Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Où sont les bibliothèques françaises spoliées par les nazis ?

 | 
Martine Poulain

Partie 2. Bibliothèques spoliées : restituées, perdues, retrouvées, cachées ?

Chapitre 6. « 28 sacs » de livres français pour la bibliothèque universitaire de Vienne. Une recherche de provenance en cours

Christina Köstner-Pemsel

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

En 1942, la bibliothèque de l’université de Vienne reçut « 28 sacs » emplis de livres, plus quelque 4 300 livres français, dont un grand nombre en plusieurs exemplaires (ill. 1). Ces ouvrages furent expédiés par l’antenne viennoise de la Gestapo, le service de renseignements national-socialiste, comme l’atteste une lettre envoyée à Alois Jesinger (1886-1964), le directeur de la bibliothèque. Des livres français furent également expédiés par la Gestapo viennoise à la plus importante bibliothèque allemande, la Preußische Staatsbibliothek zu Berlin (Bibliothèque d’État de Berlin), qui en vit arriver au moins 208 en 19421.

Illustration 1. « Livres français de la Gestapo » dans la bibliothèque universitaire de l’Institut d’études romanes (université de Vienne)

Image

Source : Christina Köstner-Pemsel.

Près de 1 200 ouvrages furent incorporés aux fonds de la bibliothèque universitaire (BU) de Vienne ; parallèlement, après un premier examen, 849 ouvrages en double furent distribués à des bibliothèqu...

Auteur

Bibliothécaire et chercheur en Provenance, Bibliothèque universitaire de Vienne

© Presses de l’enssib, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540