Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Une histoire de la fiche érudite

 | 
Jean-François Bert

Chapitre 2. Principes et fonctions d’un dispositif savant avantageux

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Appelés durant la Renaissance « ars excerpendi », les conseils concernant l’écriture et la lecture savante, la mémorisation des savoirs indispensables, la copie, l’art du résumé, ou encore la sélection et le filtrage de certains extraits, appelés « lieux communs », trouveront avec le développement du fichier et la reconfiguration générale du savoir que celui-ci implique un écho important à la fin du xixe siècle. Plusieurs « manuels » se chargeront de diffuser largement cette « nouvelle » technique savante, insistant – parfois à tort – sur les avantages sans précédent du système, de la mécanique de référencement qu’il rend possible, mais surtout de ses capacités inégalées de compilation, de croisement, et surtout d’accumulation des savoirs.

Paroles de « scribouillards » conquis

La décision de réaliser un fichier, de prendre des notes sur tout ce qui est lu, est alors sous-tendue par l’idée qu’écrire aide, d’une manière ou d’une autre, à penser. Ernest Dimnet est longuement revenu sur c...

© Presses de l’enssib, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540