Version classiqueVersion mobile

« Varryations »

 | 
Philippe Martin

Partie 2. Bibliothèques

Être bibliothécaire à Saint-Victor*

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

*Cet article est paru la première fois dans la revue Cahiers de recherches médiévales, Dossier « La Bibliothèque de Saint-Victor et les gens de savoir (XIIe-XVIIIe siècle) », Isabelle Guyot-Bachy (dir.), 2009, n° 17, p. 257-270.

Depuis que nous avons été amenés à diriger un des volumes de l’Histoire des bibliothèques françaises, notre intérêt personnel pour l’histoire du « métier » de bibliothécaire, et de ceux qui l’ont exercé, n’a fait que croître. Nous nous sommes déjà penchés sur cette question en travaillant sur la période de la Révolution française. Ce fut notre première rencontre avec un bibliothécaire de Saint-Victor, François-Valentin Mulot. C’est une interrogation que nous avons reprise en organisant à l’Enssib, en 2003, un colloque sur l’histoire des bibliothécaires1. Les questions qui nous taraudent plus particulièrement sont : premièrement celle de l’élaboration d’un savoir professionnel ; deuxièmement celle de la transmission de ce savoir, de génération en génération, m...

© Presses de l’enssib, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search