Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Éducation critique aux médias et à l’information en contexte numérique

 | 
Sophie Jehel
, 
Alexandra Saemmer

Partie 2. Approches réflexives et créatives des médias

Chapitre 18. CyberOmbre, repenser les nouveaux médias par le médium théâtre

Entretien avec Fardin Mortazavi

Fardin Mortazavi

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Avant de devenir intermittent du spectacle, Fardin Mortazavi a travaillé de longues années, en tant qu’ingénieur de recherche, sur le langage entre l’homme et la machine : les processus industriels, les algorithmes de commande, puis sur le CMS à l’arrivée du web 2.0 pour connecter un réseau de 1 000 chercheurs sur internet. Dans son projet CyberOmbre, la pratique d’une forme de théâtre sert d’espace de réflexion sur les nouveaux médias.

Figure 1. Résidence théâtre par des écoliers, Poitiers, CyberOmbre, 2019

Image

Sophie Jehel : Comment êtes-vous amené à parler du langage des machines dans le théâtre ? Et quel rapport avec les jeunes ?

Fardin Mortazavi : En 2011, je suis sollicité par un lycée professionnel afin d’utiliser le médium théâtre pour aborder les questions d’éducation aux nouveaux médias avec les jeunes. Je constate que cette problématique contient aussi les questions sous-jacentes de l’autorité, de la transmission des valeurs (le respect, le partage, la non-violence, la dignité…)...

© Presses de l’enssib, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540