Version classiqueVersion mobile

Produire des contenus documentaires en ligne

 | 
Christelle Di Pietro

Glossaire

Texte intégral

1Affordance : capacité d’un objet à suggérer sa propre utilisation.

2ARK (Archival Resource Key) : système d'identifiants qui permet d’identifier des objets de manière pérenne. Il peut s'agir d'objets de tous types, physiques (table, livre), numériques (livre numérisé…). L’ARK a vocation à se substituer aux URL et URI qui ne sont pas immuables. Pour en savoir plus : <http://www.bnf.fr/​fr/​professionnels/​issn_isbn_autres_numeros/​a.ark.html>.

3Bac à sable : plate-forme modélisée de tests techniques et rédactionnels préalable à la réalisation finale.

4Bibliobox : dispositif nomade issu de la Piratebox qui permet d'accéder à des ressources numériques sans connexion internet pour échanger librement des contenus dans le respect de l'anonymat de l'utilisateur. En bibliothèque, elle permet de mettre à disposition du public des œuvres du domaine public ou des contenus créés par les bibliothécaires.

5Catalogue sémantique : Catalogue consolidé à partir de données externes, qui utilise les standards du Web sémantique pour procéder à l’enrichissement des collections cataloguées avec des ressources documentaires disponibles sur le Web, notamment celles relatives aux auteurs, ou dans des réservoirs de données, comme Data BnF.

6Chapô : texte court placé au début d’un article dont il constitue l’accroche. Il peut être introductif, incitatif ou rappeler un contexte.

7Content Management System (CMS) : Système de gestion de contenu, logiciel qui permet de gérer et mettre à jour les pages d’un site Web.

8Community manager (gestionnaire de communauté) : animateur de communautés en ligne.

9Curation de contenus : sélection, édition et partage de contenus en ligne sur une thématique.

10Délit de presse : crimes et délits commis par voie de presse ou tout autre moyen de publication, par exemple : la provocation aux crimes et délits, la contestation de crimes contre l’humanité, la diffamation, l’injure, etc.

11Document primaire, secondaire, tertiaire : le document primaire est l’œuvre originale telle que conçue par son auteur, le document secondaire est un signalement ou une description de la première (une notice ou une critique par exemple). Le document tertiaire est un produit documentaire qui condense plusieurs documents sous forme d’une synthèse.

12Epub (Electronic Publication, publication électronique) : format ouvert standardisé pour les livres numériques. Epub3 est la dernière version qui permet d’ajouter des contenus enrichis (multimédia).

13Fedora (Flexible Extensible Digital Object Repository Architecture) : outil de dépôt, de gestion et de mise en valeur d’objets numériques, développé en Open source par des chercheurs de l’Université Cornell.

14Front Office (logiciel) : partie du logiciel qui est accessible directement par l’usager final.

15Geemik : mot-valise inventé par les animatrices de communautés de l’École supérieure de commerce de Lille (Skema). Il est composé de « geek » signifiant férue de nouvelles technologies, et « gimmick » un terme de jazz désignant les cinq premières notes qui donne le ton, pour les cinq animatrices.

16Influenceur, ou e-influenceur : De l’anglais influencer, désigne originellement une personne au sein d’une entreprise en charge de construire ou défendre la réputation d’une marque sur le Web, en particulier sur les réseaux sociaux. Par extension, ce sont les prescripteurs et leaders d’opinion en ligne, à titre professionnel ou non, susceptibles d’influencer le comportement des internautes.

17Longue traîne : concept développé en 2004 par Chris Anderson pour décrire un marché, ou des usages, qui s’étendent sur plusieurs produits en petites quantités, la somme totale représentant une part importante de la totalité du segment. Appliqué à l’indexation Web, c’est l’ensemble des mots-clés qui génère chacun peu de trafic mais dont le cumul représente plus que la somme des mots-clés les plus représentés.

18Marronnier : dans le jargon journalistique, sujet qui revient da façon cyclique dans l’actualité, comme la rentrée des classes ou les bouchons des routes des vacances.

19METS (Metadata Encoding and Transmission Standard) : format maintenu par la Bibliothèque du Congrès qui sert à exprimer diverses métadonnées décrivant un document numérique, dans le but de faciliter son échange, sa gestion et sa préservation, voir le portail de la BnF : < http://www.bnf.fr/​fr/​professionnels/​formats_catalogage/​a.f_mets.html >.

20Microblog : blog aux billets très courts (ex : Tumblr).

21MODS (Metadata Object Description Schema) : schéma XML de description bibliographique. Il a été initialement développé par la Bibliothèque du Congrès pour la conversion sans perte de notices bibliographiques en MARC. Pour en savoir plus  : < http://www.loc.gov/​standards/​mods/​v3/​mods-3-5.xsd >.

22Moodle : plate-forme d'apprentissage en ligne sous licence libre.

23Open source (code source ouvert) : désigne les logiciels dont la licence est en libre redistribution et dont le code de programmation est ouvert et modifiable.

24Produit de synthèse : Voir document tertiaire.

25QR code (Quick Response) : code-barres en deux dimensions constitué de pixels noirs disposés dans un carré à fond blanc. Il permet de stocker des informations numériques (textes ou adresses de site Web), et peut être lu par un smartphone ou une tablette.

26Resource Description Framework (RDF) : format de description des données, par exemple celles qui existent sur le « Web de données » (les données exposées sur le Web).

27Revue de presse : synthèse des titres d’articles de différents médias sur un même sujet.

28Snippet : portion de code de programmation d’un logiciel réutilisable.

29SPARQL (SPARQL Protocole And RDF Query Language) : langage de requêtes similaire à celui employé pour faire des requêtes sur des bases de données (SQL, Structured Query Language). Il permet les interrogations de ressources au format RDF.

30Stopping power (« pouvoir d’arrêt ») : Désigne originellement la capacité d’une arme (à feu) à stopper un adversaire dès le premier impact. Par analogie, désigne la capacité d’un message, publicitaire en particulier, à accrocher l’attention de son destinataire.

31Uniform Resource Identifier (URI) et Uniform Resource Locator (URL) : chaînes de caractère précisant la localisation d’une ressource sur le WEB.

32Web Ontology Language (OWL) : Langage de représentation des connaissances construit sur le modèle de données de RDF. Il permet de définir des ontologies Web structurées.

33Webmagazine : ou webzine ou e-magazine, magazine publié en ligne sans équivalent imprimé. Il est alimenté par plusieurs contributeurs, professionnels ou non, et dispose d’une ligne éditoriale.

34Workflow (flux de travail) : processus au cours duquel des tâches, des documents et des informations sont traités successivement par un groupe de personnes, selon des règles prédéfinies, en vue de réaliser un produit ou de fournir un service. Ici, il s’agit du processus de publication et de validation rédactionnelle en ligne.

355W + H : Acronyme anglo-saxon pour : Who, What, Where, When, Why + How, traduction du français QQOQCCP, soit : Qui, Quoi, Où, Quand, Comment, Combien, Pourquoi. Permet de systématiser le questionnement préalable à toute démarche d’analyse afin de collecter les données nécessaires à un état des lieux ou à la restitution d’un problème.

© Presses de l’enssib, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Lire

Open access

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search