Version classiqueVersion mobile

Figures de bibliothécaires

 | 
Isabelle Antonutti

Figures de bibliothécaires

COUDERC, Camille

Livinhac-le-Haut, 29 octobre 1860 – Sainte-Croix, 18 septembre 1933

Jacqueline Sanson

Texte intégral

Sa carrière se déroule au département des Manuscrits de la BN, il est chargé de l’inventaire du fonds français et devient conservateur-adjoint en 1903. Sa connaissance des fonds de manuscrits médiévaux fait de lui le maître d’œuvre de l’exposition de la BN consacrée au Moyen Âge en 1926.

© Collection particulière Couderc

1Il poursuit des études secondaires à Rodez. Admis à l’ENC en 1882, il consacre sa thèse qu’il soutient en 1886 à l’Étude sur le gouvernement de Charles IV, dit le Bel. Il doit attendre une année à sa sortie de l'École pour obtenir un poste. Nommé stagiaire à la BN le 1er avril 1887, il est affecté au département des Manuscrits grâce à Michel Deprez. Toute sa carrière administrative se déroule dans ce département : sous-bibliothécaire de 4e classe en 1888 puis de 3e classe en 1892, de 2e classe en 1895 et de 1re classe en 1899, il devient bibliothécaire le 31 juillet 1902. Henri Omont, qui dirige le département des Manuscrits depuis 1900, fait appel à lui pour remplacer, comme conservateur-adjoint du département, Léon Feer, spécialiste de sanskrit et de tibétain. Nommé le 9 avril 1903, il occupe le poste jusqu’à son départ en retraite, pour raison de santé, le 31 mars 1926. Le titre de conservateur honoraire lui est accordé le 28 avril 1926. La BN, sous l’impulsion de Léopold Delisle, s’est engagée dans un vaste plan d’inventaire de ses fonds. Camille Couderc, attaché au catalogue du fonds français, est l’auteur de milliers de notices du Catalogue général des manuscrits. Il fait profiter les autres bibliothèques de son expertise reconnue en participant à la rédaction du catalogue des manuscrits de grands fonds de villes de province : Chartres, Clermont-Ferrand, Bordeaux…

2Après la Grande Guerre, la BN renoue avec les grandes expositions. Le nouvel administrateur général, Pierre Roland-Marcel, lance un programme ambitieux et retient le thème du Moyen Âge pour celle de 1926. Camille Couderc est naturellement désigné pour en être le maître d’œuvre. L’exposition des plus beaux manuscrits remporte un succès considérable. Il est devenu une autorité, un sage auquel on peut faire appel pour une expertise, comme en 1923 pour le compte du ministère des Régions libérées. Officier d’académie, officier de l’Instruction publique, il est nommé chevalier de la Légion d’honneur le 15 janvier 1920.

Camille Couderc à la Bibliothèque nationale vers 1930.

© Collection particulière Couderc

3Parallèlement à ses activités professionnelles, il mène des recherches personnelles. C’est un érudit infatigable et généreux qui met son savoir au service de la Revue Historique et de sociétés d’histoire, telles que la Société d’histoire de France et la Société d’histoire de Paris, dont il devient président en 1915. C’est aussi un grand lecteur et bibliophile. Sa grande distraction est d’arpenter les quais et de découvrir des trésors, livres rares ou manuscrits, qu’il lui arrive d’offrir à la BN. Il constitue ainsi une bibliothèque personnelle remarquable, en particulier sur le Rouergue, et publie une Bibliographie du Rouergue. À sa mort, sa bibliothèque est rachetée par son ami Henry Bousquet, président de la Société des lettres, sciences et arts de l’Aveyron. Fidèle à sa formation initiale et désireux de transmettre ses connaissances aux générations futures, il continue de donner des cours à l’ENC jusqu’en juin 1933. Quelques semaines plus tard, il meurt brutalement chez des amis au château de Trioulou, au cœur de son Aveyron natal. Son épouse, née Elisabeth Boutet, meurt en 1949. Le couple est enterré à Livinhac-le-Haut.

ISNI

0000 0000 6630 0533

Sources primaires et bibliographie

BnF Archives, dossier personnel : Couderc C., n° 3749 ;

Moranvillé, 1933.

Table des illustrations

Crédits © Collection particulière Couderc
URL http://books.openedition.org/pressesenssib/docannexe/image/12987/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 119k
Légende Camille Couderc à la Bibliothèque nationale vers 1930.
Crédits © Collection particulière Couderc
URL http://books.openedition.org/pressesenssib/docannexe/image/12987/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 355k

© Presses de l’enssib, 2020

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search