Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Où sont les bibliothèques françaises spoliées par les nazis ?

 | 
Martine Poulain

Partie 2. Bibliothèques spoliées : restituées, perdues, retrouvées, cachées ?

Chapitre 5. Livres français spoliés dans les collections de la Bibliothèque nationale du Bélarus

Anatole Stebouraka

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le thème des livres spoliés est très actuel, car il tente d’éclaircir de nombreuses questions relatives à la Seconde Guerre mondiale restées jusqu’à présent sans réponse : l’histoire des collections volées, le détail du processus d’enlèvement des bibliothèques à leurs propriétaires, la quête des traces de ces biens dans l’Europe d’après-guerre.

Pendant l'occupation hitlérienne de la France, les grandes bibliothèques juives, maçonniques, les grandes collections de bibliophiles ont été pillées. Les livres confisqués ont été exportés vers les territoires du Troisième Reich, d’où, après 1945, beaucoup ont été déplacés secrètement en URSS aux « Archives spéciales », à Moscou, car les pouvoirs communistes de l’époque avaient considéré ces collections trouvées dans leur zone d’occupation comme « des prises de guerre ». La Russie a déjà restitué à la France, dans les années 1990-2000, une partie des nombreuses archives importées. Par contre, la partie biélorussienne des archives françaises, ...

Auteur

Responsable du département de bibliologie, Bibliothèque nationale de Biélorussie, Minsk

© Presses de l’enssib, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540