Version classiqueVersion mobile

Bibliothèques publiques britanniques contemporaines

 | 
Cécile Touitou

Glossaire

Texte intégral

ACL. Advisory Council on Libraries

1L’ACL, Advisory Council on Libraries, a été créé par la loi de 1964 qui énonce à l’article 2 qu’il est du devoir du conseil « de conseiller le secrétaire d’État sur les questions liées à la fourniture ou à l’utilisation des installations de bibliothèque que ce soit en vertu de la présente loi ou autrement, comme il le juge approprié, et sur toutes questions dont on le saisirait ». C’est sa seule fonction statutaire.

2Les buts et objectifs spécifiques de l’ACL ont changé au fil des ans afin de refléter les problèmes les plus pertinents de l’époque. Les objectifs les plus récents incluaient de conseiller les ministres sur :

  • comment faire avancer la vision des bibliothèques publiques afin de fournir des services adaptés aux besoins des communautés au XXIe siècle ;
  • les travaux du Conseil des musées, bibliothèques et archives (MLA) ;
  • la politique gouvernementale sur les bibliothèques et sa compatibilité avec les cadres et les programmes gouvernementaux émergents ;
  • comment les bibliothèques publiques peuvent rester adaptées aux besoins et aux circonstances locales ;
  • comment améliorer la place des bibliothèques publiques au sein du gouvernement, en veillant à ce que les autorités de tutelle et les autres départements de Whitehall soient pleinement conscients de la contribution des bibliothèques aux programmes des entreprises ;
  • comment faire des bibliothèques des partenaires de choix pour les acteurs commerciaux et du tiers secteur ;
  • comment maximiser le financement disponible pour les autorités de bibliothèque et assurer une utilisation efficace des ressources ;
  • comment établir les meilleures pratiques dans le secteur.

3En juillet 2010, le ministre de la Culture a écrit à tous les membres de l’ACL pour les informer que le projet de loi sur les organismes publics serait utilisé pour mettre fin à l’ACL et les remercier pour leur service. Depuis juillet 2010, le DCMS tient compte du fait que l’ACL est effectivement dissous, et que les mandats des huit membres de l’ACL ont expiré.

4Source : DCMS, Proposed Abolition of the Advisory Council on Libraries: A Consultation, février 2014. [En ligne] < https://assets.publishing.service.gov.uk/​government/​uploads/​system/​uploads/​attachment_data/​file/​281177/​ACL_Consultation_-__final_for_Gov_uk_.docx >.

5Sources complémentaires : < https://www.nationalarchives.gov.uk/​documents/​information-management/​dcms operational-selection-procedure-1992-2016-draft.pdf >.

6Framework for the Future: Libraries, Learning and Information in the Next Decade. [En ligne] < https://libraries.communityknowledgehub.org.uk/​sites/​default/​files/​framework_for_the_future3.pdf >.

ALP. Annual Library Plans

7Les rapports annuels de bibliothèque ont été introduits par le DCMS (Department for Digital, Culture, Media and Sport) en 1998. Les directions des bibliothèques anglaises, par l’entremise de leurs Annual Library Plans (ALP), fournissent au DCMS un aperçu de leurs services, des détails sur l’atteinte des objectifs et l’évaluation de la réalisation des objectifs fixés précédemment. Le système de planification sera modifié et les ALP seront rationalisés à partir de 2003.

Arts Council England

8< https://www.artscouncil.org.uk/​ >

9L'Arts Council England est un organisme public non ministériel du Département du numérique, de la culture, des médias et du sport (DCMS). Il a été créé en 1994 lorsque le Conseil des Arts de Grande-Bretagne a été divisé en trois organismes distincts pour l’Angleterre, l’Écosse et le pays de Galles. Le système de financement des arts en Angleterre a subi une réorganisation considérable en 2002, lorsque tous les conseils des arts régionaux ont été regroupés au sein du Arts Council England et sont devenus des bureaux régionaux de l’organisation nationale.

10L’Arts Council England est un organisme financé par le gouvernement qui se consacre à la promotion des arts du spectacle, des arts visuels et des arts littéraires en Angleterre. Depuis 1994, l’Arts Council England est responsable de la distribution des fonds de la loterie. Cet investissement a contribué à transformer le parc immobilier des organisations artistiques et à créer de nombreuses activités artistiques supplémentaires de haute qualité.

11Depuis octobre 2011, l’Arts Council England est chargé de soutenir et de développer les musées, une fonction qu’il a héritée du défunt Museums, Libraries and Archives Council.

12Source : Wikipedia.

CILIP. Chartered Institute of Library and Information Professionals

13< https://www.cilip.org.uk/​ >

14Le CILIP, Chartered Institute of Library and Information Professionals, est le principal organisme professionnel destiné aux bibliothécaires et aux gestionnaires de l’information au Royaume-Uni, qui compte des membres dans tous les secteurs : privé, bénévole et public, y compris les bibliothèques publiques. Le CILIP est né de la fusion, en avril 2002, de la Library Association et de l’Institute of Information Scientists.

CIPFA. Chartered Institute of Public Finance and Accountancy

15< https://www.cipfa.org/​about-cipfa >

16« Le CIPFA, le Chartered Institute of Public Finance and Accountancy, est l’organisme professionnel des personnes travaillant dans le domaine des finances publiques. Nos 14 000 membres travaillent dans les services publics, dans des organismes de vérification nationaux, dans de grands cabinets comptables et dans d’autres organismes où les fonds publics doivent être gérés de façon efficace et efficiente. »

17Chaque année, le CIPFA publie une analyse détaillée des activités des bibliothèques publiques : recettes, dépenses et revenus ; niveaux de dotation ; points de service ouverts au public (y compris le nombre de personnes ayant accès à l’information en ligne) ; stock de livres et de matériel audiovisuel et électronique ; prêts, demandes, requêtes et visites. Il fournit également des détails sur les services de l’organisme. Exemple pour 2017-2018 : < https://www.cipfa.org/​policy-and-guidance/​publications/​p/​public-library-statistics-201718-estimates-and-201617-actuals-pdf >.

CML. Community managed libraries1

  • 1 Voir également mention près de la note 2 de la préface.

18Trois modèles de bibliothèques ont été identifiés dans le rapport 2013 du Locality and Arts Council England intitulé Community libraries – Learning from experience: guiding principles for local authorities : 1. Community supported libraries ; 2. Independent libraries ; 3. Community managed libraries (CMLs). Ces dernières sont définies ainsi : des bibliothèques gérées par la communauté et en grande partie offertes par la communauté, rarement avec du personnel rémunéré (mais avec un certain soutien professionnel) et une certaine forme de soutien continu du conseil. Elles font partie du réseau de bibliothèques, mais peuvent ou non être incluses dans les dispositions statutaires.

19Source : < https://www.gov.uk/​government/​publications/​community-libraries-good-practice-toolkit/​community-libraries-good-practice-toolkit >.

CSR. Comprehensive Spending Review

20Une Spending Review ou quelquefois une Comprehensive Spending Review est une mesure gouvernementale mise en œuvre au Royaume-Uni et menée par le HM Treasury afin de fixer des limites de dépenses définitives et, via des accords de service public, définir les principales améliorations que le public peut attendre de ces ressources.

21Source : Wikipedia.

DCMS. Department for Digital, Culture, Media and Sport

22https://www.gov.uk/​government/​organisations/​department-for-digital-culture-media-sport >

23Le DCMS est un ministère du gouvernement britannique, responsable de la culture et du sport en Angleterre, de la construction d’une économie numérique et de certains aspects des médias dans tout le Royaume-Uni, comme la radiodiffusion et internet. Depuis 2017, le Department for Culture, Media and Sport est devenu le Department for Digital, Culture, Media and Sport (l’acronyme restant inchangé).

24Le DCMS est en lien avec 45 agences et organismes publics, dont Arts Council England et la British Library.

25On trouvera un nombre très important de rapports sur son site2.

26Sources : Wikipedia et site du DCMS.

LGA. Local Government Association

27https://www.local.gov.uk/​ >

28« Nous sommes la voix nationale du gouvernement local, travaillant avec les conseils pour soutenir, promouvoir et améliorer le gouvernement local. […] L’AGL est l’organisme national d’affiliation des collectivités locales et nous travaillons au nom de nos conseils membres pour soutenir, promouvoir et améliorer les collectivités locales. »

Libraries Connected

29https://www.librariesconnected.org.uk/​ >

30« Libraries Connected est un organisme de bienfaisance qui s’appuiera sur le travail antérieur de la Société des bibliothécaires en chef (Society of Chief Librarians, SCL), partiellement financés par le Conseil des Arts d’Angleterre en tant qu’organisation de soutien sectoriel pour les bibliothèques. Ce financement nous permet d’accroître nos capacités grâce à une nouvelle équipe de personnel et d’administrateurs qui travaille aux côtés de nos membres. Cependant, nous sommes fiers de rester une organisation de membres, composée de tous les services de bibliothèques d’Angleterre, du pays de Galles et d’Irlande du Nord. »

Libraries Taskforce

31La Libraries Taskforce, qui relevait auparavant du DCMS, est une émanation qui fait suite aux recommandations du rapport de l’Independent Library Report for England : « Nous voulons nous appuyer sur les bonnes pratiques, les partenariats et les autres activités qui soutiennent déjà les bibliothèques publiques, et y ajouter de la valeur. Nous ferons également la promotion des bibliothèques auprès des gouvernements nationaux et locaux et des bailleurs de fonds potentiels, et nous créerons un récit fort sur la contribution des bibliothèques publiques à la société et aux communautés locales. »

32Source : < https://www.artscouncil.org.uk/​supporting-libraries >.

MLA. Museums, Libraries and Archives Council

33Le Museums, Libraries and Archives Council (MLA) était jusqu’en mai 2012 un organisme public non ministériel et un organisme de bienfaisance dont la mission était de promouvoir l’amélioration et l’innovation dans le domaine des musées, des bibliothèques et des archives. Ses fonctions s’étendaient à l’ensemble du Royaume-Uni et il conseillait le gouvernement sur la politique et les priorités dans ces domaines en Angleterre, recevant des fonds du Département de la culture, des médias et des sports (DCMS).

34Le 26 juillet 2010, il a été annoncé que le MLA serait aboli en vertu de nouvelles propositions présentées par le secrétaire d’État à la Culture, aux Jeux olympiques, aux Médias et aux Sports, Jeremy Hunt, visant à réduire le nombre d’organismes publics financés par le gouvernement. Ses fonctions relatives aux musées et aux bibliothèques ont été transférées le 1er octobre 2011 à l'Arts Council England, et celles relatives aux archives aux National Archives. Certains membres du personnel ont été employés jusqu’en mai 2012 pour s’acquitter des responsabilités restantes, y compris la nomination d’un liquidateur.

35Source : Wikipedia.

SCL. The Society of Chief Librarians

36La Société des bibliothécaires en chef (SCL) est l’association professionnelle qui a pour but de promouvoir les intérêts et les initiatives des bibliothèques en représentant les points de vue et les intérêts des bibliothécaires en chef d’Angleterre et du pays de Galles. Elle devient Libraries Connected en juin 2018.

UNISON

37https://www.unison.org.uk/​ >

38UNISON est le plus grand syndicat professionnel du Royaume-Uni, avec plus de 1,3 million de membres. En 2019, par exemple, UNISON a mené une importante recherche sur l’impact de la participation des bénévoles dans les bibliothèques publiques et a demandé à tous les membres travaillant dans une bibliothèque publique de répondre à un court sondage.

© Presses de l’enssib, 2020

Licence OpenEdition Books

Lire

Open access

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search