Version classiqueVersion mobile

Réinformatiser une bibliothèque

 | 
Anna Svenbro

Glossaire

Texte intégral

Accessibilité

1« Réduction de la discordance entre, d’une part, les possibilités, les compétences et les capacités d’une personne et d’autre part, les ressources de son environnement lui permettant de façon autonome de participer à la vie de la cité. » (Délégation interministérielle aux personnes handicapées, 2006)

Application Programming Interface (API)

2Dispositif d’interfaçage par lequel un logiciel peut offrir ses services à d’autres logiciels.

Association française de normalisation (Afnor)

3Organisme français ayant pour mission de produire des « documents de référence comportant des solutions à des problèmes techniques et commerciaux concernant les produits, biens et services qui se posent de façon répétée dans les relations entre partenaires économiques, scientifiques, techniques et sociaux sur le territoire français. » (Décret n° 84-74 du 26 janvier 1984)

Assistance à la maîtrise d’ouvrage (AMOA)

4Service permettant d’aider le maître d’ouvrage (MOA), commanditaire d’un projet à le définir, le piloter et l’exploiter. Le projet sera réalisé par le maître d’œuvre (MOE).

Base de connaissance

5Technologie utilisée pour rassembler de l’information, structurée ou non, et regroupant un ensemble de connaissances spécifiques à un domaine sous une forme informatiquement exploitable.

Bibliothèques numériques de référence (BNR)

6Label mis en place par le ministère de la Culture et de la Communication en mars 2010 sur financement de la dotation générale de décentralisation (DGD) pour mieux prendre en compte l’évolution des besoins et des pratiques des usagers de bibliothèques à l’heure du numérique. Il aide les bibliothèques labellisées à financer la modernisation de leurs services numériques sur place ou à distance et à la mise en place de pratiques innovantes détaillées sous la forme d’un plan pluriannuel.

Bugzilla

7Logiciel libre de suivi de bogues et de demandes d’amélioration, développé par l’association Mozilla, et souvent utilisé dans la supervision du développement de nombreux logiciels, interfaces et sites web.

Cahier des charges

8Document contractuel entre commanditaire et prestataire permettant de formaliser les besoins du commanditaire, les préciser aux différents acteurs, encadrer les missions de chacun, et sélectionner le(s) prestataire(s) dans le cadre d’un appel d’offres et d’un marché public. Il comprend des documents généraux et particuliers : le cahier des clauses administratives générales (CCAG) fixe les dispositions administratives applicables à une catégorie de marchés, le cahier des clauses administratives particulières (CCAP) fixant les dispositions administratives propres au marché considéré. Le cahier des clauses techniques générales (CCTA) recense les dispositions techniques applicables à toutes les prestations de même type ; le cahier des clauses techniques particulières (CCTP) détermine les dispositions techniques nécessaires à l'exécution de la prestation considérée.

Catalogage partagé

9« Processus de mutualisation permettant aux bibliothèques membres [d’un réseau] […] de décrire leurs documents […], de les valoriser [via un catalogue fédéré] […] et de récupérer les données produites dans leur catalogue local. » (Agence bibliographique de l’enseignement supérieur). Le SUDoc, le CCfr en France ou le catalogue collectif RERO en Suisse romande sont des catalogues fédérés alimentés par catalogage partagé.

Conseiller livre et lecture

10Agent des services déconcentrés de l’État œuvrant au sein des Directions régionales des affaires culturelles (DRAC), ayant « un rôle d'information et d'expertise auprès des collectivités territoriales et des milieux professionnels. Il est amené à mettre en relation l'ensemble des acteurs du livre et de la lecture, à instruire les dossiers d'attribution du concours particulier des bibliothèques (DGD) et ceux pour lesquels le Centre national du livre (CNL) requiert leur avis en vue de l'attribution d'un soutien financier. Par ailleurs, il fait connaître et explicite les orientations du ministère, recueille et transmet à l'administration centrale les informations concernant les spécificités de sa région. » (Ministère de la Culture et de la Communication)

Cloud computing

11Modèle de gestion des données informatiques « dans les nuages » permettant un accès pratique illimité dans l’espace et le temps à un réseau partagé et à un ensemble de ressources informatiques (serveurs, stockage, applications, services). Selon ce principe, un logiciel qui permet à l’utilisateur d’accéder à un service depuis n’importe quel navigateur Internet sans avoir à installer quoi que ce soit sur son poste sera un logiciel dit full web, une solution hébergée par un prestataire tiers. L’utilisateur ne paye donc pas une licence d’exploitation d’un logiciel (et ses mises à jour), mais un abonnement à un service (Software As A Service [SaaS]).

Club utilisateurs

  • 1 Voir la contribution de Valérie Bertrand et Sonia Bouis : « KohaLa : un exemple de club utilisateu (...)

12« Association qui réunit les structures qui ont fait le choix d’utiliser une solution logicielle donnée. Le but est non seulement d’exprimer les besoins [de la communauté d’utilisateurs], mais que ceux-ci soient entendus par les développeurs et les éditeurs de logiciels. Pour ces derniers, un club utilisateurs est une occasion privilégiée de communiquer avec les clients ou utilisateurs, et de cerner leurs besoins actuels et à venir. »1

Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL)

13Autorité administrative indépendante française fondée en 1978 chargée de veiller au respect de l’identité humaine, des droits de l’homme, de la vie privée, des libertés individuelles et publiques dans les divers usages de l’informatique.

Concours particulier de la dotation générale de décentralisation (DGD)

14Au sein de la DGD, qui est une aide financière de l'État aux collectivités territoriales, certaines dotations ont vocation à être versées à plusieurs niveaux de collectivités territoriales. Parmi eux figure le concours particulier relatif aux bibliothèques municipales et départementales de prêt, divisé en deux fractions en fonction de l’importance des projets à financer. Sont concernées les opérations de construction de bibliothèques, ou celles dédiées à l’équipement mobilier ou informatique.

Contrat d’établissement

15Document, quadriennal puis quinquennal, présentant les orientations politiques d’un établissement d’enseignement supérieur et de recherche dans les domaines de la formation, de la recherche, des relations internationales, de la vie étudiante, etc., signé en partenariat avec le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (MESR).

Contrat de plan État-Région (CPER)

16Document par lequel l'État et une région s'engagent sur la programmation et le financement pluriannuels de projets importants d'aménagement du territoire. Les financements des infrastructures numériques des bibliothèques y sont éligibles.

Direction des systèmes d’information ou informatiques (DSI)

17Composante ayant la responsabilité de l’ensemble des composants d’un système d’information qu’ils soient matériels (postes de travail, serveurs, équipements de réseau, systèmes de stockage, de sauvegarde et d'impression, etc.) ou logiciels. Elle choisit également le mode d'exploitation des services de télécommunication mis en œuvre, et s’occupe de l'innovation et des services numériques.

Dossier de consultation des entreprises (DCE)

18Utilisé pour les appels d’offres de marchés publics, c’est l’ensemble des documents et informations rassemblées par l’adjudicateur pour définir l'objet, les caractéristiques et les conditions d'exécution d’un marché.

Enrichissement des contenus ou contenu enrichi

19Possibilité pour les utilisateurs d’un site web d’ajouter des indexations, des commentaires, des avis sur les contenus, ou d’enrichir ce site par la production de leurs propres contenus.

Environnement numérique de travail

20Ensemble d'outils en ligne permettant un accès à distance aux ressources et services numériques proposés par un établissement.

Ergonomie

21« Étude scientifique de la relation entre l'homme et ses moyens, méthodes et milieux de travail » afin de concevoir des dispositifs « qui puissent être utilisés avec le maximum de confort, de sécurité et d'efficacité par le plus grand nombre. » (IVe Congrès international d'ergonomie de 1969/Société d'ergonomie de langue française)

Fork (en français, fourche, embranchement)

22Nouveau logiciel créé à partir du code source d'un logiciel existant.

Fracture numérique

23Clivage fort, d’ordre culturel et générationnel, sur les usages d'Internet, distinguant communément les générations nées avec Internet et le numérique (digital natives) et celles dont la naissance est antérieure. Ce premier clivage se double d’une autre fracture, d’ordre géographique et sociologique, du fait des disparités d’accès aux technologies de l’information et notamment à Internet.

Index central

24Voir Index centralisé.

Index centralisé

25Index unique, de grande taille, qui rassemble, dédoublonne et indexe les données fournies directement par les éditeurs et fournisseurs de contenu, indépendamment du support et du type de document (livres, cartes, périodiques papier, thèses, mémoires, e-books, chapitres d'e-books, actes de congrès, entrées d'encyclopédies, rapports, images, vidéos, etc.).

Logique de territoire

26Logique de répartition des pouvoirs entre les différents échelons politico-administratifs – État, national et déconcentré, régions, départements, communes et leurs groupements, pays, au sein d’un territoire vu comme espace géographique politique, administratif et social. (Ministère de la Culture et de la Communication-Département des études, de la prospective et des statistiques)

Maintenance

27« Ensemble de toutes les actions techniques, administratives et de management durant le cycle de vie d’un bien, destinées à le maintenir ou à le rétablir dans un état dans lequel il peut accomplir la fonction requise. » (Afnor, NF EN 13306, Maintenance-Terminologie de la maintenance, Éd. Afnor, 2010)

Open Archives Initiative - Protocol for Metadata Harvesting (OAI-PMH)

28« Moyen d'échanger sur Internet des métadonnées entre plusieurs institutions, afin de multiplier les accès aux documents numériques. [Ce protocole] permet d'accroître la visibilité des collections numériques sur Internet, de reconstituer virtuellement des corpus à partir de ressources accessibles sur différents sites, d'alimenter des portails thématiques. » (Bibliothèque nationale de France)

Online Public Access Catalog (OPAC)

29Interface de consultation du catalogue destinée au public. Outre l’OPAC, le catalogue comporte une interface professionnelle de consultation comme de production. Le catalogue n’est lui-même qu’un module du Système intégré de gestion de bibliothèque (SIGB), progiciel destiné à la gestion informatique des différentes tâches d'une bibliothèque (prêts, statistiques, achats, traitement des documents, etc.).

Outil de découverte

30Base d’interrogation unique et centralisée, composée de données provenant d’éditeurs, d’agrégateurs de contenus et de sources locales (catalogues, dépôts institutionnels, collections numérisées, etc.).

Portail documentaire

31« Site web qui offre une porte d'entrée commune à un large éventail de ressources et de services accessibles sur l'Internet et centrés sur un domaine d'intérêt ou une communauté particulière. Les ressources et services dont l'accès est ainsi rassemblé peuvent être pour une bibliothèque, un module de recherche sur le catalogue ou sur la totalité du portail, l’OPAC lui-même, une bibliothèque numérique, un service de questions-réponses, des pages de contenu, une gestion de comptes, une boutique en ligne, un service de réservation et de prêt, etc. » (Ministère de la Culture et de la Communication)

Reporting

32Conception et présentation à intervalles réguliers de rapports et bilans analytiques sur les activités et les résultats de celles-ci.

Résolveur de liens

33Outil de documentation, fondé sur la norme OpenURL et sur une base de connaissance contenant le catalogue exhaustif des collections, permettant à un usager dûment identifié d'accéder à des ressources électroniques.

Schéma directeur du numérique (plan informatique)

34Document de planification, à caractère annuel ou pluriannuel, détaillant et orientant la stratégie de l’établissement en matière informatique et numérique.

Schéma régional enseignement supérieur et recherche (SRESR)

35Convention-cadre signée entre une région et un établissement d’enseignement supérieur et de recherche et fixant les objectifs stratégiques pour les 5 ans à venir en matière d’enseignement supérieur et de recherche.

Ticket

36Type d’organisation de la maintenance informatique où une prestation simple correspondant à une demande d’intervention, quelle que soit sa nature (installation, dépannage, maintenance, assistance à distance, conseil) correspond à un ticket.

Web 2.0

37« Web social, qui s'est généralisé avec le phénomène des blogs, des forums de discussion et du partage de contenus photographiques et audiovisuels, agrégeant des communautés autour de sites internet et enfin avec les réseaux sociaux et fondamentalement la technologie wiki ». (Wikipedia)

Web 3.0

38Expression désignant le Web à venir, à savoir d’une part le Web de données, où sont publiées sur le Web des données structurées, non isolées les unes des autres comme dans les silos de données, mais reliées entre elles pour constituer un réseau global d'informations. D’autre part, le Web sémantique est défini comme « une toile de données qui peuvent être traitées directement et indirectement par des machines pour aider leurs utilisateurs à créer de nouvelles connaissances » (Tim Berners Lee), grâce à l'utilisation de formats de données et de protocoles d'échange normés, et d’une modélisation de base en Resource Description Framework (RDF).

Widget

39Petit outil informatique permettant d’obtenir directement des informations.

Extensible Markup Language (XML)

40Métalangage informatique de balisage générique servant à structurer l’information à l’aide de balises en dissociant totalement la norme du contenu.

Z39.50/SRU-SRW

41Protocoles informatiques client-serveur synchrones utilisés par les bibliothèques pour interroger simultanément plusieurs catalogues et dériver des notices. SRU et SRW sont plus récents et sont fondés sur des technologies XML.

Notes

1 Voir la contribution de Valérie Bertrand et Sonia Bouis : « KohaLa : un exemple de club utilisateurs de SIGB », p. XX.

© Presses de l’enssib, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search