Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Éducation critique aux médias et à l’information en contexte numérique

 | 
Sophie Jehel
, 
Alexandra Saemmer

Partie 1. Éduquer à l’information, décoder les infomédiaires

Chapitre 3. Surveillance à l’ère numérique : comment résister à l’emprise de la société de contrôle ?

Serge Proulx

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’arrivée de l’informatique (autour des années 1940-1945) – puis la digitalisation des signaux (1970-1980) – a signifié une révolution progressive dans l’implantation de mécanismes de plus en plus sophistiqués de contrôle social des individus par les grandes organisations privées et étatiques. Suite à la révolution industrielle, les patrons des usines et des manufactures exerçaient un contrôle sur les artisans et les ouvriers en les retenant à l’intérieur des enceintes de l’entreprise. Le contrôle s’exerçait notamment par la grille horaire qui maintenait les cadences de travail et la présence physique obligatoire des travailleurs et travailleuses dans l’usine. L’organisation tayloriste a amplifié ce type de contrôle par l’implantation du travail à la chaîne où les tâches de conception et d’exécution ont été séparées et attribuées à des personnels différents. Avec le fordisme, l’exercice du contrôle social a quitté les murs de l’usine. Du fait de l’accroissement de leurs salaires et ...

© Presses de l’enssib, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540