Avant-propos

Anne-Marie Bertrand

1Les textes ici rassemblés sont, pour la plupart, des travaux issus d’un séminaire mené à l’enssib en 2007 dans le cadre du cycle « Jalons pour une histoire des bibliothèques au XXe siècle ».

2Quelle question nous étions-nous posé au départ ? Au-delà des discours, il s’agit d’interroger le concept de modèle de bibliothèque, sa pertinence et son évolution.

3En effet, le « modèle de bibliothèque » est une formule aujourd’hui largement répandue, employée, acceptée dans le monde des bibliothèques. Mais cette formule n’est pas discutée. Elle n’est pas précisée.

  • 1 Claude Poissenot évoque « l’essoufflement du modèle », Livres Hebdo n° 692, 1er juin 2007.

4L’ambition du travail aujourd’hui publié est, au contraire, d’interroger cette formule, d’en mesurer les contours, la signification, l’utilité et, sans doute aussi, l’obsolescence1. Notre hypothèse est, en effet, que le modèle de bibliothèque publique « à la française », tel qu’il a été adopté depuis les années 1970, a structuré le développement des bibliothèques publiques pendant trois décennies. Et qu’il ne le fait plus aujourd’hui.

5Cette analyse explicative va être développée tout au long de cet ouvrage, sous des approches variées. Dans une première partie, c’est le concept de modèle lui-même, son élaboration, sa diffusion, qui fait l’objet de trois contributions. Dans une deuxième partie, c’est sa mise en œuvre qui est analysée, du point de vue des usagers, de leurs pratiques ou de leur rôle, du point de vue de l’objectif de démocratisation, de la place des collections ou des services offerts.

6C’est donc sur ces deux registres, le discours et la réalité, l’utopie et sa réalisation, que se place cette analyse. Car un choix sans argument est inintelligible. Mais un discours sans mise en œuvre n’explique rien.

Notes

1 Claude Poissenot évoque « l’essoufflement du modèle », Livres Hebdo n° 692, 1er juin 2007.

Auteur

Anne-Marie Bertrand