Version classiqueVersion mobile

Organiser des résidences artistiques et littéraires en bibliothèque

 | 
Claire Castan
, 
Hélène Glaizes

Glossaire

Texte intégral

1 % artistique

1Procédure spécifique de commande publique d’œuvres à des artistes qui s'impose à l’État, à ses établissements publics et aux collectivités territoriales. Cette procédure très encadrée permet d’amener la création artistique dans des lieux parfois inattendus et de toucher des publics dits éloignés. Ce dispositif a également été conçu comme étant une aide à la création.

Appel à projet

2L’appel à projet est un mécanisme qui permet d’attribuer une aide, une subvention ou une bourse de résidence en assurant une grande transparence quant au choix du projet financé, selon des critères établis au préalable et connus de tous. Dans l’appel à projet, le financeur décrit la problématique qui définit le cadre du projet. Les candidats au financement sont invités à présenter un projet s’inscrivant dans ce cadre et définissent librement le contenu de leur projet.

Bord de scène

3L’expression désigne un moment de rencontre entre le public et l’équipe artistique, organisé à l’issue d’une représentation.

Bourse de résidence

4Ces aides visent à attribuer une rémunération à des artistes invités en résidence par une structure pour leur permettre de mener à bien un projet artistique, ainsi qu’un projet d’animation ou de médiation élaboré conjointement avec la structure d’accueil.

Cahier des charges

5Le cahier des charges, lié à l’appel à projet, définit les attentes, le cadre et les contraintes liées au projet. Il peut être contractuel entre les parties, en particulier s’il n’y a pas de convention signée.

Conditions d’accueil

6Les conditions d’accueil de la résidence réunissent l’ensemble de ce qui est mis à la disposition du résident : rémunération, lieu d’hébergement, véhicule, coordonnées et disponibilités des personnes à contacter, etc. Ces conditions sont essentielles, l’artiste doit se sentir accueilli et attendu.

Contribution diffuseur

7Les diffuseurs sont les personnes physiques ou morales qui rémunèrent un auteur en vue de diffuser, exploiter ou utiliser son œuvre. Ils doivent effectuer une déclaration d’existence et s’acquitter de contributions auprès de l’Association pour la gestion de la sécurité sociale des auteurs (Agessa) ou de la Maison des artistes (MDA) ou auprès de l’Urssaf à partir de 2019.

8Ils s’acquittent d’une contribution (dite part patronale) de 1 % de la rémunération brute versée à l’artiste ainsi que d’une contribution au titre de la formation professionnelle au taux de 0,10 %.

Convention

9La convention est un document contractuel signé par la structure qui accueille la résidence et par le résident. Il décrit précisément les attentes et les engagements de chacune des parties. Il décrit également les moyens mis à disposition pour le bon déroulement de la résidence et organise la relation entre les différents acteurs tout au long du projet. Il est le document de référence en cas de difficulté ou de désaccord, c’est pourquoi plus la convention est précise plus la résidence se déroulera dans de bonnes conditions.

Dépaysement

10La notion de dépaysement dans la résidence consiste pour l’auteur (ou l’artiste) à s’extraire de son environnement quotidien afin de pouvoir travailler à son projet sans contrainte. Ce dépaysement peut influencer sa création, la faire évoluer, la stimuler. Elle peut parfois déstabiliser.

Droits culturels

11Il s'agit d'une vision (définie dans la Déclaration de Fribourg 2007) qui œuvre à la reconnaissance des diversités culturelles et à la reconnaissance des identités comme un droit fondamental au sein de l'ensemble des Droits de l'homme.

Immersion

12La résidence s’inscrit sur un territoire. L’artiste et la création prennent place dans un lieu, un bâtiment, auprès des habitants d’un territoire. Le projet de résidence, tant dans son processus de création que dans ses temps de médiation, va donc être influencé par le territoire sur lequel il se déroule.

Numéro d’affiliation

13Dès lors qu’un artiste a perçu au cours d’une année civile des revenus artistiques supérieurs au seuil d’affiliation et qu’il réside en France, il doit adresser à l’Agessa une demande d’affiliation qui lui permettra de bénéficier d’une couverture sociale. [En ligne] < http://www.secu-artistes-auteurs.fr/​agessa/​regime-aa >.

Objet de restitution

14Voir Restitution.

Opérateur culturel

15Structure (association, entreprise, structure publique ou parapublique) qui agit dans le domaine culturel. Il peut donc s’agir d’une collectivité, d’un lieu, d’un collectif. L’opérateur culturel a en général des objectifs artistiques et/ou culturels, en lien avec un territoire donné. Il met en relation les artistes et les publics sur lesquels il souhaite agir.

Précompte

16Pour les artistes assujettis (et non affiliés, donc dont les revenus artistiques ne dépassent pas le seuil d’affiliation), ce sont les diffuseurs des œuvres qui prélèvent du montant des droits d'auteur les cotisations sociales obligatoires (système du précompte) et les reversent à l’Agessa. Via le précompte des cotisations par les diffuseurs, les artistes cotisent proportionnellement à leurs revenus d’activité d’artistique, et ce, même s’ils exercent une autre activité professionnelle. Cela ne leur permet pas de bénéficier de la couverture sociale des artistes. La protection sociale des auteurs est en discussion au niveau national au moment où nous imprimons cet ouvrage. Il conviendra donc de vérifier ce point précis au moment de votre projet.

Projet artistique

17Le projet artistique de la résidence décrit le projet de création de l’artiste dans ses fondements, ses objectifs, ses modalités et sa finalité.

Projet culturel

18Le projet culturel de la résidence décrit quant à lui l’ensemble des objectifs de médiation avec les différents publics et sur le territoire de la résidence.

Projet d’établissement

19Le projet d’établissement est le document source sur lequel s’appuie le projet de résidence. Il émane souvent d’une politique publique culturelle et parfois d’un projet de mécénat. Il traduit les objectifs de la structure accueillante. La résidence doit trouver sa place dans ces objectifs, avoir du sens et entrer en résonance avec le projet de l’établissement.

Résidence de création

20La résidence de création met l’accent sur le temps de création ou sur le temps de recherche et de documentation qui doivent permettre à l’artiste d’avancer sur son projet. Les temps de médiation doivent être largement minoritaires (30 % au maximum) dans le temps de la résidence.

Résidence de diffusion

21La résidence de diffusion est au contraire tournée vers la médiation auprès des publics : rencontres, projets de médiation, etc. Elle peut faire suite à la résidence de création.

Résidences fractionnées

22Certaines résidences ne se déroulent pas en continu mais sur plusieurs temps distincts, répondant ainsi aux contraintes des auteurs ou à leur volonté de ne pas rester trop longtemps éloignés de chez eux. Cela peut également répondre au fonctionnement de certaines structures. Ce type de résidence permet de développer des projets nouveaux de compagnonnages et d’ancrer la présence de l’artiste sur le territoire sur un temps plus long. Il faut néanmoins veiller à ce que chaque temps de résidence soit suffisamment long pour permettre l’immersion et le dépaysement.

Restitution

23La restitution, quand elle a lieu, est prévue dès le début de la résidence. Il s’agit de présenter aux partenaires de la résidence ce qu’a permis ce temps d’immersion de l’artiste sur le territoire. Elle peut prendre plusieurs formes : vernissage, lecture d'extrait, rencontre modérée, projection, lecture musicale, performance… et peut avoir lieu bien plus tard que le temps de résidence.

Rétroplanning

24Formaliser par écrit et classer de manière chronologique l'ensemble des tâches à réaliser pour la réalisation du projet. Le rétroplanning est un outil de suivi de votre projet qui démarre avec les premières étapes de la conception jusqu'à la réalisation et l'évaluation.

Séjour par fractionnement

25Voir Résidences fractionnées.

Service culturel universitaire

26Service mis en place dans les établissements d’enseignement supérieur pour la mise en œuvre de la politique culturelle de l’établissement.

Sortie de résidence

27La sortie de résidence est prévue en amont, une semaine ou quelques jours avant la fin effective de la résidence. Il s’agit d’accompagner l’artiste vers la fin de ce temps particulier : échanges, bilans, parfois également temps festif avec les participants et la structure accueillante.

Temps de la résidence

  • artistique : dans le cadre d'une résidence, le temps artistique est le temps que l'artiste consacre à sa propre création sans lien direct ou indirect avec les autres temps du projet ;
  • de médiation : temps durant lequel l'artiste sera en interaction avec un public afin de lui transmettre des connaissances et/ou techniques, ou pour échanger, en fonction du projet issu de sa pratique artistique ;
  • du projet culturel : il s'agit de la totalité du projet : de la formalisation par écrit des enjeux et objectifs, jusqu'à sa restitution et son bilan. Le projet culturel regroupe en effet tous les aspects du projet : le volet artistique, le volet politique, organisationnel, financier, territorial ainsi que le volet de développement des publics et de transmission.

© Presses de l’enssib, 2019

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search