Version classiqueVersion mobile

Figures de bibliothécaires

 | 
Isabelle Antonutti

Figures de bibliothécaires

LANTOINE, Albert

Arras, 31 janvier 1869 – Paris, 7 mars 1949

Irène Mainguy

Texte intégral

Homme de lettres, journaliste indépendant, poète, romancier, écrivain régionaliste, historien de la franc-maçonnerie, fondateur de la bibliothèque de la Grande Loge de France et d’un prix littéraire de symbolisme.

Portrait d'Albert Lantoine par Pierre-Antoine Gallien.

© Collection Raymond-Marie Wodka-Gallien. Nous remercions chaleureusement Madame Raymond-Marie Wodka-Gallien, ayant-droit de Pierre-Antoine Gallien, de nous avoir permis de reproduire ces gravures à titre gracieux. Et nous remercions M. Philippe Wodka-Gallien, petit-fils de l’artiste pour son aide précieuse.

1Il est né d’un père menuisier et de Célestine Lesage, au domicile de ses parents, dans la ville de Robespierre. Doué pour les études, il reçoit une formation littéraire qui lui donne l’amour de la langue française, de la littérature latine et grecque, de la philosophie. Dès l’âge de 18 ans, il se rend à Paris où son objectif est d’écrire. Il y rencontre Paul Verlaine au Cabaret du Chat noir. Le poète le prend en sympathie et l’encourage dans son projet. Il publie d’abord des poèmes puis il collabore à de nombreuses revues littéraires éphémères. Le 31 octobre 1895, il se marie avec Blanche Côté à Paris. Il anime avec son épouse un salon littéraire dans le 18e arrondissement. Tous les deux partagent un même engagement en franc-maçonnerie.

2Il est considéré officiellement comme apprenti franc-maçon le 24 mai 1901 à la loge La Jérusalem écossaise de la Grande Loge de France. Quelques mois plus tard, il devient compagnon et Maître le même jour. Tout comme son épouse, il s’affilie à la loge Marie Bonnevial de l’obédience mixte Le Droit humain. Une obédience maçonnique regroupe un certain nombre de loges, souvent sous une forme fédérative, comme Grande Loge ou Grand Orient. Le 12 juillet 1910, il fonde la loge Le Portique qu’il préside jusqu’en 1919. Entre-temps, le soldat Lantoine est réformé pour « tuberculose pulmonaire ». À partir de 1922, il y organise un concours littéraire, doté d'un prix décerné à la meilleure étude sur le symbolisme maçonnique. Le 28 mai 1926, il accède au 33e degré ; il devient membre actif du Suprême Conseil l’année suivante.

3Élu conseiller fédéral de la Grande Loge de France en 1907, il est chargé d’un projet sur la création d’une bibliothèque. En 1908, il présente un rapport définitif où il demande un emplacement pour l’installer ainsi qu’une subvention de 200 francs. Cette bibliothèque est l’œuvre de sa vie : à partir du 21 décembre 1908, durant 31 ans, il y remplit la fonction officielle de bibliothécaire de son obédience, fonction pour laquelle il est appointé. En 1936, dans un recensement des bibliothécaires, il est mentionné comme Grand Bibliothécaire de la Grande Loge de France.

Portrait d'Albert Lantoine par Pierre-Antoine Gallien pour l'ouvrage La Mission interrompue.

© Collection Raymond-Marie Wodka-Gallien. Nous remercions chaleureusement Madame Raymond-Marie Wodka-Gallien, ayant-droit de Pierre-Antoine Gallien, de nous avoir permis de reproduire ces gravures à titre gracieux. Et nous remercions M. Philippe Wodka-Gallien, petit-fils de l’artiste pour son aide précieuse.

4Il écrit 113 articles entre 1913 et 1946 dans la revue Le Symbolisme et de nombreux livres dont l’essentielle Histoire de la franc-maçonnerie française en 3 volumes. En 1938, il publie un catalogue de la bibliothèque de son obédience. Durant la guerre, il subit de nombreux interrogatoires liés à sa fonction de bibliothécaire et de responsable maçonnique. Outre la confiscation de cette bibliothèque, des officiers allemands posent des scellés sur sa bibliothèque personnelle. Son manuscrit sur Lafayette lui est confisqué et sa correspondance dispersée. Malade et ruiné, il est très affecté par ce pillage. Veuf à 46 ans, il se remarie à 76 ans avec Marguerite Dessubrée, qui tient une librairie à Paris, « Le Bibliomane », où il travaille tous les jours pour éviter de dépendre financièrement de son épouse.

ISNI

0000 0000 8484 0103

Sources primaires et bibliographie

Bibliothèque et archives de la Grande Loge de France ;

Bossu, 1997 ;

Boucher, 1948-949 ;

Boyau, 1976 ;

Gagne, 2011 ;

Langlet, 2018 ;

Lepage, 1949.

Table des illustrations

Légende Portrait d'Albert Lantoine par Pierre-Antoine Gallien.
Crédits © Collection Raymond-Marie Wodka-Gallien. Nous remercions chaleureusement Madame Raymond-Marie Wodka-Gallien, ayant-droit de Pierre-Antoine Gallien, de nous avoir permis de reproduire ces gravures à titre gracieux. Et nous remercions M. Philippe Wodka-Gallien, petit-fils de l’artiste pour son aide précieuse.
URL http://books.openedition.org/pressesenssib/docannexe/image/13302/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 415k
Légende Portrait d'Albert Lantoine par Pierre-Antoine Gallien pour l'ouvrage La Mission interrompue.
Crédits © Collection Raymond-Marie Wodka-Gallien. Nous remercions chaleureusement Madame Raymond-Marie Wodka-Gallien, ayant-droit de Pierre-Antoine Gallien, de nous avoir permis de reproduire ces gravures à titre gracieux. Et nous remercions M. Philippe Wodka-Gallien, petit-fils de l’artiste pour son aide précieuse.
URL http://books.openedition.org/pressesenssib/docannexe/image/13302/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 11M

Auteur

Écrivain et conférencière

© Presses de l’enssib, 2020

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search