Version classiqueVersion mobile

Autorité et Pouvoir en perspective comparative

 | 
David Gibeault
, 
Stéphane Vibert

Hommage à Daniel de Coppet (1933 – 2002)

Texte intégral

1L’œuvre de Daniel de Coppet est inséparable de sa connaissance de la société ‘aré’aré de Malaita (îles Salomon) qu’il étudia et fit entendre pour y avoir séjourné dès 1963. Chercheur au CNRS, il dirigea l’équipe Érasme dont les analyses se présentent résolument dans le prolongement des œuvres de Marcel Mauss et de Louis Dumont. Directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales, son enseignement contribua à former de nombreux étudiants qu’il sut orienter et encourager en leur consacrant de sa personne et de son temps. Plusieurs de ces anciens étudiants ont ici voulu rendre hommage à l’homme et à ses idées, à leur patiente transmission, laquelle manifestait sa conviction que la recherche anthropologique est indissociable d’une réflexion à la fois collective, mais aussi inscrite dans ce que Mauss appelait « une science en devenir ». En cela, son enseignement se sera tenu éloigné des courants de pensée aspirant à faire table rase d’un héritage anthropologique. De même, Daniel de Coppet aura su donner à ses étudiants le goût pour un travail exigeant et approfondi impliquant de longs séjours dans les sociétés étudiées afin notamment de se familiariser avec la comparaison qui est au fondement même de la démarche anthropologique. C’est en prenant appui sur cette méthode comparative que les contributeurs du présent ouvrage visitent à nouveaux frais une réflexion chère à Daniel de Coppet, à savoir la distinction entre les concepts d’autorité et de pouvoir, en interrogeant les idéologies globales de plusieurs sociétés non occidentales sur lesquelles ils travaillent.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search