Version classiqueVersion mobile

Figures de bibliothécaires

 | 
Isabelle Antonutti

Figures de bibliothécaires

RENÉ-JEAN (Jean, René Hippolyte, dit)

Paris, 15 mars 1879 – Paris, 23 novembre 1951

Sophie Lesiewicz

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Critique d’art attentif aux avant-gardes et bibliothécaire, il est à l’origine de la constitution de trois collections remarquables : la bibliothèque de l’Union centrale des arts décoratifs, la bibliothèque d’Art et d’Archéologie et la Bibliothèque et Musée de la Guerre.

Image

René-Jean, rue Spontini à Paris, vers 1912.

© Collection particulière

Par son père, directeur d’une fabrique de bonneterie, il est le petit-cousin du peintre Edmond Aman-Jean et du collectionneur et mécène Jules Maciet. Il est recueilli à six ans par ses grands-parents maternels, paysans d’origine franc-comtoise, au décès de son père. À quinze ans, il arrive à Paris pour devenir commis aux écritures au Crédit lyonnais. Son collègue Georges Casella, par ailleurs secrétaire de La Revue dorée, l’incite à la critique d’art. À partir de 1904, il suit les cours de l’École du Louvre. Il épouse en 1906 Pierette [sic] Bertaux, qui décède en 1912, puis, en 1924, Suzanne Pelecq, ayant une fille de chacune d’elles.

René-Jean devien...

Auteur

Directrice adjointe de la bibliothèque littéraire Jacques Doucet (Chancellerie des universités de Paris)

© Presses de l’enssib, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search