Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Émile Picot, secrétaire du prince de Roumanie

Correspondance

96. [d’Hortense Cornu]

H.C. (10)

Texte intégral

24 mars [18]68

 

Mon cher Monsieur Émile,

 

1Allez au ministère des Affaires étrangères à onze heures. Vous demanderez M. de Beaufort et lui direz que je vous ai écrit qu’il vous autorisait à aller le trouver.

2M. de Beaufort est l’ami du ministre, le directeur de la presse au ministère, il verra à vous employer. Ce serait entrer par une petite porte, mais vous seriez tout de même dans la place.

3On est très occupé de la Roumanie et on recueille tous les renseignements qu’on peut trouver.

  • 1 Dimitrie A. Sturdza (voir lettre 28, n. 3).

4Le ministre a reçu M. Stourdza1 et en a été très satisfait.

  • 2 Alexandre Mellinet.

5Vous avez vu qu’on a enfin nommé un consul général2. On dit que c’est un homme capable.

  • 3 La princesse Joséphine de Bade, épouse de Charles‑Antoine de Hohenzollern, mère du prince Charles.

6Savez‑vous que la Prs. de Hohenzollern3 est à Paris ? Il me semble qu’il serait de convenance de vous inscrire chez elle. Elle demeure chez sa sœur la Duchesse Hamilton, rue St. Dominique 119, je crois.

7La comtesse de Flandre est également ici.

8Au revoir, mille compliments à votre chère famille.

9Tout à vous de cœur,

 

Hortense Cornu

 

10Me. Marie Dumas est enchantée de vous.

Notes

1 Dimitrie A. Sturdza (voir lettre 28, n. 3).

2 Alexandre Mellinet.

3 La princesse Joséphine de Bade, épouse de Charles‑Antoine de Hohenzollern, mère du prince Charles.