Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'accentuation grecque

 | 
Henri Tonnet

Préface

Joëlle Dalègre

Texte intégral

1Une première version de ce manuel d’accentuation du grec moderne a été éditée en 1984, elle était unique et indispensable, la version d’aujourd’hui, corrigée et réactualisée l’est également.

2En effet, tout francophone qui a cherché à apprendre le grec moderne a hésité, buté, trébuché sur les arcanes de l’accentuation et découvert que là était sa plus grande difficulté s’il voulait s’exprimer oralement. Tout francophone qui a enseigné le grec moderne a compris rapidement que l’emplacement de l’accent, son déplacement en cours de déclinaison ou de conjugaison et son rôle essentiel dans la compréhension orale sont des éléments capitaux, que le maniement de la seule langue française rend difficiles à maîtriser. Ajoutons que cet ouvrage est le seul à traiter de cette question en français.

3De plus, cet ouvrage est écrit par Henri Tonnet, le spécialiste qui, après de longues années d’enseignement du grec moderne à l’Inalco puis à la Sorbonne, a une très riche expérience dans la transmission de cette langue et une connaissance pratique des manques ressentis par les étudiants. D’ailleurs, le but de ce manuel était et reste de faciliter l’apprentissage du grec moderne en fournissant un outil facile d’accès et un instrument de référence.

4Henri Tonnet a par ailleurs dirigé le Centre d’Études balkaniques de l’Inalco et l’Institut néo-hellénique de la Sorbonne. Il a été rédacteur en chef des Cahiers balkaniques, du Bulletin de liaison néo-hellénique et a créé avec le Professeur Guy (Michel) Saunier la Revue des études néo-helléniques. Il est également l’auteur, à côté de nombreuses traductions littéraires, d’une Histoire de la langue grecque moderne (L’Asiathèque, Paris, 3e édition, 2011), d’un Précis de grammaire grecque moderne (L’Asiathèque, Paris, 2006) et d’un Dictionnaire français-grec moderne à l’usage des francophones (L’Asiathèque, 2016), qui complètent ces outils d’apprentissage et restent, eux aussi, les principaux ouvrages disponibles en langue française sur ces sujets.

5Ce manuel traite de l’accentuation du grec dite « monotonique », c’est-à-dire celle qui, depuis la réforme de 1982, n’indique plus par écrit qu’un seul accent, un accent aigu qui marque la syllabe à accentuer intensément dans la prononciation. Néanmoins, le système précédent dit « polytonique » qui indiquait, en respectant les conventions en usage pour le grec ancien, les accents grave, aigu, circonflexe et les « esprits », est évoqué dans une dernière partie du manuel ; en effet de nombreuses éditions ont conservé cette accentuation, certaines publications la respectent encore et même certains l’utilisent à l’écrit. Le lecteur trouvera donc l’indispensable accentuation monotonique contemporaine, tout comme quelques clés pour ne pas être surpris, si besoin est, par le système « polytonique ».

6L’essentiel de ce manuel est logiquement consacré aux règles d’accentuation et de déplacement de l’accent des verbes, des noms – substantifs et adjectifs, des adverbes et des noms propres. La complexité de l’ensemble en fait un ouvrage indispensable et exceptionnel qui exige qu’on le consulte et qu’on s’y réfère souvent avec le plus grand profit. Il concerne l’une des premières langues enseignées à l’École des langues orientales vivantes, dite Langues O’.

7Les Presses de l’Inalco présentent cet important ouvrage en open access aux lecteurs francophones. La diffusion ouverte de la science est désormais due aux ouvrages fondamentaux.

Acheter

Volume papier

amazon.fr