Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Développer la médiation documentaire numérique

 | 
Xavier Galaup

Partie IV. Interagir en ligne, produire des contenus, partager

2. Les coups de cœur 2.0 de la médiathèque de Quimperlé

Pascal Thibault

Note de l’auteur

Note portant sur l’auteur1

Texte intégral

1À la médiathèque de Quimperlé comme ailleurs, il n’est pas toujours possible d’accompagner et conseiller individuellement le public. C’est pourquoi nous utilisons des outils qui mettent en valeur la variété de nos collections et orientent les usagers vers les documents susceptibles de les intéresser.

2Des signets « Coups de cœur » sont ainsi glissés dans certains documents qui sont présentés en tête de rayonnage, sur des tables ou des présentoirs. L’outil est rudimentaire mais très efficace. Les documents ainsi signalés sont plus empruntés que les autres et suscitent un échange avec les bibliothécaires au moment de leur restitution. Certains allant même jusqu’à écrire leur propre commentaire sur le signet.

3Aujourd’hui, si nous utilisons toujours ce dispositif, certains de nos usagers, devenus des amis, découvrent nos coups de cœur directement sur leur fil d’actualités* Facebook.

4Ces coups de cœur sont rédigés directement sur le réseau social ou importés automatiquement du blog de la médiathèque.

5Ainsi, si notre pratique des coups de cœur sur le Web doit beaucoup à l’usage des signets dans la médiathèque, elle s’inscrit également dans l’usage des outils Web 2.0 que nous expérimentons depuis plusieurs années.

LA MÉDIATHÈQUE ET LE WEB 2.0 : PAS DE CATALOGUE EN LIGNE MAIS DES BLOGS ET UN COMPTE FACEBOOK

6La médiathèque de Quimperlé a ouvert ses portes en 2005. Cet équipement municipal de 1730 m² situé dans une ville de 11 000 habitants fonctionne avec 9 salariés.

7La taille modeste de l’équipe et la grande polyvalence des agents favorisent l’expérimentation et l’usage d’outils collaboratifs.

8La médiathèque ne disposait pas à son ouverture de catalogue en ligne ni de portail alors qu’elle proposait un programme régulier d’animations et d’expositions qui s’étoffait.

9Dès 2008, nous avions besoin de moyens de communication simples mais efficaces pour valoriser nos collections et nos actions.

10Attentifs aux expériences d’autres bibliothèques que nous observions notamment sur le site Touti Frouti2, nous avons décidé de créer plusieurs blogs répondant à des objectifs différents avec :

  • 13 < http://www.splush.net/fr >.

11C’est l’agrégateur Splush13 intégré sur notre blog sous la forme d’un widget intitulé « Notre boîte à flux » qui assure cette fonction de centralisation.

LES COUPS DE CŒUR DU BLOG DES BLOGS : QUI ? POURQUOI ? COMMENT ?

12Dans ce dispositif, les coups de cœur sont essentiellement présents sur le blog des blogs. Ils sont regroupés dans la rubrique « Coups de cœur »14. Tous ces coups de cœur seront automatiquement publiés sur Facebook.

Tous contributeurs

13Les neuf agents de la médiathèque sont contributeurs du blog des blogs en fonction des activités et des envies de chacun. Il n’y a pas de validation des articles avant publication. Ils peuvent également être repris a posteriori par tous afin d’y apporter un enrichissement ou une correction. Les coups de cœur ne sont pas forcément réalisés par l’acquéreur du domaine concerné, chacun étant libre de mettre en avant tel ou tel document qu’un collègue vient d’acquérir ou qui est présent dans le fonds de la médiathèque.

Pourquoi des coups de cœur ?

14La médiathèque ne disposant pas de catalogue accessible sur Internet, la rubrique « Coups de cœur » est importante car elle est le seul lien entre le blog et nos collections.

15Son rôle est également de rythmer et de diversifier les informations du blog qui doit demeurer actif tout au long de l’année.

Le rythme de publication

16D’octobre à mai, la médiathèque propose un programme d’activités très riche que doit précisément mettre en valeur « Le blog des blogs de la médiathèque de Quimperlé »15. C’est pourquoi durant cette période les coups de cœur sont peu nombreux. Ils ne doivent pas masquer l’annonce d’une rencontre, d’un atelier ou d’une exposition.

17Durant l’été, alors que l’offre d’animation de la médiathèque s’amenuise, les coups de cœur sont plus nombreux. Durant deux mois, en juillet et en août, ils assurent à eux seuls la vie du blog. Pour ce faire, chaque agent doit rédiger avant ses congés d’été au moins trois coups de cœur. Leur publication est ensuite différée et planifiée au moment de l’enregistrement afin qu’un nouveau coup de cœur apparaisse sur le blog tous les trois à quatre jours.

Forme et contenu

18Dans leur forme, les coups de cœur du blog sont très proches des articles des autres rubriques. Très rapidement, une mise en page des articles s’est imposée en fonction des possibilités offertes par la plate-forme Blogger16 mais surtout par l’utilisation que nous faisons du flux RSS du blog.

19En effet, ce flux doit apparaître sur notre page Netvibes17 et surtout sur le site de la ville de Quimperlé18 qui intègre un widget (widgetbox19) qui permet de faire défiler les derniers articles publiés sur le blog.

20Des cœurs ♥♥♥ ou des notes de musique ♫♫♫ sont donc insérés dans les titres des coups de cœur pour qu’ils puissent être identifiés facilement dans le flux.

21Pour que le flux affiche une image et le début du texte, le corps des articles s’organise toujours de la même façon. Il est constitué d’une image, placée en haut à gauche de l’article, d’un court texte, et si cela est possible, d’une vidéo. Les dimensions des images et des vidéos doivent toujours être les mêmes.

22Les coups de cœur du blog sont toujours anonymes. Chacun s’exprime au nom de la médiathèque qui seule est mise en avant.

L’harmonisation

23La facilité d’utilisation du blog permet la création d’un coup de cœur de façon simple et rapide. En 2009, les deux personnes qui interviennent le plus sur le blog ont dispensé une formation en interne au reste de l’équipe, afin que les fonctionnalités de base soient maîtrisées par tous et que la présentation des articles soit harmonisée.

LA MÉDIATHÈQUE SUR FACEBOOK

Conquête d’un nouveau public

24La médiathèque de Quimperlé a créé son profil Facebook courant 2009. Avec ses 3 600 amis elle est aujourd’hui le profil Facebook qui possède le plus d’amis sur Quimperlé.

25Par notre présence sur un réseau social nous visons à approcher et conquérir un public plus jeune et pas forcément familier des équipements culturels. C’est pourquoi nous sollicitons régulièrement, et de façon systématique, l’amitié de toutes les personnes qui ont un lien avec Quimperlé ou les communes les plus proches.

26Facebook permet également de prolonger et de renforcer le lien avec le public qui fréquente déjà la médiathèque. Comme pour le blog, toute l’équipe est invitée à faire vivre le profil Facebook de la médiathèque.

Contenu importé et contenu spécifique

27L’ensemble des contenus que nous produisons sur le net (tweets, photos, vidéos, articles des blogs…) est publié, peu de temps après, sur notre mur Facebook. Des outils comme Twitterfeed20 permettent de publier en un même endroit des flux d’origine diverse.

28D’autres contenus ne sont publiés que sur le réseau social. Souvent, il s’agit de commentaires relatifs à l’actualité culturelle locale, mais aussi des liens commentés vers des sites Internet jugés intéressants.

29Si tous les coups de cœur de notre blog sont publiés sur Facebook, nous en rédigeons aussi uniquement sur le réseau social. Ces derniers présentent l’image de la couverture ou de la jaquette du document et un texte très court.

30La proportion entre coups de cœur importés et coups de cœur rédigés directement sur Facebook varie au cours de l’année. En dehors de juin, juillet et août, la majorité des coups de cœur visibles sur Facebook est rédigée directement sur le réseau social.

L’album « coups de cœurs »

31Sur Facebook l’actualité la plus récente prime. Aussi, il est difficile de consulter un coup de cœur plusieurs semaines, voire plusieurs mois, après sa publication. De plus, comment ne consulter que les coups de cœur sans avoir à faire défiler toutes les autres publications du mur ?

32La solution trouvée par une de nos collègues a été de créer un album photos Facebook qui reprend l’ensemble des photographies des couvertures et des jaquettes avec, en commentaire des images, les textes rédigés sur le blog et Facebook.

33Cet album « Coups de cœur » est ainsi accessible à partir du profil dans la rubrique « Photos ». Il est régulièrement complété par les nouvelles publications et souvent republié sur le mur de la médiathèque.

Réactions et public

34Alors que sur le blog les commentaires des internautes sont peu nombreux on note une nette et constante augmentation des réactions sur Facebook. Il s’agit de courts commentaires mais surtout de micro-contributions avec les récurrents « j’aime ». Il y a aussi de plus en plus de tentatives de discussions spontanées dès la publication d’un article.

35Même si on ne sait pas en évaluer l’ampleur, on se rend compte que certains de nos amis partagent l’album « Coups de cœur » sur leur mur. Ils permettent ainsi sa diffusion auprès d’autres internautes.

36Nous avons pris conscience de l’impact de la publication de nos coups de cœur sur Facebook durant l’été 2010. Nous avions alors mis en avant un livre sur la mode punk. A priori, le document était destiné à rester plusieurs semaines sur le présentoir avant d’être emprunté. Or, moins de 24 heures après sa publication sur le réseau social, un jeune homme s’est présenté à la médiathèque pour emprunter le livre qu’il avait repéré sur Facebook. L’ouvrage n’était même pas encore couvert ! Depuis, ces demandes sont courantes et les documents sont toujours équipés à temps. Est-ce que nos coups de cœur Facebook nous ont permis de toucher un nouveau public ? À eux seuls nous pouvons en douter. En tout cas, nous pouvons dire qu’ils sont un des éléments forts qui contribuent à donner de la médiathèque l’image d’un service moderne conçu pour tous, y compris par la variété et la richesse de ses collections.

37Ils nous ont montré que la médiathèque pouvait promouvoir ses collections et communiquer avec ses usagers même si elle ne possédait pas de portail ni de catalogue Internet.

Notes

1 Article rédigé en août 2011.

2 < http://toutifrouti.viabloga.com/ >.

3 < http://alainjegou.blogspot.com/ >.

4 < http://francoismaspero.blogspot.com/ >.

5 < http://imagequimperle.over-blog.com/ >.

6 Club lecture adulte : < http://alivreouvertqle.over-blog.fr/ >.

7 < http://voyagelecturequimperle.hautetfort.com/ >.

8 < http://mediathequequimperle.blogspot.com/ >.

9 < http://picasa.google.fr/ >.

10 < http://www.flickr.com/ >.

11 < http://fr.calameo.com/ >.

12 < http://issuu.com/mediaqle/docs >.

13 < http://www.splush.net/fr >.

14 < http://mediathequequimperle.blogspot.com/search/label/Coups%20de%20coeur >.

15 Le blog des blogs de la médiathèque de Quimperlé : < http://mediathequequimperle.blogspot.com/ >.

16 < http://www.blogger.com >.

17 < http://www.netvibes.com/mediathequequimperle#Quimperle_qui_bouge >.

18 Le site de la ville Quimperlé : < http://www.quimperle.com/index.php/gauche-101/la-mathe-menu-gauche-105.html?layout=category >.

19 < http://www.widgetbox.com/widget/mdiathque-de-quimperl-mediatheque29-2 >.

20 < http://twitterfeed.com >.

© Presses de l’enssib, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540