Version classiqueVersion mobile

Figures de bibliothécaires

 | 
Isabelle Antonutti

Figures de bibliothécaires

RAVAGE, Denise

Marseille, 14 juillet 1899 – Grasse, 24 août 1962

Hind Bouchareb

Texte intégral

Elle mène une carrière riche, en France et à l’étranger. Elle s’investit particulièrement dans les questions de bibliographie et de documentation, tout en s'engageant à la CGT dans les années 1930.

Cote d'archives: PER/REC.1/199 / Collection des Archives de l'Unesco.

1Denise Montel prend son nom d’épouse à son mariage avec Marc Ravage. Elle débute sa carrière de bibliothécaire en 1920 à l’Institut colonial de Marseille. Chargée par son établissement et par la Chambre de commerce de Marseille d’étudier les méthodes de documentation et de bibliographie des organismes économiques américains, elle se rend aux États-Unis en 1924. Elle se forme à la bibliothéconomie à la Library School de Boston et effectue notamment des stages à la Brooklyn Public Library puis à l'American Library de Paris. De 1925 à 1927, elle est bibliothécaire-adjointe à l'Institut international d'agriculture à Rome.

2À son retour en France, elle organise une bibliothèque à la Confédération nationale des associations agricoles à Paris puis obtient son certificat d’aptitude aux bibliothèques universitaires en 1932, année où elle est embauchée comme chef du service bibliographique des Messageries Hachette, jusqu’en 1940. Elle y est à l’initiative de la revue bibliographique Biblio, créée en 1933 sur le modèle du Cumulative index-book américain.

3Elle milite à la CGT à partir de 1936 et c'est à ce titre, et au vu de sa connaissance des bibliothèques étrangères, qu'elle est chargée par le Comité intersyndical du livre parisien de rédiger, en collaboration avec Georges Rageot, le Rapport sur l'organisation de la lecture publique, du commerce du livre et de la propagande collective pour la lecture et le livre, paru en 1937, qui a un écho certain dans les milieux préoccupés de lecture publique. Elle s'intéresse aussi à la question de la formation des bibliothécaires et organise un cours de bibliothéconomie au Centre confédéral d’éducation ouvrière de la CGT, puis participe aux sessions de cours de l'ABF.

4Au début de la guerre, elle est envoyée par le ministère de l'Information à l'étranger pour organiser un Office pour la propagation du livre français, puis elle dirige la bibliothèque de l'Institut français de New York de 1941 à 1944. Demeurée aux États-Unis, elle est ensuite secrétaire générale de l'Agence France-Presse à Washington (1944-1945), responsable de la bibliothèque de la Mission de la production industrielle à Washington (1945-1946), avant d’être Reference Librarian à la bibliothèque des Nations-Unies à Lake Success (1946-1950). Elle termine sa carrière à l'Unesco, en tant que chef de la section pour le développement des bibliothèques et des services bibliographiques, de 1950 à 1957.

Document de travail établi par Denise Ravage destiné à la conférence sur l'amélioration des services bibliographiques diligentée par l'Unesco en 1950.

Cote CUA/3 / UNESDOC

ISNI

0000 0004 3108 4307

Bibliographie

Bouchareb, 2016 ;

Carter, 1962 ;

Revue des bibliothèques, 1931 ;

« Nécrologie, Denise Ravage », 1962 ;

« Une mission aux États-Unis », 1924 ;

Gouverneur, 1963.

Table des illustrations

Crédits Cote d'archives: PER/REC.1/199 / Collection des Archives de l'Unesco.
URL http://books.openedition.org/pressesenssib/docannexe/image/13329/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 438k
Légende Document de travail établi par Denise Ravage destiné à la conférence sur l'amélioration des services bibliographiques diligentée par l'Unesco en 1950.
Crédits Cote CUA/3 / UNESDOC
URL http://books.openedition.org/pressesenssib/docannexe/image/13329/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 586k

© Presses de l’enssib, 2020

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search