Version classiqueVersion mobile

Figures de bibliothécaires

 | 
Isabelle Antonutti

Figures de bibliothécaires

DUMAÎTRE, Paule

Tulle, 28 avril 1911 – Nouan-le-Fuselier, 20 août 2002

Bernadette Molitor

Texte intégral

Elle est la première femme conservatrice en chef qui dirige la bibliothèque de la faculté de médecine de Paris sans appartenir au corps médical. Elle poursuit des recherches en histoire de la médecine et de la bibliophilie médicale.

© Collection particuilière Bernadette Molito

1Elle naît dans une famille corrézienne, fille de Léon Dumaître, officier-contrôleur d’armes et de Marie-Marguerite Roux. Élève au Collège de Laon puis au lycée Louis-le-Grand, elle suit ensuite des études supérieures, obtient une licence d’histoire en 1933 et le DTB en 1934. De 1934 à 1936, elle est stagiaire puis bibliothécaire auxiliaire à l’université de la Sorbonne. En 1937, elle est affectée à l’université de Lille où elle est titularisée en 1939. Elle revient à Paris en 1940 à la bibliothèque de la faculté de médecine de Paris dirigée par le docteur André-Alfred Hahn, où elle reste 40 ans. Elle est chargée du service des périodiques et participe à l’inventaire et au récolement des revues. En 1953, elle crée une salle de consultation pour les périodiques médicaux en cours et a également la lourde charge du service des collections et des manuscrits. Elle collabore au plan de rénovation des locaux, bureaux et magasins. Elle devient conservatrice en 1957 à la suite de la réforme du statut du personnel scientifique des bibliothèques. En 1949, elle participe pour la première fois à un article collectif sur l'histoire de la médecine, d'autres suivent et leur synthèse donne naissance en 1962 à Histoire de la médecine et du livre médical qui obtient le prix Binioux et le prix Jansen en 1963. Cette œuvre scientifique qui retrace l’histoire de quatre siècles du livre médical, riche de 250 illustrations, est le fruit de plusieurs années d’étude et de collaboration avec André-Alfred Hahn et Janine Samion-Contet. Elle connaît un grand succès international auprès des historiens de la médecine. La même année, une réserve regroupant les ouvrages sélectionnés pour cette publication est ouverte. Les 2 000 volumes constituent le cœur de cette collection unique que Paule Dumaître continue d’enrichir tout au long de sa carrière avec de nombreuses acquisitions, souvent exceptionnelles, comme des éditions d’Ambroise Paré, André Vésale, Chrysostome Martinez. Elle crée une photothèque avec les images réalisées par le service photo de la bibliothèque depuis le début de ses recherches. Quelques années plus tard, cette remarquable collection est mise à la disposition des chercheurs au sein du service d’histoire de la médecine créé par Paule Dumaître. À la suite du départ en retraite du directeur en 1970, elle assure l’intérim et est nommée le 1er août 1971 conservatrice en chef de la Bibliothèque de l’ancienne faculté de médecine de Paris et de la bibliothèque annexe des Saints-Pères. L’éclatement de la faculté de médecine en dix facultés nouvelles génère des difficultés, notamment dans le dépôt et le catalogage des thèses. Malgré les problèmes de gestion liés à la réforme de l’université, à la réorganisation des bibliothèques et au manque de moyens financiers, elle poursuit la mise en valeur des fonds. Elle améliore considérablement l’accès aux documents pour les lecteurs, fait installer des photocopieuses en salle de lecture, crée la première salle de bibliographie médicale et s’adapte aux nouvelles structures de l’enseignement médical. Entre 1975 et 1978, elle travaille avec les autres directeurs des grandes bibliothèques universitaires parisiennes à un nouveau statut, afin de leur redonner la place qu’elles avaient perdue depuis le décret de 1970. À la suite de cette réorganisation, la bibliothèque interuniversitaire de médecine est créée et organisée par la Convention passée entre les universités Paris V, VI, VII. Paule Dumaître en est la première directrice du 1er janvier au 28 avril 1979, date de son départ à la retraite. Elle est nommée officier de l’Ordre national du Mérite en 1977. Entre 1949 et 2002, elle écrit plusieurs ouvrages, Médecine et médecins en 1977, La curieuse destinée des planches anatomiques de Gérard de Lairesse en 1982, auxquels s’ajoutent plus de 50 articles pour Aesculape, la Semaine des hôpitaux, Clio medica, Histoire des sciences médicales, le Dictionnaire de biographie française… Elle est aussi l’auteure d’ouvrages d’histoire pour la jeunesse et de romans. Elle donne des cours à la chaire d’histoire de la médecine. Elle consacre 20 ans de sa retraite à Ambroise Paré, et publie la première biographie de référence, Ambroise Paré, chirurgien de quatre rois de France, en 1986 qui reçoit les prix Jansen, Muteau et Littré.

ISNI

0000 0001 0890 9356

Sources et biblographie

Archives Paule Dumaître, BIU Santé ;

Samion-Contet, 2017 ;

Segal et Samion-Contet, 2004.

Table des illustrations

Crédits © Collection particuilière Bernadette Molito
URL http://books.openedition.org/pressesenssib/docannexe/image/13027/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 148k

Auteur

Bibliothécaire retraitée, en poste au Service d’histoire de la médecine et du fonds ancien jusqu’en 2014, Bibliothèque interuniversitaire de Santé (Paris)

© Presses de l’enssib, 2020

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search