Version classiqueVersion mobile

Figures de bibliothécaires

 | 
Isabelle Antonutti

Avant-propos. Portrait d’une profession

Nathalie Marcerou-Ramel

Texte intégral

  • 1 Denis PALLIER, « Histoire et évolution du métier de bibliothécaire », Bulletin d’information de l’ (...)

1Si l’existence des bibliothèques et d’outils permettant de collecter, conserver, classer, communiquer des écrits est attestée depuis l’Antiquité, l’émergence d’un métier de bibliothécaire reste beaucoup plus difficile à dater. Ainsi que le montrait Denis Pallier dans son Histoire et évolution du métier de bibliothécaire1, les bibliothécaires ont probablement existé avant leur métier. La profession ne s’est, quant à elle, véritablement structurée qu’au XIXe siècle, notamment lorsque, avec la création de l’Ecole nationale des chartes (1821) et celle du premier Certificat d’aptitude aux fonctions de bibliothécaire (1879), les premières formations sont apparues, entraînant une professionnalisation du métier.

2C’est à celui-ci que le présent ouvrage veut rendre hommage. L’entreprise peut être qualifiée de novatrice car, si des biographies papier et numériques traitent de certaines grandes figures professionnelles, ce sont ici 100 notices qui décrivent autant de personnes et de carrières de bibliothécaire : bibliothécaires sur des emplois surnuméraires au XIXe siècle, « chômeurs intellectuels » à la Bibliothèque nationale au XXe, érudits, personnalités engagées sur le plan social, dynasties familiales, etc. Depuis Jules-Antoine Taschereau (né en 1801), jusqu’à Noë Richter et Jacqueline Gascuel (décédés en 2017), cent cinquante ans d’exercice de la profession sont retracés, avec un double objectif : donner à voir ce métier, habituellement discret, dans sa réalité et sa diversité, mais aussi « faire mémoire », garder une trace de celles et ceux qui, en l’exerçant avec intelligence et passion, ont contribué à le définir et à le faire évoluer.

3En filigrane, cet ouvrage propose une histoire de la profession à travers ses acteurs et actrices, une histoire en quelque sorte incarnée : en témoignent les nombreuses illustrations, dont certaines ont été réalisées par d’illustres photographes. Adhémar fut photographié par Doisneau, Julien Cain par Man Ray, le bibliophile Jacob par Nadar, Vendel par Harcourt. Un bibliothécaire de la Poste, Eugène Vaillé, a même eu droit à un timbre ! Au-delà, ce dictionnaire reflète l’histoire de l’époque dont les bibliothécaires ont été les témoins et souvent les acteurs : certains ont été mobilisés, résistants, se sont engagés dans des mouvements politiques ou en faveur de la lecture publique. Un index riche de 450 entrées permet de suivre les liens politiques, littéraires, artistiques qu’ils et elles ont entretenus. Une géographie professionnelle se dessine également : les bibliothécaires sélectionnés exercent majoritairement dans les grandes villes, au premier rang desquelles se classe Paris. Mais, bien que ce dictionnaire s’intéresse aux professionnels français, il nous conduit également, au fil des vicissitudes du temps, en Indochine et en Algérie.

4100 notices : la rondeur-même du nombre indique qu’il a fallu opérer une sélection. La tâche ne fut pas aisée, comme le montrent les principes méthodologiques définis par le comité de pilotage chargé de préfigurer l’ouvrage. Signalons qu’une attention particulière a été portée aux figures féminines de la profession. Bien qu’au final, elles ne soient que vingt-et-une, les personnalités retenues montrent comment les femmes ont progressivement accédé à des postes clés : ainsi, Myriem Foncin fut la première femme directrice de département à la Bibliothèque nationale et première présidente de l’Association des bibliothécaires de France (ABF), en 1945. Paule Salvan fut la première à diriger l’Ecole nationale supérieure de bibliothécaires (ENSB), en 1964.

5Figures de bibliothécaires est une entreprise collective, à la mesure des pratiques coopératives et collaboratives à l’œuvre dans les bibliothèques : que soient remerciés ici celle qui l’a coordonnée avec talent, Isabelle Antonutti, les nombreux - 62 ! - rédacteurs de ces notices et toute l’équipe des Presses de l’Enssib qui, dans l’ombre mais avec enthousiasme, a contribué à soutenir ce travail éditorial considérable au sein de l’école. Cette entreprise unique ouvre un mouvement que l’Enssib souhaite poursuivre : d’autres portraits, de personnalités professionnelles dont l’activité fut plus récente et de bibliothécaires en poste, vont suivre, dans d’autres formats, afin de poursuivre la documentation de cette profession ancienne mais trop souvent méconnue.

Notes

1 Denis PALLIER, « Histoire et évolution du métier de bibliothécaire », Bulletin d’information de l’ABF, 1994, n°164, p. 47.

En ligne : https://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/documents/43978-histoire-et-evolution-du-metier-de-bibliothecaire.pdf

© Presses de l’enssib, 2020

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search