solliciter l’impression d’un ouvrage complet sur le roumain.

3J’ai appris de M. Bellaguet que M. Cornu avait eu l’obligeance de me recommander au ministre, et c’est cette bonne recommandation qui m’a valu l’excellent accueil que j’ai trouvé auprès de M. Duruy.

4Je me mets en route ce soir même et je tiens à vous renouveler, Madame, l’expression de ma reconnaissance. Je sais trop tout ce que je vous dois pour l’oublier jamais, et la seule chose que je puisse encore vous demander c’est de vouloir bien me continuer votre bienveillant appui […].

 

É. Picot.

Notes

1 Voir lettre 15, n. 6.

2 Très probablement Charles Schefer (1820‑1898), secrétaire‑interprète pour les langues orientales au ministère des Affaires étrangères, professeur de persan à l’École des langues orientales dont il est aussi à la tête de 1867 à 1898.

3 Władysław Czartoryski (1828‑1894), homme politique polonais exilé à Paris, collectionneur d’art et plus tard fondateur du Musée Czartoryski de Cracovie.