Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Publier la bande dessinée

 | 
Sylvain Lesage

Chapitre 5. Ceux qui marchent debout. Le marché de la bande dessinée, entre expansion et diversification

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans les années 1960, à la faveur du « phénomène Astérix » et de la colossale entreprise éditoriale qui sous-tend ce succès populaire, la bande dessinée devient un produit de librairie. Le phénomène n’est pas nouveau ; bien présent dès les années 1930 autour des étrennes, le secteur s’est trouvé renouvelé au début des années 1950. Mais ce qui change, ce sont les dimensions de la présence en librairie ; à un phénomène ponctuel (étrennes en France, Saint-Nicolas en Belgique) succède une présence continue. L’éventail des choix commence à s’ouvrir. Alors que jusque-là la vente d’albums restait largement le fait d’imprimeurs de journaux qui rentabilisaient un matériel déjà amorti, de nouveaux acteurs de l’édition apparaissent. Éditeurs littéraires, libraires-éditeurs, auteurs autoédités ou fanzineux entreprennent de modifier le paysage de la publication de bande dessinée. Avec cette diversification, c’est le centre de gravité du marché de la bande dessinée qui bascule au milieu des année...

© Presses de l’enssib, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540