Version classiqueVersion mobile

Figures de bibliothécaires

 | 
Isabelle Antonutti

Figures de bibliothécaires

TROUBAT, Jules-Auguste

Montpellier, 19 septembre 1836 – Paris, 4 juin 1914

Jean-Charles Geslot

Texte intégral

Secrétaire de Sainte-Beuve et employé d’édition, il devient tardivement bibliothécaire, au château de Compiègne puis à la BN où il est en charge des collections des sociétés savantes.

Collection particulière Guy Barral / https://bibliophilelanguedocien.blogspot.com/​

1Issu d’un milieu de commis négociants de Montpellier, il est élève au lycée de cette ville avant de commencer des études de médecine. Sous l’influence de l’avocat Jules Cazot, il s’engage dans le militantisme républicain au début du Second Empire, participe à une souscription, patronnée par George Sand, pour un monument à l’ancien député ouvrier Jérôme-Pierre Gilland, mort en 1854, et est condamné à trois mois de prison pour un article paru dans la presse locale.

2Exempté du service militaire par le tirage au sort en 1856, il rejoint Paris en 1858, et fait la connaissance de Champfleury qui le fait entrer au journal L’Artiste et lui présente Sainte-Beuve, dont il devient le secrétaire en 1861. Il l’assiste notamment dans la rédaction des articles qui donneront le recueil des Nouveaux Lundis. À la mort du critique en 1869, il en est le légataire universel. Il épouse le 19 février 1870 la fidèle servante du maître, Marie Chicot, dont il a déjà eu un fils, Paul-Charles-Jules, en 1868 et qui lui en donnera un deuxième, Antoine, en 1875. Il sert dans la Garde nationale pendant le siège de Paris. Secrétaire et rédacteur pour Michel Lévy (1870-1875), il s’occupe de la librairie en l’absence de ses dirigeants durant la Commune. Il passe ensuite chez l’éditeur Dentu (1875-1877).

3Partageant grâce à Sainte-Beuve l’amitié de certains bibliothécaires comme Paul Chéron (BN) et Auguste Lacaussade (ministère de l’Instruction publique), il rejoint tardivement la carrière, malgré son absence d’expérience, à 40 ans passés. Il est nommé conservateur à la bibliothèque du château de Compiègne en 1879 : il y connaîtra, à en croire Le Gaulois, « la plus belle époque de [sa] vie ». Il est cependant le dernier à occuper ce poste, en raison du démantèlement des collections, transférées en 1891 à la BN. Il est donc nommé dans cette dernière institution dès 1888 et y devient le bibliothécaire des sociétés savantes en 1892. Il donne à cette fonction, qu’il occupe jusqu’à sa retraite en 1909, une orientation sensiblement différente de celle de son prédécesseur Eugène Lefèvre-Pontalis, en privilégiant une approche provincialiste et folkloriste dans la constitution des collections. Membre de la Société des gens de lettres et du Félibrige, il est nommé chevalier de l’Instruction publique en 1903, et de la Légion d’honneur en 1910.

4Son œuvre écrite consiste surtout en la publication des œuvres posthumes de Sainte-Beuve (Causeries du lundi, Portraits contemporains, Chroniques parisiennes, P.-J. Proudhon, sa vie et sa correspondance, etc.) et d’ouvrages biographiques (Sainte-Beuve intime et familier). On lui doit quelques études historiques et artistiques (Plume et pinceau, Le grand Ferré, Le blason de la Révolution…), ainsi qu’une œuvre de mémorialiste (Souvenirs du dernier secrétaire de Sainte-Beuve, Notes et pensées). Il publia également de nombreux articles dans la presse, parfois sous le pseudonyme de Hérand, emprunté au nom patronymique de sa mère.

ISNI

0000 0000 8098 5225

Sources primaires et bibliographie

Archives départementales de l’Hérault (5Mi77) ;

Archives de Paris (V4E759 et 15D248) ;

Archives nationales (LH/2633/36) ;

Le Siècle, 6 décembre 1854 ;

Le Gaulois, 5 juin 1914 ;

Le Temps, 6 juin 1914 ;

Dhermy, 2012 ;

Mollier, 1984 ;

Vapereau, 1893.

Table des illustrations

Crédits Collection particulière Guy Barral / https://bibliophilelanguedocien.blogspot.com/​
URL http://books.openedition.org/pressesenssib/docannexe/image/13404/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 851k

© Presses de l’enssib, 2020

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search