Version classiqueVersion mobile

Regards croisés sur l'Internet

 | 
Éric Guichard

Le mythe de la fracture numérique

Éric Guichard

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

UNE ÉVIDENCE DOCTEMENT MESURÉE

« La fracture numérique existe, je l’ai rencontrée ». Tel pourrait être le propos d’un humoriste qui choisirait de s’interroger sur la réalité de cette chose jamais définie. Et pourtant, elle fait débat : 1,3 million de pages web mentionneraient l’expression fracture numérique ou son synonyme fossé numérique ; on en dénombrerait 11 millions pour son équivalent anglais digital divide1 ; on recense plus de 6 000 ouvrages, et plus d’une centaine d’articles de revues savantes en sciences humaines évoquant cette dernière expression2.

Focalisation sur l’équipement

La plupart du temps, la fracture numérique est présentée comme allant tellement de soi qu’il est inutile d’en préciser le sens : il suffit de la mesurer. Ce que l’on fait, en calculant ou estimant des taux d’équipements : présence ou absence d’ordinateurs à domicile, sinon de connexions internet ou de hauts débits vont aider à déterminer de quel côté de la « fracture » positionner une personne ou un g...

© Presses de l’enssib, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search