Version classiqueVersion mobile

Figures de bibliothécaires

 | 
Isabelle Antonutti

Figures de bibliothécaires

FONCIN, Myriem (Marie, Joséphine, Lucie dite)

Paris, 2 mai 1893 – Toulon, le 5 janvier 1976

Isabelle Antonutti

Texte intégral

Géographe de formation, elle a été la première femme directrice d’un département (Cartes et Plans) à la BN et la première femme présidente de l’ABF. Militante de l’éducation populaire, elle œuvre également pour la formation des bibliothécaires.

Myriem FONCIN sur le chemin de la Maison du Dattier, Cavalaire sur mer.

Collection Privée de la famille FONCIN léguée au Conservatoire du Littoral

1Fille de Jeanne Marie de Pozzi et de Pierre François Charles Foncin, inspecteur général de l’Instruction publique, éminent géographe, auteur de nombreux manuels, Myriem choisit la même voie que son père, une licence de lettres, histoire et géographie.

De gauche à droite : Mireille, Pierre, et Myriem FONCIN dans le jardin de la Maison du Dattier à Cavalaire sur Mer.

Collection Privée de la famille FONCIN léguée au Conservatoire du Littoral

2Elle débute comme bibliothécaire stagiaire à la section de géographie de la BN le 1er juin 1920 sur la recommandation de Lucien Gallois. Elle démarre une très longue carrière de quarante-quatre ans et sera nommée conservatrice en chef le 16 mars 1942 ; elle est la première femme placée à la tête d'un département, celui des Cartes et Plans. Elle entreprend de créer en 1937 un outil bibliographique normalisé car il n’existe pas alors d’ouvrage de référence permettant de suivre la production cartographique. La guerre retarde le projet et en 1948 paraît le premier volume de la Bibliographie cartographique internationale. De 1946 à 1954, elle accompagne les travaux de restauration de son département : la partie de l’Hôtel Tubeuf réservée aux collections cartographiques est agrandie. Elle collabore avec les architectes pour trouver des aménagements particuliers, et ce département sera un modèle pour les collègues français ou étrangers. Les règles qu’elle a préconisées pour la rédaction des catalogues et la conservation des collections cartographiques sont une référence et elle en tire un guide en 1962. Elle est à l’origine de prestigieuses acquisitions comme un atlas de l’Empire français ayant appartenu à Napoléon. Le rayonnement scientifique de Myriem Foncin franchit les frontières, elle est déléguée aux congrès internationaux par le Comité national de géographie, puis elle est nommée secrétaire de la commission des cartes anciennes de l’Union géographique internationale. Le CTHS la nomme secrétaire de la section de géographie en 1956 et, en 1961 elle est lauréate de la Royal Geographical Society. Elle reçoit la même année à Londres le prix Gill pour l’ensemble de sa carrière géographique.

3En parallèle à ses fonctions de bibliothécaire hautement spécialisée, elle participe au développement de la lecture publique. Sa vie intellectuelle intense a toujours été liée à une forte activité sociale. Elle milite aux Équipes sociales, fondées par Robert Garric, et en développe la branche féminine ; les équipiers proposent à des jeunes issus de milieux populaires des cours de culture générale, un enseignement technique et des cercles d’études. Les équipes s’appuient sur des méthodes pédagogiques innovantes qui sont alors peu connues en France. Elle adhère à l’ABF en 1926 et s’implique dans le comité de lecture qui produit des sélections d’ouvrages ou dans des formations pour les responsables de petites bibliothèques ; ces cours préfigurent le futur diplôme de l’ABF. Toute sa vie, elle a été investie dans la réflexion sur l’éducation populaire ; ainsi, elle prend part aux réunions de l’ADLP, créée en 1936, sous l’impulsion de Georgette et Éric de Grolier. Au sein de l’ABF, elle pilote à partir de 1941 la provisoire section de lecture publique. Pendant la guerre, elle dirige le service chargé expédier des livres dans les camps à travers les Comités d'assistance aux prisonniers. En 1945, elle est la première femme présidente de l'ABF. Elle affirme la place de cette instance aux côtés des syndicats et elle dialogue avec la DBLP au ministère de l’Éducation nationale. En 1958, avec Jean Hassenforder, elle conduit la création d'une section des petites et moyennes bibliothèques à rôle éducatif. En 1959, elle est réélue à la présidence de l’ABF à la suite du décès prématuré de Louis-Marie Michon. Elle met en place une section des bibliothèques et musées des arts. Elle est décorée de la Légion d’honneur.

4Elle prend sa retraite le 31 mars 1964 et revient vivre à Cavalaire-sur-Mer dans la demeure achetée par ses parents en 1880. En accord avec sa sœur, Mireille Foncin, qui est aussi sans descendant, cette propriété de 15 hectares nommée « Le Domaine Foncin » est léguée au Conservatoire du Littoral afin d’en faire un lieu destiné à la pédagogie et la protection de la nature.

Myriem Foncin devant sa bibliothèque.

Collection Privée de la famille FONCIN léguée au Conservatoire du Littoral

Myriem Foncin dans la crique du Dattier, à Cavalaire sur Mer.

Collection Privée de la famille FONCIN léguée au Conservatoire du Littoral

ISNI

0000 0004 4456 9282

Bibliographie

Béthery, 2006 ;

La Roncière, 1978 ;

Lethève, 1978.

Table des illustrations

Légende Myriem FONCIN sur le chemin de la Maison du Dattier, Cavalaire sur mer.
Crédits Collection Privée de la famille FONCIN léguée au Conservatoire du Littoral
URL http://books.openedition.org/pressesenssib/docannexe/image/13082/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 780k
Légende De gauche à droite : Mireille, Pierre, et Myriem FONCIN dans le jardin de la Maison du Dattier à Cavalaire sur Mer.
Crédits Collection Privée de la famille FONCIN léguée au Conservatoire du Littoral
URL http://books.openedition.org/pressesenssib/docannexe/image/13082/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 114k
Légende Myriem Foncin devant sa bibliothèque.
Crédits Collection Privée de la famille FONCIN léguée au Conservatoire du Littoral
URL http://books.openedition.org/pressesenssib/docannexe/image/13082/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 3,1M
Légende Myriem Foncin dans la crique du Dattier, à Cavalaire sur Mer.
Crédits Collection Privée de la famille FONCIN léguée au Conservatoire du Littoral
URL http://books.openedition.org/pressesenssib/docannexe/image/13082/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 2,9M

Auteur

Responsable de formations, Médiadix, Pôle Métiers du livre, université Paris Nanterre ; historienne, membre du Centre d'histoire culturelle des sociétés contemporaines, université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont sous Licence OpenEdition Books, sauf mention contraire.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search