Versión clásicaVersión móvil
OpenEdition Books

Une histoire de la fiche érudite

 | 
Jean-François Bert

Chapitre 1. De la pile à la fiche

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

Utilisées par plusieurs érudits comme brouillons, manuscrits, minutes de lettres, ou encore notes volantes, voire comme journal, les fiches, ou bandelettes (schedulae), sont employées depuis le xvisiècle1. La panoplie du matériel d’écriture indispensable au développement de l’érudition s’en trouve complexifiée. En effet, il n’est plus seulement besoin de « savoir » copier mais aussi de « pouvoir » déplacer, comme le précise le médecin zurichois Conrad Gessner (1516-1565) dans le chapitre « De indicibus librorum » de ses Pandectes parues en 1548. Une particularité rendue possible par des feuillets mobiles qui, pour faciliter la lecture savante et établir une bibliographie précise, peuvent être indéfiniment reclassés et ce, jusqu’à obtenir le bon ordre.

Deux siècles plus tard, à Genève, le physicien et astronome Marc-Auguste Pictet (1752-1825) et le naturaliste et glaciologue Horace-Benedict de Saussure (1740-1799), acquis au système des feuillets mobiles, décident de transformer le ...

© Presses de l’enssib, 2017

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540