Version classiqueVersion mobile

Des bibliothèques Gay Friendly ?

 | 
Sophie Agié-Carré
, 
Légothèque

Chapitre 3. Boîte à outils des bibliothécaires

Texte intégral

  • 1 Une boîte à outils similaire est disponible pour les bibliothécaires français sur le blog de la Lég (...)

Les conférences de l’IFLA permettent de partager des expériences mais aussi des bonnes pratiques : sont rassemblés dans cette section à la fois des outils d’aide à l’acquisition, à la réalisation de manifestations éducatives et culturelles, des exemples de réalisations ainsi que des ressources sur la question du genre, autant d’outils issus des conférences sélectionnées pour cet ouvrage1

Outils de sélection documentaire proposés par le groupe spécialisé de l’ALA2

  • 2 Extrait de la conférence n° 2.

1Le groupe de travail « Table ronde gay, lesbienne, bisexuelle, transgenre » (Gay, Lesbian, Bisexual, and Transgender Round Table, GLBTRT) de l'ALA, anciennement Task Force on Gay Liberation, créé en 1970, s'engage à répondre aux besoins d'information des professionnel·le·s des bibliothèques et des individus en général. Depuis 1971, ce groupe parraine le Stonewall Book Award, qui récompense des ouvrages à thématiques LGBTQ. GLBTRT soutient également la Rainbow Book List, une bibliographie annuelle de livres remarquables présentant un contenu LGBTQ significatif recommandés aux enfants dès le plus jeune âge. Over the Rainbow est, quant à elle, une liste complémentaire de titres à destination du public adulte. Le travail du groupe GLBTRT repose fermement sur le libre accès à toutes les informations. Comme le stipule la Déclaration américaine des droits en bibliothèque, « l'ALA soutient formellement le fait que les bibliothèques et les bibliothécaires doivent résister à l’exclusion systématique de ressources, y compris sur des sujets comme le sexe, l'identité de genre, l'expression sexuelle ou l'orientation sexuelle ». Cette déclaration constitue un outil permettant aux bibliothécaires de consolider leur travail à destination de tous, y compris des communautés LGBTQ. En plus de comprendre les besoins informationnels, les bibliothécaires doivent être outillé·e·s pour pouvoir surmonter la censure.

Sélection proposée par Jamie Campbell Naidoo

  • 3 Extrait de la conférence n° 9.

2Ci-dessous se trouve une liste d’éditeurs spécialisés de livres LGBTQ pour enfants pour aider les bibliothécaires à localiser des exemples de titres internationaux LGBTQ3.

  • Editorial Molinos de Viento, Argentine : cet éditeur de livres pour enfants propose des livres de conseils et des livres d’images pour enfants qui dépeignent des familles alternatives, interraciales et arc-en-ciel.
  • A Fortiori, Espagne : cet éditeur, situé à Bilbao, produit une série de livres d’images intitulés Cuentos en favor de TODAS las familias. Ces livres pour enfants incluent de nombreux types alternatifs de familles comme les familles arc-en-ciel.
  • Lo Stampatello, Italie : cet éditeur italien met l’accent sur des livres avec des parents de même sexe et une diversité de genre pour fournir à tous les enfants des opportunités vitales de voir des miroirs de leurs expériences dans des livres.
  • OLIKA Publishing, Suède : cet éditeur met l’accent spécifiquement sur des livres pour enfants qui abordent la diversité de la société moderne et propose des livres qui représentent la diversité de genre, les familles arc-en-ciel et des personnages multiculturels. Il a été un des premiers éditeurs à utiliser le pronom neutre « hen »4 et quelques-uns des titres de cet éditeur permettent aux enfants de choisir le genre de leur personnage.

Ressources pour des manifestations éducatives et culturelles

3Ci-dessous une sélection de programmes d’alphabétisation et éducatifs ainsi que d’événements à destination des enfants des familles arc-en-ciel à travers le monde.

  • Això era i no era dues mares..., literatura infantil i diversitat familiar, Espagne : ce programme d’avril 2009 de la bibliothèque centrale de Gandia fait la promotion de la diversité de la famille. Une sélection d’activités, proposées en collaboration avec les collections lesbiennes, gays, transsexuelles et bisexuelles de la Safor (Collectiu de Lesbianes, Gais, Transsexuals i Bisexuals de la Safor-Valldigna, CLGS), y compris récits, artistes, théâtre, et heures du conte utilisant des livres LGBTQ pour enfants en espagnol.
  • Famiglie. Papà, mamme, fratelli, zii, nonni, cugini e amici, Italie : organisée par la Cooperativa culturale Giannino Stoppani, cette exposition de littérature internationale LGBTQ pour enfants a été présentée à la foire aux livres pour enfants de Bologne en 2013. Des livres dans des langues diversifiées étaient profilés et couvraient des sujets comme la diversité de genre et les familles arc-en-ciel. Des affiches fournissent aux enfants des familles arc-en-ciel des occasions de voir s’affirmer leurs expériences, et offrent des opportunités éducatives d’examiner la diversité de l’arc-en-ciel de la communauté LGBTQ. Les bibliothèques pourraient créer des affiches similaires pendant la journée internationale de l’égalité des familles, la journée de la famille arc-en-ciel, etc.
  • Family Story Time at the LGBT Center of Raleigh, États-Unis : il s’agit de programmes d’heures du conte proposés aux familles arc-en-ciel et à leurs enfants au centre LGBT de Raleigh, Caroline du Nord. La sensibilisation inclut livres, artistes, chansons et a été fondée par Candlewick Light the Way: Library Outreach to the Underserved Grant, décernée par l’Association for Library Service for Children (ALSC, Association pour le service de bibliothèque aux enfants), une branche de l’ALA.
  • Festa delle Famiglie, Italie : fruit d’un effort collaboratif de plusieurs organisations de familles arc-en-ciel et LGBT à travers l’Italie, ce festival de plusieurs jours propose de nombreux événements pour les enfants et aidants et inclut des lectures d’histoires, des artistes, des projections de films, des groupes de discussions sur des livres, des jeux, de la musique, etc.
  • Diversidad Afectivo-Sexua, Espagne : développé par Víctor Díez Mazo, ce blog en langue espagnole inclut des liens vers de nombreux livres LGBTQ pour enfants en langue espagnole, des ressources éducatives et d’autres types d’informations pour celles et ceux qui s’intéressent au sujet des familles arc-en-ciel pour les enfants. S’y trouvent aussi de nombreux liens vers des programmes d’alphabétisation ou éducatifs, présents et passés, au sujet de familles arc-en-ciel.
  • Príncipes, (Otra Historia de Amor), Argentine : sponsorisé par la Fédération Argentine LGBT, ce spectacle de marionnettes adapté du livre pour enfants King and King de Linda de Haan et Stern Nijland a été interprété à Buenos Aires de septembre à octobre 2011 pour aider à normaliser les expériences des enfants LGBT et des enfants des familles arc-en-ciel. Une bibliothèque pourrait proposer un programme similaire qui utiliserait ses propres marionnettes et un autre livre.
  • Salon du Livre homoparental, France : ce salon du livre à Paris met l’accent sur des livres pour les parents LGBT. Cet événement inclut des discussions sur des livres, des tables rondes, etc. Une bibliothèque pourrait facilement coupler cet événement avec des heures du conte pour les enfants de ces familles qui utilisent des livres LGBTQ pour enfants.
  • Un événement similaire aux États-Unis a mis l’accent sur les livres LGBTQ, il s’agit du Salon du livre arc-en-ciel.

Ressources liées à l’alphabétisation

4Ci-dessous une liste de ressources pour les bibliothèques cherchant des activités éducatives spécifiques ou du matériel d’alphabétisation pour les enfants de familles arc-en-ciel pourraient penser à consulter quelques-unes des ressources suivantes, représentatives d’une variété de langues et de pays.

  • Barn i regnbågsfamiljer (Children of Rainbow Families), Suède : publié par les éditions Spegel, ce guide pédagogique est conçu pour permettre aux aidants et aux enseignants d’explorer la diversité des familles arc-en-ciel avec de jeunes enfants. Vous y trouverez des questions appropriées sur le développement, des informations, et des activités qui pourraient être utilisées par les bibliothécaires pour élaborer une programmation avec les livres de familles arc-en-ciel qui accompagnent ce guide.
  • Familias de Colores, Espagne : créé par la Federación Estatal de Lesbianas, Gais, Transexuales y Bisexuales (FELGTB) et la Federación de Enseñanza de Comisiones Obreras (FECCOO), ce matériel de formation offre aux éducateurs et aux bibliothécaires des affiches, un CD interactif, et des activités adaptées afin d’aider les enfants en âge préscolaire et à l’école élémentaire à comprendre la diversité de la famille.
  • Learn to Include, Australie : publiée par un éditeur australien, cette collection facile à lire « Apprendre à inclure » représente un couple lesbien, leur fille, et des amis qui incluent d’autres familles arc-en-ciel. Le site propose en libre accès aux enseignants un manuel de 44 pages qui accompagne ces livres d’images et décrit comment les utiliser dans une salle de classe pour bien accueillir les familles arc-en-ciel. Beaucoup de ces activités sont liées à des standards d’enseignement australiens.
  • ONG por la No Discriminación, Espagne : créé par une organisation anti-discrimination en Espagne, ce site inclut des ebooks, téléchargeables en libre accès, en anglais et en espagnol. S’y trouvent des jeux et des chansons ainsi que d’autres ressources utiles aux bibliothécaires et aux éducateurs désireux de promouvoir la compréhension des individus LGBTQ et des familles arc-en-ciel.
  • Out for Our Children, Angleterre : cette structure communautaire basée à Londres est composée de parents désireux de rendre les crèches et les écoles LGBT accueillantes. Le site contient de nombreuses bibliographies, des plans de cours téléchargeables et des activités de classe, des informations sur les lois britanniques relatives aux familles arc-en-ciel, et des affiches téléchargeables librement.
  • Otis & Alice/Ulysse et Alice Discussion Guide, Canada : les bibliothécaires qui souhaitent faire des programmes autour de l’homoparentalité lesbienne peuvent utiliser ces guides pédagogiques, disponibles en anglais et en français.
  • Rainbow - Rights Against Intolerance: Building an Open-Minded World, European Union : fondé en partie par le programme de citoyenneté et des droits fondamentaux de l’Union européenne, ce projet éducatif connecte associations LGBT européennes, écoles et professionnels des médias pour examiner l’influence des médias en ligne sur les enfants. Sont d’une utilité particulière pour les bibliothèques la boîte à outils éducative et les guides d’étude (disponibles dans plusieurs langues) qui mettent en valeur une collection de courts-métrages pour des groupes d’enfants d’âge distincts allant du préscolaire à l’école secondaire. Ces films introduisent des sujets comme les parents de même sexe et la diversité de genre et peuvent être utilisés dans le cadre de discussions éclairées sur la diversité de la famille.
  • Welcoming Schools, États-Unis : sponsorisé par la Human Rights Campaign Foundation (HRCF, Fondation pour la campagne des droits humains), ce site présente des plans de cours, des conseils de bibliothécaires, des bibliographies étendues à toutes les tranches d’âge qui couvrent un large spectre de sujets LGBTQ, et d’autres ressources qui permettent de créer un environnement bienveillant pour les familles arc-en-ciel. Particulièrement utile, un guide de 93 pages en libre accès permet de créer des environnements éducatifs inclusifs pour les enfants des familles arc-en-ciel.

Contacts pour des partenariats

5Pour faciliter une perspective globale, la liste descriptive suivante décrit quelques associations de familles LGBT de différents pays. S’y trouvent aussi deux associations internationales que les bibliothécaires pourraient contacter pour des partenariats.

  • Associació de familias Lesbianes i Gais/Asociación de Familias LGBT, Espagne : créée en 2001, cette association milite en faveur de l’égalité des droits pour les familles arc-en-ciel, fournit des opportunités d’entraide sociale et de rassemblements, et propose des informations diversifiées et pertinentes aux familles arc-en-ciel espagnoles.
  • Association 360 (Groupe Homoparents), Suisse : créé en 2011, ce groupe de parents fournit aux familles homoparentales des opportunités de se rencontrer et de partager des informations. L’organisation offre des événements pour les familles ainsi que des ateliers et des entraînements pour les éducateurs et autres personnes intéressées par les besoins des familles arc-en-ciel.
  • Association des familles homoparentales (ADFH), France : cette organisation fait office de banque d’informations pour les familles arc-en-ciel en France et sert de groupe de défense pour les droits des enfants et des aidants dans ces familles ; elle facilite les opportunités d’événements sociaux et éducatifs.
  • Association des parents et futurs parents gays et lesbiens (APGL), France : fondée en 1986, cette association de parents milite pour la reconnaissance des familles arc-en-ciel en France et fournit des conseils en matière de droit pour les aidants de ces familles. Services d’entraide, séminaires éducatifs, conférences, rassemblements sociaux sont aussi organisés par l’AGPL.
  • Coalition des familles LGBT, Canada : créée en 1998, cette organisation à but non lucratif milite pour la reconnaissance légale et sociale des familles arc-en-ciel au Québec. Des activités sociales aussi bien que des groupes d’entraide et des ateliers sont proposées avec des informations pour les familles arc-en-ciel, actuelles et à venir.
  • Famiglie Arcobaleno, Italie : fondée en 2005, cette association fournit des informations en matière d’éducation, de droit et de conseil aux familles arc-en-ciel en Italie. Rassemblements sociaux, groupes d’entraide, réunions de défense sont proposés à la fois aux enfants et aux adultes des familles arc-en-ciel.
  • Famílias arco-íris, Portugal, un projet de ILGA Portugal : ce groupe d’entraide fournit une banque d’informations pour les familles arc-en-ciel au Portugal, ainsi que des informations en matière de droit avec des opportunités de réseaux sociaux (de personne à personne ou en ligne).
  • Family Equality Council, États-Unis : fondée en 1979, cette organisation soutient les aidants et les enfants des familles arc-en-ciel à travers une variété d’activités qui promeuvent l’avancement de la justice sociale pour toutes les familles. Des événements régionaux se tiennent à travers tous les États-Unis et incluent des rassemblements sociaux, des repas partagés, des groupes de parents, des événements autour de la Fierté et des réunions de famille le week-end. Le conseil fournit aussi des informations pléthoriques pour les familles arc-en-ciel sur son site.
  • FAmOs - Familien Andersrum Österreich, Autriche : créée en 2011, cette association rassemble les aidants et les parents des familles arc-en-ciel qui ont créé un forum en ligne pour mettre en relation les familles arc-en-ciel en Autriche. Le groupe organise des réunions sociales pour les enfants et les adultes des familles arc-en-ciel et fournit des informations aux adultes LGBT qui souhaitent créer une famille en Autriche.
  • International Lesbian, Gay, Bisexual, Trans and Intersex Association (ILGA) : fondée en 1978, cette coalition d’organisations et d’associations internationales a pour but de défendre l’égalité des personnes LGBT dans le monde. L’Europe a sa propre section régionale de l’ILGA fondée en 1996 ; elle comprend 45 pays.
  • Keshetfamilies, Israël : créée en 2009, cette organisation de parents offre aux familles arc-en-ciel de Tel-Aviv des informations en matière d’éducation, de conseil, de droit et de santé ; une conférence nationale et des activités sociales soutiennent leurs besoins uniques.
  • Lesben- und Schwulenverband - LSVD Regenbogenfamilien, Allemagne : fondé en 2002, ce projet met l’accent sur l’aide et le lobbying pour les familles arc-en-ciel à travers l’Allemagne. Les services incluent des hot-lines de conseils, des ressources en matière de conseil en ligne, des ateliers, et agrègent des publications sur les familles arc-en-ciel allemandes.
  • Meer dan Gewenst, Pays-Bas : cette association de parents de même sexe ou de futurs parents fournit aux familles arc-en-ciel des informations sur un grand nombre de sujets juridiques et sociaux. Bibliographies, calendriers d’événements, articles récents, etc. sont proposés aux parents LGBTQ et aux enfants.
  • Network of European LGBT Families Associations (NELFA) : créée en 2011, cette coalition d’associations de familles LGBT dans 15 pays offre des informations et de l’aide aux familles arc-en-ciel à travers l’Europe. Le réseau organise une conférence annuelle et des échanges sur l’information juridique à destination des familles arc-en-ciel.
  • Rainbow Families Council, Australie : fondée en 2006, cette association à but non lucratif, située à Victoria, travaille pour rassembler les familles arc-en-ciel dans le cadre d’événements. Le conseil fournit aussi un kit d’information sur les familles arc-en-ciel, des matériels éducatifs aux organisations qui travaillent avec des enfants, des forums en ligne afin de discuter de problèmes juridiques et sociaux concernant les familles arc-en-ciel.
  • Sateenkaariperheet, Finlande : créée en 1997, cette organisation de défense s’adresse aux aidants et aux familles arc-en-ciel à travers des activités sociales, des conseils juridiques et des informations concernant la protection de l’enfance. Une communauté en ligne est également capable de connecter les familles entre elles à travers toute la Finlande. Cette organisation fournit aussi des ressources pour les professionnels de l’éducation et de la protection de l’enfance qui aident les familles arc-en-ciel.

Exemples de réalisations au Brésil

Sélection d’événements et de projets notables soutenus par les bibliothèques publiques brésiliennes, d’après l’enquête réalisée par Eduardo da Silva Alentejo5

  • Une exposition : en 2008, la Bibliothèque nationale de Rio de Janeiro présente l’exposition « Homoérotisme et livres rares - Livres sur les trésors du plaisir entre pairs », à l’initiative de la directrice de la section Livres rares de la Bibliothèque nationale – Madame Pinheiro –. Issue d’une coopération avec d’autres bibliothécaires et les organisations non gouvernementales (ONG) LGBT de la ville, cette exposition présente au public plusieurs livres rares, allant du xvie au xxe siècle, soumis à la censure à cause de leur caractère défendu. L’objectif était de montrer que la thématique de l’homoérotisme revêt un caractère scientifique qui a toujours intéressé de nombreux intellectuels à travers le monde.
  • Des événements scientifiques et culturels : en 2009, la bibliothèque publique de l’Université Fédérale de l’État de Rio de Janeiro a soutenu un événement académique organisé par l’université et les ONG LGBT intitulé « Université : le lieu de la diversité, de l’éducation et de l’inclusion sociale des groupes humains travestis, transsexuels et transgenres au Brésil ». Pendant une semaine, la bibliothèque a accueilli des espaces de rencontre, des ressources technologiques et informatives pour l’événement. À Salvador (Bahia), la Semaine SOLAR contre l’homophobie (SSCH) est un événement annuel qui a lieu en mai et qui débouche sur divers appels d’offres liés à l’homophobie. La bibliothèque publique de la ville de Salvador participe à la promotion de l’événement sur son site web et en présentiel.
  • L’insertion professionnelle : en 2014, le coordinateur spécial pour la diversité sexuelle de Rio de Janeiro confirme la remise des diplômes de la première promotion d’étudiants transsexuels à travailler dans les centres culturels et bibliothèques publiques de la ville de Rio de Janeiro. Le projet DAMAS a été créé en 2004 par la Direction du développement social de la municipalité de Rio de Janeiro. Ce projet vise à garantir des espaces d’éducation et de formation professionnelle pour les citoyens travestis et transgenres, afin qu’ils puissent avoir de vraies opportunités de travail et ne soient pas réduits à la prostitution. À São Paulo, la deuxième conférence municipale LGBT, en coopération avec le conseil municipal en charge de la diversité sexuelle, a recommandé la formalisation légale des politiques publiques destinées aux LGBT à la Mairie.

Exemples de réalisations au Tennessee (États-Unis)

L’analyse des sites web de bibliothèques du Tennessee permet d’identifier des exemples pouvant servir de bonnes pratiques à d'autres établissements6

Bibliothèques universitaires

  • La bibliothèque Augusta R. Kolwyck propose un Guide de recherche bibliographique (Libguide) consacré au « Mois de la fierté LGBT », une sélection de titres issus du catalogue Books in the Library (« Les livres de la bibliothèque »), un accès à des ebooks LGBTQ et 4 films à la demande.
  • La bibliothèque Brown-Daniel de l'Université de l'État du Tennessee à Nashville, comté de Davidson, propose des liens vers les bases de données « Études de genre (Gender Studies) » et « Observatoire du genre » (Gender Watch) » dans la rubrique « Études féminines » (Women's Studies).
  • La bibliothèque Felix G. Woodward de l'Université d'État Austin Peay à Clarcksville, comté de Montgomery, propose une base de données “LGBT Life with full text” (Vie LGBT, textes intégraux) consultable sur mobile.
  • La bibliothèque Jean et Alexander Heard de l'Université de Vanderbilt à Nashville, comté de Davidson, propose :
    • sur la page « Sciences Politiques/Informations Gouvernementales : questions et organisations relevant des politiques publiques » plusieurs thématiques LGBTQ, entre autres : « Mariage gay et lesbien », « Orientation sexuelle et valeurs familiales », « Harcèlement », « Cyber-harcèlement », « Crimes haineux ».
    • dans son « Guide de recherche », le sujet « Études féminines et études de genre » inclut les thématiques LGBTQ suivantes, avec des informations développées pour chaque intitulé : ressources pour les études féminines et les études de genre ; études lesbiennes, gays, bis, transgenres, queers et intersexuelles ; guide de recherche en sexualité ; études « womanistes », féministes et queer en religion.
    • sur la page « Ressources du campus Vanderbilt », on trouve un lien vers le Bureau de la vie lesbienne, gay, bi, transgenre, queer et intersexuelle et un autre vers les « Droits liés au concubinage homosexuel » où l'on trouve une description, par le service des ressources humaines, des prestations disponibles pour les concubins de même sexe.
  • La bibliothèque James E. Walker de l'Université d'État du Centre du Tennessee à Murfreesboro, comté de Rutherford, propose beaucoup d'informations LGBTQ sur :
    • son guide de recherche intitulé : SW 3200 : Diversité culturelle : LGBT. Cette ressource comprend une page sur les « Ressources du campus/de la communauté », une explication des stickers Safe Zone (zone de sécurité) que l'on peut trouver sur les portes et fenêtres de certains bureaux sur le campus. Le but de ces stickers est, pour certains personnels de l'université, de se signaler comme des alliés de la communauté LGBTQ.
    • des sites web d'organisations nationales ou régionales sont aussi signalés, comme Campus Pride, PFLAG, The Trevor Project (importante organisation nationale répondant à des situations de crise et proposant des actions pour la prévention du suicide chez les jeunes LGBTQ), entre autres.
    • on peut trouver des informations sur l'American Psychological Association (APA, Association de psychologie américaine) concernant les « questions lesbiennes, gays, bis et transgenres ».
    • d'autres informations de type bibliographique sont disponibles dans des parties variées, comme « Informations historiques » (ex : l'histoire du slogan “Off the couches, into the street !”, “Sortons du placard !”), « Livres de la bibliothèque » (ex : Encyclopédie queer des arts visuels par Claude J. Summers, 2004 ; Manuel des études lesbiennes et gays par Diane Richardson et Steven Seidman, 2002).
  • La bibliothèque Lamar Memorial de l'Université de Maryville à Maryville, comté de Blount, propose un large choix d'informations dans son guide de recherche Ressources et études lesbiennes, gays, bis, transgenres et queers organisées selon un large choix de thématiques comme :
    • bienvenue (ex : « Que signifie LGBTQ ? », « Le guide GLAAD pour les médias : les termes oppressifs à éviter ») ;
    • ressources de l'Université de Maryville (ex : « Associations et clubs de l'Université », « Bases de données utiles pour les études et recherches LGBTQ ») ; Histoire (ex : « Sites web sur l'histoire LGBTQ », « Livres de référence de la bibliothèque ») ; Transgenre (ex : « Les bases du transgenre », « Signets et descriptions ») ; Bisexualité (ex : « Signets et descriptions », « DVD de la bibliothèque » ; Coming-Out (ex : « L'importance du coming out », « Signets sur le coming out », « Le footballeur professionnel David Testo parle du coming out » ; Haine et homophobie (ex : « L'homophobie classique et la haine », « Signets et descriptions ») ; Éducation et sécurité (ex : « Écoles sûres : signets et descriptions », « Harcèlement : ressources ») ; Foi et religion (ex : « Les personnes LGBTQ et l'Église », « Signets et descriptions ») ; Travail (ex : « Pourquoi est-ce important ? », « Signets et descriptions ») ; Mariage pour tous (ex : « Les lois au fil du temps », « Pourquoi le mariage pour tous est important ») ; Sports (ex : « Pratiquer de façon sûre le sport à l'Université », « Un athlète transgenre : Kye Allums ») ; Armée (ex : « Les principales lois au fil du temps », « Réactions à la suppression du Don't Ask Don't Tell ») ;
    • Vie LGBTQ sur le campus (ex : « Associations et clubs de l'Université », « Signets et descriptions ») ; Points de vue opposés (ex : « Sélection de livres de la bibliothèque », « Signets et descriptions »).
  • La bibliothèque de l'Université de Bethel à McKenzie, comté de Carroll, propose un accès à la collection d'enregistrements audiovisuels de conférences, événements portant sur l'histoire LGBT, disponibles grâce à la base de données University of California Berkeley Media Resources Center Online Media (Centre de ressources en ligne de l'Université de Berkeley de Californie).
  • La bibliothèque Sherrod de l'Université d'État de l'Est du Tennessee, à Johnson City, comté de Washington, a élaboré un Guide de l'étudiant·e sur les « Études gays et lesbiennes ». Ce guide comprend un lien vers le Bureau de l'égalité et des ressources sur la diversité et son répertoire des « ressources web lesbiennes, gays, bis et transgenres », des « ressources éducatives » (ex : Gay, Lesbian and Straight Education Network [GLSEN], Réseau pour l'éducation gay, lesbienne et hétéro) et des sites web LGBTQ comme celui des Archives ONE : les Archives nationales gays et lesbiennes ONE abritent la bibliothèque de recherche la plus importante sur les questions et l'héritage gays, lesbiens, bis et transgenres.
  • Les bibliothèques de l'Université de Memphis, à Memphis, comté de Shelby, disposent aussi d’un guide de recherche de « ressources LGBTQ ». On y trouve un lien vers le site des Stonewall Tigers (« Tigres de Stonewall »), une association étudiante pour les étudiants LGBTQ, leurs amis et alliés ; une sélection d'associations LGBTQ de défense et de promotion et d'associations professionnelles comme HRCF ou National Gay & Lesbian Task Force (Groupe de travail national gay et lesbien. On trouve aussi une liste de “Primary Sources Online” (« ressources primaires en ligne ») LGBTQ librement accessibles sur le Web.
  • Les bibliothèques de l'Université du Tennessee à Knoxville, comté de Knox, ont organisé un événement le 11 février 2014 intitulé Safety Zone Training: Empowering LGBT Allies (Formation pour une zone de sécurité : donner du poids aux alliés LGBT) décrit de la manière suivante : « activités et débat visant à faire réfléchir les participants à leurs propres représentations du genre et de la sexualité et à leur faire prendre conscience des différentes formes de discriminations auxquelles sont confrontées les personnes LGBT ». Sous le menu Sociologie, un « Guide de recherche LGBT » approfondi donne accès à de l'information sous forme de journaux, magazines, articles de presse ; d'encyclopédies et dictionnaires ; histoire et bases de données LGBT, parmi d'autres ressources. Plusieurs livres et sites web dédiés aux thèmes LGBT sont aussi listés. Sous le menu Women's Studies (Études féminines) un guide de recherche LGBTQ fournit des ressources comme les Canadian Gay and Lesbian Archives (« Archives gays et lesbiennes du Canada ») et le « Kinsey Institute for Research on Sex, Gender and Reproduction » (« Institut Kinsey pour la recherche sur le sexe, le genre et la reproduction »). Enfin, le contact d'une bibliothécaire directrice du UT's OUTreach : LGBT and Ally Resource Centre (Centre de ressources pour les personnes LGBT et leurs alliés), Donna Braquet, est fourni.
  • La bibliothèque Wayne G. Basler du Community College du Nord-Est de l'État à Blountville, comté de Sullivan, procure un accès à la base de données Gender Studies Collection, Collection des études de genre (accès partiel au texte intégral).

Bibliothèques publiques

  • La bibliothèque publique d'Hendersonville, comté de Sumner, propose en exemple le récit d'Andrew Solomon (2013) intitulé Far from the tree: Parents, Children and the Search for Identity (Loin de l'arbre : parents, enfants et la quête d'identité) dans la partie « Hot Titles » (« Livres phares »).
  • La bibliothèque publique de Jefferson City, comté de Jefferson, présente Andy Cohen [2013], auteur de Most Talkative: Stories from the Front Lines of Pop Culture (Les plus bavards : histoires venues des premières lignes de la pop culture).
  • L'une des deux bibliothèques publiques du Tennessee proposant des informations sur son site web est le Knox County Public Library System (KCPLS, réseau de bibliothèques publiques du comté de Knox) à Knoxville, et présente une animation autour de livres LGBTQ intitulée “Books Sandwiched In welcomes Bob Galloway” (« Les livres en sandwich accueillent Bob Galloway »), datée du 14 janvier 2014, consistant en un débat mené par le Révérend Bob Galloway, pasteur émérite de la Metropolitan Community Church (Église de la communauté métropolitaine, MCC) autour du livre de Michael Bronski, Ann Pellegrini et Michael Amico You can tell just by looking: and 20 other myths about LGBT life and people (Ça se voit et 20 autres mythes sur les personnes LGBT et leur vie). Ce débat était prévu le 19 février 2014 à l’East Tennessee History Center (Centre d’histoire de l'est du Tennessee), l'une des antennes du KCPLS.
  • La bibliothèque publique et centre d'information de Memphis, comté de Shelby, prévoit, dans la partie Job Search Websites (sites de recherche d'emploi), une partie Ressource pour une carrière LGBT qui renvoie vers Carrières ouvertes et égalitaires pour les personnes LGBT, une agence de San Francisco, fournissant des liens vers des employeurs ouverts à la diversité et gay friendly.
  • Un moteur de recherche sur le site de la Nashville Public Library (NPL, la bibliothèque publique de Nashville, comté de Davidson) propose une rubrique « Fictions sur des hommes homosexuels » ainsi que des noms d'auteurs homosexuels de fiction, quelques-uns de leurs titres, et des liens vers les notices du catalogue.

Bibliothèques scolaires

  • L'école Baylor de Chattanooga, comté de Hamilton, est la seule bibliothèque scolaire du Tennessee à proposer de l'information LGBTQ sur son site web, à travers une bibliographie empruntée à un comité de 2009 de la Young Adult Library Services Association (YALSA, Association des services de bibliothèques pour jeunes adultes) en collaboration avec l'Association of College and Research Libraries (ACRL, Association des bibliothèques universitaires et de recherche). Cette bibliographie mentionne le livre de Lisa King [2007] dans la thématique Sciences sociales intitulé Out Law: What LGBT Youth Should Know About Their Legal Rights (Hors-la-loi : ce que la jeunesse LGBT doit savoir au sujet de ses droits).
  • Le lycée Fulton de Knoxville, comté de Knox, a une page web consacrée à la Gay Student Alliance (Confrérie des étudiants gays) dont le but et les missions sont de soutenir, alerter, proposer des ressources et sécuriser une communauté étudiante diverse, ainsi que deux bibliographies. De façon comparable, le lycée Karns de Knoxville, comté de Knox, dispose d'un site web pour sa Gay Straight Alliance (Confrérie gay et hétéro) qui fournit une liste d'informations concernant le harcèlement et présente l'engagement d'aider tous les élèves, quelle que soit leur orientation sexuelle, leur identité genrée ou leur genre exprimé. Malheureusement, cette information n'est pas disponible sur le site web de la bibliothèque.

Ressources LGBT, proposées par Rae-Anne Montague7

  • IHLIA LGBT Heritage, Internationaal Homo/Lesbisch Informatiecentrum en Archief, Centre d'archives international homo et lesbien basé aux Pays-Bas, propose la plus grande collection de ressources LGBT en Europe avec plus de 100 000 titres. Ce centre a été ouvert en 1999 avec la fusion de deux établissements : le Centre de documentation d'études homosexuelles (Homodok) et les Archives lesbiennes d'Amsterdam et Leeuwarden. Depuis 2007, il est situé à la Bibliothèque publique d'Amsterdam. L'IHLIA organise des conférences, en collaboration avec des institutions locales et nationales, pour promouvoir les échanges et encourager la collecte, la conservation et l'enregistrement des mémoires individuelles et communautaires.
  • dLOC, bibliothèque numérique des Caraïbes : la table ronde des Archives du patrimoine culturel d'Amérique latine et des Caraïbes (LACCHA) de la Society of American Archivists (SAA), en partenariat avec dLOC et l'Association des universités des Caraïbes, les bibliothèques de recherche et institutionnelles (ACURIL), a organisé une série d'événements en ligne, Desmantelando Fronteras/Démanteler les frontières, présentant des projets d'archives d'Amérique latine et des Caraïbes. Ces événements dessinent un espace collaboratif permettant aux archivistes de partager leurs projets, leurs expériences et leurs travaux. Le 5 mars 2015, à cette occasion, Vidyaratha Kissoon a discuté de l'histoire LGBTQ présentée dans la Bibliothèque numérique des Caraïbes.
  • Le Thai Rainbow Archive est une collection numérisée de ressources scientifiques lesbiennes, gays et transgenres, des trois dernières décennies du xxe siècle, développée grâce au partenariat entre l'Université nationale d'Australie, la Bibliothèque nationale d'Australie et des organismes communautaires lesbiennes et gays thaïlandaises. Cette collaboration est d’autant plus importante dans un contexte politique indulgent envers la destruction de publications LGBTQ, la marginalisation et la stigmatisation des communautés LGBTQ.
  • Le Center for LGBTQ Studies (CLAGS, Centre d'études sur les lesbiennes et les gays à New York) : premier centre de recherche universitaire LGBT aux États-Unis, il a accueilli récemment les Queers and Comics Conference, un espace pour explorer, analyser et documenter l'histoire et l'importance des dessins animés queers réalisés dans le monde entier.
  • Queer Zine Archive (QZAP). Promotion de la microédition queer.

Quelques autres lieux-ressources emblématiques

  • Le Cooper-Sparks Queer Community Library and Resource Centre, la bibliothèque et centre de ressources queer de Cooper Sparks à Johannesburg, en Afrique du Sud, est un institut privé, proposant plus de 4 000 titres, et qui a débuté il y a plus de 25 ans comme bibliothèque spécialisée cachée au fond d'un placard ;
  • Le Leather Archives & Museum, musée et centre d'archives du cuir à Chicago, est dédié à la collecte et à la préservation de la culture cuir et autres fétiches. Une bibliothèque et un centre d'archives appuient les recherches dans le domaine et permettent aux membres d'accéder à une documentation précise relative à l'histoire et à la culture des communautés cuir ;
  • Le Lesbian and Gay Newsmedia Archive (LAGNA, Centre d'archives gay et lesbien) est basé au Bishopgate Institute à Londres, en Angleterre. Il dispose de plus de 200 000 coupures de presse non-gay, sur toutes les questions LGBTQ, depuis la fin du xixe siècle, ainsi que des badges, des photographies, des t-shirts et une petite collection d'ouvrages de référence ;
  • Lesbian Herstory Archives, les archives lesbiennes Herstory à New York, représentent la plus grande collection mondiale de ressources collectées et organisées par et pour les lesbiennes et leurs communautés ;
  • Transgender Archives, les archives Transgender, à la Bibliothèque de l'Université de Victoria au Canada, s'engagent, quant à elles, à préserver l'histoire des militants pionniers, des leaders communautaires et des chercheurs qui ont contribué à la reconnaissance des personnes transgenres. Les documents sont accessibles au public.
  • Plus de lieux de ressources, sur cette page Libraries and the LGBTQ community de Wikipedia.

Notes

1 Une boîte à outils similaire est disponible pour les bibliothécaires français sur le blog de la Légothèque.

2 Extrait de la conférence n° 2.

3 Extrait de la conférence n° 9.

4 L’entrée de l’Encyclopédie nationale suédoise définit hen comme une « suggestion de pronom neutre remplaçant han [il, en suédois] et hon [elle] ».

5 Voir la conférence n° 4.

6 Extraits de la conférence n° 7.

7 Extraits de la conférence n° 2.

© Presses de l’enssib, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Lire

Open access

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search