Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Faire vivre l’action culturelle et artistique en bibliothèque

 | 
Colin Sidre

Partie 1. Définir l’EAC et en construire les fondations

Vous mettrez bien un peu de culture dans votre université ? Partenaires et programmations à la bibliothèque universitaire de La Rochelle

Sylvie Fayet

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Il y a une forme de paradoxe à parler d’EAC à l’Université, et de ses déclinaisons possibles en bibliothèque. Je m’explique : l’Université est par excellence le lieu de la transmission de savoirs et compétences constitutifs d’une culture humaniste et/ou scientifique, et en son sein les bibliothèques sont par excellence le lieu de la lecture, socle de l’acquisition autonome de connaissances, de l’ouverture intellectuelle et de la formation de l’esprit critique. Et pourtant, ni l’Université ni les BU ne sont a priori qualifiées comme des lieux de culture, et on les étiquettera plutôt « lieux de savoir ». Nous opérons spontanément cette curieuse dichotomie entre savoir et culture. Et du coup, implicitement, quand nous évoquons la culture à l’Université, nous mettons en avant l’extra-universitaire d’un triple point de vue :

  • sur le plan des contenus, la pratique artistique ou la participation à des formes vivantes d’expression artistique sont immédiatement identifiées comme objectifs cult...

© Presses de l’enssib, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540