Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Émile Picot, secrétaire du prince de Roumanie

Correspondance

55. [À Monsieur Saint-Pierre, Agent et Consul général de Sa Majesté le Roi de Prusse]

N.G.T. (5)

Texte intégral

Bucarest, le 24 février/8 mars 1867

 

Monsieur le Consul Général,

 

1Conformément à la demande que vous avez bien voulu m’adresser, j’ai l’honneur de vous transmettre ci‑joint copie de la lettre par laquelle M. le Baron d’Eder a été accrédité en qualité d’Agent et Consul général de S.M. l’Empereur d’Autriche auprès du gouvernement de Son Altesse.

2Je prendrai la liberté de vous faire remarquer que cette communication vous est entièrement personnelle, c’est‑à‑dire qu’elle doit rester tout à fait entre nous, pour ne pas donner lieu de la part d’autres personnes à des demandes de ce genre, demandes auxquelles il ne serait pas toujours possible de satisfaire.

3Je saisis avec plaisir cette occasion pour vous renouveler, Monsieur le Consul Général, l’assurance de la haute considération avec laquelle j’ai l’honneur d’être,

4Votre très humble serviteur,

 

Émile Picot