Version classiqueVersion mobile

Fantômes dans l'Extrême-Orient d'hier et d'aujourd'hui - Tome 2

 | 
Marie Laureillard
, 
Vincent Durand-Dastès

Avant-propos

鬼话前言

Marie Laureillard et Vincent Durand-Dastès

Note de l’éditeur

Dans le premier volume de notre recueil fantomatique, nous avons défini ce que l’on a pu entendre dans plusieurs pays d’Asie orientale par des termes des langues locales se rapprochant le plus de nos « fantômes » et autres « ghosts », avant de se tourner vers l’analyse d’œuvres littéraires du passé. Avec ce second volume, le lecteur trouvera les articles traitant du problème fantomatique aux époques modernes et contemporaines. Les contributions mettent l’accent sur le phénomène spectral dans la littérature et les arts (roman, cinéma, arts graphiques), s’essayant à dessiner les contours d’une esthétique de la fantasmagorie dans l’Extrême-Orient d’hier et d’aujourd’hui. Nous invitons néanmoins le lecteur à se reporter à notre préface générale, que l’on trouvera reproduite ci-dessous.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

On l’admettra volontiers, le présent volume n’a pas la légèreté diaphane des belles femmes fantômes des histoires chinoises. Nous avons, en écrivant cet avant-propos, pleine conscience du paradoxe qu’il y a à mettre entre les mains des lecteurs un ouvrage dont le poids physique semble en décalage presque grotesque avec l’immatérialité de son sujet. Il est en revanche le signe de la passion qu’ont exercées, tout au long de l’histoire chinoise et, selon leurs propres modalités, dans les pays voisins, les apparitions des êtres revenus du monde des morts. Car cette passion a inspiré tant d’auteurs chinois, coréens ou japonais anciens ou modernes1, qu’elle finit par rejaillir sur les universitaires qui étudient les civilisations de ces contrées. Témoin les nombreuses propositions de communications que suscita notre appel pendant l’été 2012 et qui se traduisit par le colloque international orga...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search