Version classiqueVersion mobile

Figures de bibliothécaires

 | 
Isabelle Antonutti

Figures de bibliothécaires

THIRION, Gérard

Beuvezin, 24 février 1929 – Laxou, 30 septembre 2000

Nadine Balicki

Texte intégral

Directeur de bibliothèques municipales et universitaires à Nancy et Lyon, enseignant à l’ENSB, il est nommé à l’Inspection générale des bibliothèques en 1983. Il mène aussi une carrière politique en tant que maire de Laxou et conseiller général de Lorraine. À travers ses fonctions, il milite pour la diffusion du livre et de la lecture vers le plus grand nombre.

© Collection particulière Françoise Thirion-Pierron

1Il est né dans une famille paysanne d’un petit village lorrain. De son mariage avec Thérèse Maton sont nés trois enfants, Marie-Marthe, Pierre et Françoise. Après avoir été éducateur à l’école des sourds-muets de Jarville, il devient, ses licences de théologie (1956) et d’histoire-géographie (1958) achevées, professeur à Lunéville, puis c’est dans la bibliothèque de cette ville qu’il prend contact en 1959 avec le métier. La même année, il passe le CAFB et poussé par le jury, il se présente au DSB en 1960. Classé deuxième, il se voit proposer un poste à la BN mais très attaché à sa Lorraine natale et ne souhaitant pas renoncer à son engagement dans les colonies de vacances et camps d’adolescents qu’il dirige chaque année dans les Vosges ou les Alpes, il opte pour un emploi de bibliothécaire à la BM de Nancy. Il s’attelle à lutter contre les inégalités culturelles. Logé avec sa famille dans un appartement HLM de la grande barre du Haut-du-Lièvre, il obtient la mise à disposition d’un garage à bicyclettes inutilisé qu’il transforme en bibliothèque annexe de la BM centrale où il accueille lui-même les habitants du quartier. En 1955, il prend un poste à la BU afin de créer une bibliothèque universitaire de lettres conformes aux instructions nouvelles sur la spécialisation. Son établissement sert de référence pour le développement de la politique décentralisatrice des BU. En 1971, il prend la direction de la bibliothèque interuniversitaire de Lyon. Entre-temps, intéressé par la formation professionnelle, il négocie à la création de l’IUT information-communication rattaché à l’université de Nancy 2, l’ouverture d’un département documentation, qu’il dirige. L’option Carrières du livre conduit les étudiants à préparer le CAFB, le DUT documentation et le concours de sous-bibliothécaire d’État. Il y assure des cours jusqu’en 1983. En 1971, il devient enseignant à l’ENSB où il obtient l’instauration d’un stage pratique en bibliothèque au terme de la scolarité. Son investissement dans la formation dépasse nos frontières puisqu’il organise des cours en Afrique noire et au Maghreb.

© Collection particulière Françoise Thirion-Pierron

2En 1972, il est appelé à la DBLP et chargé, au bureau des BU, d’impulser l’adaptation de ces établissements aux nouveaux besoins des universités. En 1974, il revient à Nancy à la tête de la BIU et peut alors concilier plus facilement sa carrière professionnelle et une carrière politique entamée quelques années plus tôt à Laxou, la ville où il réside. Il devient adjoint au Maire de 1965 à 1972, puis Maire de 1972 à 1989, conseiller général de Meurthe-et-Moselle de 1973 à 1976, conseiller et vice-président du District urbain de Nancy de 1965 à 1995. En tant qu’homme politique, il travaille avec ardeur à la diffusion de la lecture et de la culture et pilote de nombreuses réalisations dans sa ville, notamment l’ouverture d’une bibliothèque centrale et de deux annexes, puis la construction de la première médiathèque de lecture publique de l’agglomération nancéienne. Militant convaincu, Il ne néglige pas pour autant l’ABF dont il est l’un des piliers de la section Lorraine.

3Il devient inspecteur général des bibliothèques en 1983, un an après avoir été fait chevalier de l’Ordre du Mérite. Pendant dix années, il conseille, contrôle, met son expérience de tous les types de bibliothèques et sa compréhension des vues souvent contradictoires entre élus et fonctionnaires au service de la Direction des bibliothèques.

4En 1991, il est nommé chevalier de la Légion d’honneur. Enfin, en 1993, l’âge de la retraite le ramène à Laxou où il peut se consacrer pleinement à sa famille, ses amis et à sa passion pour l’histoire de sa ville avant que la maladie ne l’emporte prématurément.

ISNI

0000 0000 1589 0983

Bibliographie

Ansroul, 1995 ;

« Nécrologie / Gérard Thirion », 2000 ;

Ronsin, 2000.

Table des illustrations

Crédits © Collection particulière Françoise Thirion-Pierron
URL http://books.openedition.org/pressesenssib/docannexe/image/13494/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 845k
Crédits © Collection particulière Françoise Thirion-Pierron
URL http://books.openedition.org/pressesenssib/docannexe/image/13494/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 1,9M

Auteur

Directrice des Bibliothèques-Médiathèques de Laxou

© Presses de l’enssib, 2020

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search