Version classiqueVersion mobile

Tours et détours en bibliothèque. Carnet de voyage

 | 
Leslie Kaplan
, 
Jane Sautière
, 
Henri Raczymow
, 
et al.

Présentation d'Aurélie Pétrel

Aurélie Pétrel

Texte intégral

1Les photographies retenues ici, pour ce livre, représentent un petit quart [à vérifier] du corpus rassemblé par Aurélie Pétrel au cours de son voyage en bibliothèque.

  • 1 Leslie Kaplan (BU Sainte-Barbe, Paris), Jane Sautière (BM Marguerite Yourcenar, Paris), Henri Racz (...)

2D’octobre 2011 à juin 2012 la photographe est allée sur les sites des 19 bibliothèques choisies par les écrivains pour leur micro-résidence1.

  • 2 Ce qui a largement contribué au redressement vertical du format du livre, initialement imaginé à l (...)

3Au fil des mois et des bibliothèques visitées elle a construit son projet, des lignes de force se sont dégagées. Elle a commencé par capter des éléments architecturaux, les baies vitrées par exemples, éléments récurrents des constructions des années 1990. Ainsi la dominante du format vertical s’est imposée2.

4Puis elle a commencé d’isoler des visiteurs, elle parle parfois de « personnages », en favorisant les structures créées entre les mobiliers et les corps, ou l’inverse, comme les personnes endormies sur les tables. Progressivement l’idée de constituer des duos de photos a fait sens, lui permettant aussi de se « libérer du format du livre » pendant cette période du travail.

5Certains motifs inattendus, comme les rayures des vêtements, qu’elle a choisi de privilégier inscrivent discrètement l’ouvrage dans son époque.

6C’est seulement le parcours bien entamé que les vues de « l’extérieur » sont arrivées.

7De Valenciennes, Armentières, Paris à Nîmes, Marseille, Biarritz, en passant par Gérardmer, Lorient, Poitiers, Epinal et encore Alfortville, Villejuif, Lyon elle s’est familiarisée avec tout un écosystème, appréhendant la bibliothèque comme lieu générique tout en captant chacun des établissent dans sa spécificité.

8Comme pour les écrivains, elle restait parfois incognito lors de ses visites aux bibliothèques et parfois, quand les circonstances le permettaient elle était accueillie par un bibliothécaire, bénéficiant alors d’une rencontre toute singulière.

Le livre

9Des chaises, des fenêtres, des dos, du mobilier, des dormeurs, des lignes, des couleurs et des lecteurs. Nous retrouvons dans les photographies d’Aurélie Pétrel une dimension qui est au cœur de ses recherches plastiques : interroger le passage de la lumière. Et nous ressentons surtout la vibration particulière qui anime ses images, faite du mélange de la tension que suppose la vitesse de la captation et de la délicatesse discrète avec laquelle les figures sont représentées.

10C’est un vrai plaisir d’amener ainsi à la lumière nos chères bibliothèques.

Trombe3

  • 3 « Le mur Trombe ou mur Trombe-Michel, qui a été conçu par le professeur Félix Trombe et l’architec (...)
  • 4 Le blog du chantier de la BU : <http://www.bib-versailles.uvsq.fr Ouverture prévue en octobre 2012 (...)

11Aurélie Pétrel a choisi de faire le portrait de la nouvelle BU des sciences4 de l’université de Saint-Quentin en Yvelines – ce qui arrondit à 20 le nombre des carnets de voyages de l’ouvrage et l’habite d’emblée, à l’intérieur des rabats des couvertures.

Notes

1 Leslie Kaplan (BU Sainte-Barbe, Paris), Jane Sautière (BM Marguerite Yourcenar, Paris), Henri Raczymow (BU Paris Diderot), Philippe Fusaro (BM de Gérardmer), Pascal Commère (BM d’Epinal), Baptiste-Marrey (BM Elsa Triolet de Villejuif), Dominique Fabre (BU de Paris 8), François Salvaing (BM de Lorient), Jacques Séréna (Médiathèque de la Roseraie, Angers), François Bon BM de Poitiers), Emmanuelle Pireyre (BM du Bachut, Lyon), Jean de Breyne (BM de Nîmes), Sylvie Gracia (BM Alcazar, Marseille), Mouloud Akkouche (BM de Biarritz), Nicolas Fargues (la BULAC, Paris), Alice Ferney (BM Alfortville), Fabienne Swiatly (BU Chevreul, Lyon 2), Lucien Suel (BM d’Armentières), Christine Détrez (BM de Valenciennes)

2 Ce qui a largement contribué au redressement vertical du format du livre, initialement imaginé à l’italienne.

3 « Le mur Trombe ou mur Trombe-Michel, qui a été conçu par le professeur Félix Trombe et l’architecte Jacques Michel, est un mur capteur. Il est composé d’un bloc de matière à forte inertie (béton, pierre, etc.) qui accumule le rayonnement solaire du jour et le restitue pendant la nuit. Devant cette paroi, on place une vitre pour créer un effet de serre pour chauffer l’air. »
Wikipedia, <http://fr.wikipedia.org/wiki/Mur_Trombe> (consulté le 28 août 2012).

4 Le blog du chantier de la BU : <http://www.bib-versailles.uvsq.fr> Ouverture prévue en octobre 2012.

© Presses de l’enssib, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Lire

Open access

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search