Version classiqueVersion mobile

Faire vivre l’action culturelle et artistique en bibliothèque

 | 
Colin Sidre

Partie 3. De la diversité des publics touchés par l’EAC

Le cartable numérique :

une passerelle entre l’université et le public collégien

Frédérique Baron

Texte intégral

1La contemporaine1, à la fois bibliothèque, centre d'archives et musée, propose un cartable numérique2, interface pédagogique en ligne destinée aux collégien.nes et aux enseignant.es, s’appuyant sur la richesse et la diversité de ses collections et la part croissante de ses sources numérisées.

À l’origine du projet : développer la médiation grâce au numérique

2En 2013, La contemporaine s’est engagée dans une politique d’évolution de ses outils d’accès et de valorisation de ses collections, en investissant largement le champ du numérique. Outre l’ouverture d’un nouveau portail documentaire et d’une nouvelle bibliothèque numérique, l’Argonnaute3, elle a saisi plusieurs opportunités, en particulier les commémorations du Centenaire de la Guerre 1914-1918, pour mettre à disposition d’un public élargi et diversifié ses richesses documentaires. Deux dispositifs ont vu le jour en 2014. D’abord un Massive Open Online Course (MOOC)* consacré à la Grande Guerre, suivi quelques mois plus tard d’un cartable numérique, destiné au public collégien. Cette dernière initiative a été menée à bien grâce au partenariat de l’université Paris-Nanterre, du Labex Les Passés dans le présent, et du Conseil départemental des Hauts-de-Seine.

3Le projet de cartable numérique rejoignait la volonté du département d’enrichir l’environnement numérique de travail (ENT) des enseignant.es des collèges des Hauts-de-Seine de ressources pédagogiques. L’utilisation des fonds sur la Grande Guerre conservés par La contemporaine, à l’origine même de l’institution, et l’une des plus importantes collections sur la période, a permis la concrétisation du projet. D’abord développé autour des collections numérisées de la Première Guerre mondiale, le dispositif a ensuite été élargi à d’autres thématiques en lien avec l’histoire du XXe siècle.

Le cartable numérique : un outil libre et interactif d’appropriation des collections de La contemporaine

4S’il s’appuie en priorité sur les ressources de l’Argonnaute, le cartable numérique se présente comme un site indépendant. Son objectif est de proposer aux enseignant.es et collégien.nes des sources rares, peu représentées dans les manuels scolaires, librement réutilisables et proposant une approche pluridisciplinaire des collections. Il est structuré autour de deux rubriques principales, thèmes et ressources, et offre la possibilité aux enseignant.es d’en enrichir le contenu.

Les thèmes et les ressources

5Cinq grands thèmes sont actuellement présents dans le cartable numérique : la Première Guerre mondiale, la montée des fascismes dans l’entre-deux-guerres, la Seconde Guerre mondiale, les relations internationales depuis 1945, enfin les Arts, témoins du XXe siècle.

6Cette déclinaison tient compte des anciens et nouveaux programmes d’enseignement d’histoire-géographie des classes de troisième, sans s’y limiter strictement, l’originalité et la diversité des documents choisis pouvant être exploités en cours de lettres, de langues ou donner lieu à des parcours croisés dans le cadre de l’enseignement artistique et culturel.

  • 4 Dans le dossier « Les années 1936-1938 à travers les dessins de Sennep », chaque dessin de presse f (...)

7Chaque thème est subdivisé en dossiers présentant une structure identique : une page d’introduction contextualisant le sujet abordé et une galerie d’images issues des collections numérisées de La contemporaine : presse d’actualité, presse illustrée, affiches, photographies, dessins, tableaux, estampes, archives. Chaque image sélectionnée est accompagnée d’un texte qui vise à en faciliter la compréhension et l’appropriation4.

8La majorité des documents présentés étant accessibles aussi depuis la bibliothèque numérique, le cartable permet à l’utilisateur.rice, grâce à un lien intégré, de basculer s’il ou elle le souhaite, vers le document dans la bibliothèque numérique, et de découvrir et consulter l’intégralité de la source dont est issue l’image sélectionnée. Par exemple, à partir d’une affiche de propagande du régime de Vichy sur le service du travail obligatoire (STO) analysée isolément dans le cartable5, l’élève peut accéder via l’Argonnaute, à un corpus d’affiches de propagande plus large et permettant une mise en comparaison. Et la majeure partie des sources présentes dans la bibliothèque numérique relevant du domaine public, il est possible de télécharger l’image, la réutiliser librement et gratuitement, à condition d’en citer la source.

9L’autre menu permettant d’accéder aux ressources proposées dans le cartable numérique, « les ressources », permet d’explorer les richesses documentaires par type de documents, par exemple la presse illustrée, les photographies, des lettres de poilus. Chaque type de source est contextualisé, et il existe là aussi un renvoi vers le document intégral dans l’Argonnaute. Ce menu permet aux enseignant.es d’exploiter avec leurs élèves des ressources peu connues, telles que les Carnets de Gaston Lavy6, rédigés à compter de 1920 par un ancien soldat de la Grande Guerre, dont la forme, qui imite celle d’un manuscrit très richement illustré, à la manière d’enluminures, peut permettre une exploitation pluridisciplinaire.

Contenus enrichis et interactivité

10Le cartable diversifie les approches pédagogiques possibles des documents. L’intégration de frises chronologiques ou de cartes éclaire le contexte historique et géographique de la thématique traitée. L’analyse de documents iconographiques est possible grâce à l’utilisation d’un logiciel, Images actives, conçu par le CRDP de l’académie de Versailles. Ce logiciel permet de faire un focus sur tel ou tel segment du document exploité et d’en explorer avec méthode le contenu, par exemple avec des documents graphiques tels que les affiches7. Par ailleurs, les créations de quiz ajoutent à la dimension interactive de l’outil et permettent d’aborder des sources peut-être plus complexes, comme les dessins de presse de Sennep sur la période de l’entre-deux-guerres8.

11Enfin, afin de faciliter l’appropriation des collections de La contemporaine, aussi bien par les élèves que par les enseignant.es de collège qui souhaitent mener une approche multiple des sources historiques consultables dans l’Argonnaute, le cartable offre la possibilité à ces dernier.es d’en enrichir le contenu. En se créant un compte, ils et elles accèdent aux fonctionnalités avancées d’édition et peuvent alors commenter les images déjà présentes dans l’interface ou constituer des dossiers à partir des sources présentes dans la bibliothèque numérique, utilisables en classe, et qui peuvent être intégrés et publiés dans le cartable.

De la maquette du cartable à son enrichissement : un vecteur pour la formation des étudiant.es

12Conçu comme un outil numérique de médiation en direction des publics scolaires, le cartable a rapidement pris une place essentielle dans les dispositifs de formation proposés par La contemporaine en collaboration avec les départements d’information-communication et d’histoire de l’université Paris-Nanterre.

13Dès la conception du cartable, les étudiant.es du département d’information-communication, en lien avec leurs professeur.es et le personnel de La contemporaine, ont pris une part active au projet. Les étudiant.es de Licence 3 et Master ont élaboré une maquette de l’outil qui a permis une mise en ligne rapide d’une première version, suivie quelques mois plus tard d’une deuxième interface conçue par un prestataire extérieur.

14Par ailleurs, grâce à l’implication des étudiant.es de licence 3 d’histoire, dans le cadre du module d’enseignement « Histoire en Action », au cours duquel les étudiant.es construisent un projet culturel en relation avec l’Histoire, La contemporaine a pu mettre en ligne rapidement plusieurs dossiers pédagogiques, dans un premier temps sur la thématique de la Grande Guerre puis sur d’autres sujets d’histoire contemporaine couverts par les collections de La contemporaine : « Les mutineries de 1917 », « La vie dans les tranchées », « Le temps du combat », pour citer quelques exemples. Ce partenariat se poursuit aujourd’hui et permet un enrichissement régulier de dossiers mis à disposition du public scolaire. Les étudiant.es, tout en se familiarisant avec les sources historiques de La contemporaine, développent les compétences nécessaires à la conception et l’organisation d’un contenu destiné à une publication en ligne.

Conduire un projet : nouvelles compétences

15De son côté, La contemporaine a élargi le périmètre de ses formations : aux actions menées autour des collections et outils de description, viennent ainsi s’ajouter l’accompagnement à la conduite de projet et la prise en compte du numérique pour proposer des parcours à caractère pré-professionnalisant. Elle propose notamment un module transversal accessible à l’ensemble des étudiant.es de troisième année du campus, « Conduire un projet avec les collections de La contemporaine ». Ce parcours a pour but de familiariser les étudiant.es avec les missions d’un établissement culturel patrimonial et les initier à la conduite de projets de valorisation des collections conservées dans ces établissements. Il.elles acquièrent des compétences pré-professionnalisantes en vue d’une orientation vers les métiers de la médiation culturelle et de la gestion du patrimoine culturel : histoire et typologie des collections patrimoniales en France, gestion des collections originales et numérisées, valorisation des collections répondant aux besoins des différents publics des institutions. Le cartable numérique trouve toute sa place dans ce parcours. En effet, parmi les projets à réaliser, les étudiant.es conçoivent une ou des propositions pédagogiques enrichissant les thèmes proposés dans l’interface de médiation. Chacun.e choisit un thème parmi une liste de sujets proposés, à partir des collections numérisées présentes dans l’Argonnaute.

16Comme en témoigne la qualité des travaux réalisés, les étudiant.es de ces deux parcours apprécient le versant concret du projet, ils.elles s’investissent fortement dans une démarche perçue comme une manière de travailler différente : approche à la fois théorique et pratique, publication en autonomie de contenus en ligne, réflexion sur la médiation d’une source en fonction d’un public cible.

Les perspectives d’évolution du cartable

17Trois ans après sa mise en ligne, il est possible de tirer un premier bilan du fonctionnement du cartable numérique et d‘envisager quelques pistes d’évolution pour en diversifier le contenu et prévoir de nouvelles fonctionnalités.

18S’il remplit de manière satisfaisante ses objectifs de formation auprès des étudiant.es de l’université, les enseignant.es et élèves ont peu investi l’interface interactive pour proposer des dossiers pédagogiques.

19Pour renforcer la visibilité auprès de ce public, plusieurs pistes sont envisagées : développer des partenariats avec les enseignant.es pour définir de concert de nouveaux sujets à intégrer dans le cartable, étudier avec eux les modalités de conception et mise en œuvre des dossiers. La mise en place de formations proposées par La contemporaine, seule ou en partenariat avec d’autres institutions, représente par ailleurs l’opportunité de mieux sensibiliser les enseignant.es à cet outil de médiation.

20Ces propositions d’évolution résultent aussi de la volonté de diversifier des contenus jusqu’à présent liés aux relations internationales et d’améliorer leur articulation avec des programmes scolaires renouvelés. En incluant par exemple des dossiers autour de l’histoire politique et sociale du XXe siècle, présente dans les programmes scolaires, à partir des sources de La contemporaine, très riches dans ce domaine.

Notes

1 Le 1er mars 2018, la Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (BDIC) est devenue La contemporaine. Bibliothèque, archives, musée des mondes contemporains.

2http://cartablevirtuel.parisnanterre.fr/ >.

3https://argonnaute.parisnanterre.fr/ >.

4 Dans le dossier « Les années 1936-1938 à travers les dessins de Sennep », chaque dessin de presse fait l’objet d’une explication détaillée permettant d’identifier les personnalités politiques représentées. [En ligne] < http://cartablevirtuel.parisnanterre.fr/dossier/13 >.

5 Voir le dossier « La propagande de Vichy à travers l’affiche ». [En ligne] < http://cartablevirtuel.parisnanterre.fr/dossier/14 >.

6http://cartablevirtuel.parisnanterre.fr/typedocument/2 >.

7 Voir cet exemple d’image active à partir d’une affiche, « Los nationales Burgos », réalisée par Juan Antonio Morales (1908-1984), membre de l’Alliance des intellectuels antifascistes : < http://cartablevirtuel.parisnanterre.fr/dossier/12 >.

8 Quiz : < http://cartablevirtuel.parisnanterre.fr/dossier/13 >.

Auteur

Responsable de la formation et de la médiation culturelle, La contemporaine. Bibliothèque, archives, musée des mondes contemporains (Paris)

© Presses de l’enssib, 2018

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search