Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Une histoire de la fiche érudite

 | 
Jean-François Bert

Chapitre 4. De quelques « pathologies » liées à un emploi excessif du système

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La « culture » scientifique cherche depuis longtemps à se prémunir contre une vie sédentaire, l’extrême fatigue que l’on appelle au xixe siècle le « surmenage », mais aussi la mélancolie et tout ce qui viendrait encourager un tel sentiment d’inadaptation au monde et aux autres. Derrière les grands principes de la science qui ont été relayés et alimentés par les scientifiques eux-mêmes (rationalité, objectivité, impartialité, neutralité, universalité…), il faut prendre au sérieux cette attention toute particulière à la santé et mesurer, par exemple, l’importance des séjours en ville thermale, les longues balades qui scandent une journée passée à lire ou écrire, ou encore la prise répétée de certains reconstituants.

L’ouvrage de Tissot (1728-1797) sur la santé des gens de lettres donne de nombreuses informations sur les conditions de travail des savants de la fin du xviiie siècle. Le médecin suisse revient longuement sur les deux causes essentielles des maladies que sont le travail ass...

© Presses de l’enssib, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540