Version classiqueVersion mobile

Décoder les fausses nouvelles et construire son information avec la bibliothèque

 | 
Salomé Kintz

Glossaire

Texte intégral

Actualité froide / Actualité chaude

1Information qui traite de ce qui vient ou est en train de se produire / information dont la parution peut être différée.

Source : La Maison des journalistes, < https://www.maisondesjournalistes.org/​glossaire-journalisme/​ >.

Alternative fact

2Voir Fait alternatif.

Algorithme

3Dans le domaine des mathématiques, dont le terme est originaire, un algorithme peut être considéré comme un ensemble d’opérations ordonné et fini devant être suivi dans l’ordre pour résoudre un problème. Si l’on souhaite créer un algorithme pouvant fonctionner dans le monde réel, il est donc nécessaire d’inclure des instructions lui permettant de s’adapter aux différentes situations auxquelles il pourra être confronté. C’est pourquoi les algorithmes s’apparentent à de gigantesques « arbres » d’instructions. Dans le domaine de la technologie et de l’informatique, lorsqu’un développeur crée un programme, il crée en fait un ensemble d’algorithmes. En effet, un programme informatique est un ensemble de commandes données à la machine, écrites dans un langage spécifique, afin d’effectuer une série d’opérations spécifiques pour obtenir un résultat.

Source : < www.lebigdata.fr >.

Agence de presse

4Entreprise qui a des correspondants dans le monde entier et qui fournit, contre paiement, des informations à tous les médias.

Source : La Maison des journalistes, < https://www.maisondesjournalistes.org/​glossaire-journalisme/​ >.

Bibliothèque

5« Le problème des bibliothèques, c’est celui de l’instruction d’un peuple, l’instruction après l’école, la plus importante. Lire c’est faire acte d’homme libre. »

Source : Eugène Morel, Bibliothèques : essai sur le développement des bibliothèques publiques et de la librairie dans les deux mondes, volume 1, Paris, Mercure de France, 1909, p. 7.

Bibliothèque vivante

6Le concept reprend celui d’une bibliothèque classique avec ses bibliothécaires, son catalogue présentant de courts résumés des livres en inventaire, ses règlements et son décor thématique. L’originalité du concept tient au fait que les livres sont en fait des personnes, des livres vivants, disposés à partager une page ou un chapitre de leur vie avec un lecteur qui les « emprunte » pour un court laps de temps.

7Source : The Human Library, < https://humanlibrary.org/​ >.

Big data

8Avec le développement des nouvelles technologies, d’internet et des réseaux sociaux ces vingt dernières années, la production de données numériques a été de plus en plus nombreuse : textes, photos, vidéos, etc. Le gigantesque volume de données numériques produites combiné aux capacités sans cesse accrues de stockage et à des outils d’analyse en temps réel de plus en plus sophistiqués offre aujourd’hui des possibilités inégalées d’exploitation des informations. Les ensembles de données traités correspondant à la définition du big data répondent à trois caractéristiques principales : volume, vélocité et variété.

Source : Commission nationale Informatique et libertés.

Canular

9Action, propos qui a pour but d'abuser de la crédulité de quelqu'un ; mystification, fausse nouvelle, farce.

Source : Larousse.

10Voir aussi Désinformation, « Fake news », Fausse information, Hoax, Infox, Intox, Malinformation, Rumeur, Théorie du complot.

Chronologie des médias

11La chronologie des médias a pour objectif d'établir l'ordre et les délais devant être respecté pour l'exploitation d'une œuvre cinématographique, depuis sa sortie en salle jusqu'à sa diffusion sur une chaîne de télévision non cryptée gratuite.

Source : La chronologie des médias, une histoire française bousculée, Libération, 13 mai 2017.

Cloud computing

12Le cloud computing (en français, « informatique dans les nuages ») fait référence à l’utilisation de la mémoire et des capacités de calcul des ordinateurs et des serveurs répartis dans le monde entier et liés par un réseau. Les applications et les données ne se trouvent plus sur un ordinateur déterminé mais dans un nuage (cloud) composé de nombreux serveurs distants interconnectés.

Source : Commission nationale informatique et libertés.

Débats argumentés

13Il y a lieu de privilégier l'organisation de débats argumentés. Ils contribuent à créer un espace de discussion au lycée permettant de comprendre le sens et les règles de la participation politique. Un débat argumenté est un débat préparé. Cela suppose le recours à des ressources documentaires appelant une utilisation méthodique du CDI. L'organisation du travail préparatoire au débat peut mobiliser des techniques variées selon le sujet abordé : ouvrages, dossiers de presse, recherche de documents historiques, politiques ou juridiques, y compris sur cédérom ou sur l'Internet, enquêtes, etc., en visant à former l'esprit critique des élèves face aux résultats de ces recherches.

Source : Classe de première, éducation civique, juridique et sociale, Bulletin officiel du ministère de l'Éducation nationale et du ministère de la Recherche, HS n° 7, 31 août 2000.

Debunker

14De debunk, verbe transitif : exposer le simulacre ou la fausseté.

Source : Merriam Webster.

Debunking

15Voir Debunker.

Deepfake

16Un Deepfake est une vidéo ou un enregistrement audio produit ou altéré grâce à l’intelligence artificielle. Le terme désigne non seulement le contenu ainsi généré, mais aussi les technologies utilisées à cet effet.

17Le mot Deepfake est une contraction entre “Deep Learning” et “Fake” que l’on pourrait traduire par « faux profond ». En effet, il s’agit de contenus fallacieux, rendus « profondément crédibles » grâce à l’intelligence artificielle. Plus précisément au Deep Learning ou apprentissage approfondi.

Source : le bigdata.fr.

Désinformation

18La désinformation est une manipulation de l'opinion publique, à des fins politiques, avec une information traitée par des moyens détournés.

Source : Vladimir Volkoff, Petite histoire de la désinformation, Monaco, Les Éditions du Rocher, 1999.

19Voir aussi : Canular, « Fake news », Fausse information, Hoax, Infox, Intox, Malinformation, Rumeur, Théorie du complot.

Documentaliste

20Le métier de documentaliste est un métier d'intermédiaire dont la fonction essentielle est de mettre en contact ceux qui ont besoin de savoir et ceux qui savent.

Source : Éric de Grolier, « La passion de l'organisation des connaissances », Documentaliste, sciences de l'information, 1996, n° 6, vol. 33, p. 286-293.

Éducation aux médias et à l’information

21L’éducation aux médias et à l’information (media and information literacy en anglais – MIL) répond aux questions que nous nous posons tous à un moment ou à un autre. Comment chercher, évaluer de manière critique, utiliser et contribuer du contenu à bon escient, que ce soit en ligne et hors ligne ? Quels sont justement nos droits en ligne et hors ligne ? Quels sont les enjeux éthiques soulevés par l’accès et l’utilisation de l’information ? Comment interagir avec les médias et les TIC pour promouvoir l’égalité, le dialogue interculturel et interreligieux, la paix, la liberté d’expression et l’accès à l’information ?

Source : < https://fr.unesco.org/​themes/​education-aux-medias-linformation >.

Éducation populaire

22L’éducation populaire, c’est travailler à la transformation sociale et à l’émancipation avec les gens, à partir de ce qu’elles et ils vivent.

Source : L’Étincelle.

Esprit critique

23Il s’agit d’une « disposition de l’esprit qui consiste à ne jamais admettre une affirmation, un jugement ou un fait sans en avoir reconnu la légitimité rationnelle ou sans en avoir éprouvé la valeur. »

Source : À l'école de l'esprit critique, Eduscol, décembre 2016. < https://cache.media.eduscol.education.fr/​file/​Actu_2016/​31/​3/​a_l_ecole_de_l_esprit_critique_680313.pdf >.

Fait alternatif

24Kellyanne Conway, conseillère à la Maison Blanche de Donald Trump, a été la première à populariser cette expression, qui désigne une réinterprétation de faits objectifs. « Le “fait alternatif”, terme orwellien s'il en est, a été très critiqué par la presse américaine, qui y voit à la fois une stratégie pour affaiblir les médias comme contre-pouvoir, et une inquiétante menace pour la démocratie. »

Source : Les Décodeurs du Monde.

Fact-checking

25Littéralement, fact-checking pourrait se traduire par « vérification des faits » ou même « vérification par les faits ». En ce sens, cette pratique n’a rien de nouveau, puisqu’elle renvoie à une règle du journalisme [...]. Cependant, il en existe une définition plus récente : « Pratique journalistique qui consiste à contrôler l’exactitude des informations ou la cohérence des propos délivrés par les hommes politiques. […] » Le fact checking vient des États-Unis.

Sources : Publidictionnaire, < http://publictionnaire.huma-num.fr/​notice/​fact-checking/​ > ; Françoise Laugée, “Fact-checking”, Revue européenne des médias et du numérique, automne 2011, n° 20. < https://la-rem.eu/​glossary/​fact-cheking/​ >.

« Fake news »

26Rendu populaire par Donald Trump et élu mot de l’année 2017 par le dictionnaire britannique Collins, le terme de « fake news » est utilisé sans distinction pour : des faits erronés, des fausses nouvelles, des hoax, des rumeurs, des accusations à tort, des théories du complot, des publications orientées, des pastiches… Dans son rapport Digital News Report 2017, l’institut Reuters met en avant le caractère confus du terme qui mélange souvent trois catégories : des nouvelles inventées pour gagner de l’argent ou discréditer autrui, des nouvelles ayant un fondement avéré mais déformées pour servir un objectif particulier, des nouvelles qui mettent les gens mal à l’aise ou avec lesquelles ils ne sont pas d’accord.

27Voir aussi : Canular, Désinformation, Fausse information, Hoax, Infox, Intox, Malinformation, Rumeur, Théorie du complot.

Source : Dictionnaire Collins, Digital News Report 2017 de l'Institut Reuters.

Fausse information

28D’un point de vue historique, les fausses informations s’inscrivent dans une longue lignée de faux et de contrefaçons présents au sein de l’espace public. Comme le rappelle l’historien Marc Bloch : « De faux récits ont soulevé les foules. Les fausses nouvelles, dans toute la multiplicité de leurs formes – simples racontars, impostures, légendes – ont rempli la vie de l’humanité… ».

Source : Allard-Huver François, « Fake news », Publictionnaire. Dictionnaire encyclopédique et critique des publics. < http://publictionnaire.huma-num.fr/​notice/​fake-news/​ >.

29Voir aussi : Canular, Désinformation, Fausse information, Hoax, Infox, Intox, Malinformation, Rumeur, Théorie du complot.

GAFA ou GAFAM

30L'acronyme GAFA désigne quatre des entreprises les plus puissantes du monde de l'internet (et du monde tout court !) à savoir : Google, Apple, Facebook et Amazon [...]. On trouve parfois l'acronyme GAFAM dans lequel le M représente Microsoft. Ces GAFA représentent l’économie du début du XXIsiècle et incarnent le passage à l’ère du digital.

Source : Le Dico du commerce international.

Hiérarchisation de l’information

31La hiérarchie de l’information, c’est le classement des informations effectué par un journal ou média (journal papier/radio/TV ou Internet) en ordonnant ces informations de la plus importante à la moins importante. C’est choisir l’information mise en avant, mais aussi éliminer les informations jugées secondaires. Le rôle des médias est de rendre compte d’une réalité du monde. Mais l’accès facilité aux médias (via Internet), le flux croissant d’informations et les préoccupations propres à nos sociétés ont un impact sur le classement de l’information.

Source : < https://www.reseau-canope.fr/​fileadmin/​user_upload/​Projets/​developper_esprit_critique/​clemi_la_hierarchie_de_linfo.pdf >.

Hoax

32Un hoax (canular en anglais) est une information fausse, périmée ou invérifiable propagée spontanément par les internautes. Les hoax peuvent concerner tout sujet susceptible de déclencher une émotion positive ou négative chez l'utilisateur : alerte virus, disparition d'enfant, promesse de bonheur, pétition, etc. Ils existent avant tout sous forme écrite (courrier électronique, message dans un forum, etc.) et contrairement aux rumeurs hors ligne incitent le plus souvent explicitement l'internaute à faire suivre la nouvelle à tous ses contacts, d'où une rapide réaction en chaîne.

Source : Hoaxkiller.

33Voir aussi : Canular, Désinformation, Fausse information, Hoax, Infox, Intox, Malinformation, Rumeur, Théorie du complot.

Hoaxbuster

34« Halte à la pollution : avec votre aide, nous allons nous efforcer de rétablir la vérité et de lutter contre ces mensonges électroniques ». Créé en 2000, environ deux ans après les débuts d’Internet, Hoaxbuster est la première ressource francophone contre les canulars du web.

Source : Qui est Hoaxbuster, le site qui démonte les rumeurs ? Le Monde, 29 mars 2014.

Image

35La défiance vis-à-vis des images a grandi à mesure que ces mêmes images se sont multipliées et ont pérégriné. Leur mobilité est pourtant consubstantielle de leur apparition. Mais aujourd’hui, nous observons un phénomène unique dans l’histoire : la circulation exponentielle des images et leur accumulation.

Source : Exposition « Les images mentent ? Manipuler les images ou manipuler le public » sur le site décryptages, < https://www.decryptimages.net/​ >.

Information literacy

36« Être compétent dans l’usage de l’information signifie que l’on sait reconnaître quand émerge un besoin d’information et que l’on est capable de trouver l’information adéquate, ainsi que de l’évaluer et de l’exploiter ».

Source : American Library Association.

Infox

37Portée par l'essor des médias sur la toile et l'activité des réseaux sociaux, l'expression anglo-saxonne « fake news », qui désigne un ensemble de procédés contribuant à la désinformation du public, a rapidement prospéré en français.

38Voilà une occasion de puiser dans les ressources de la langue pour trouver des équivalents français. Lorsqu'il s'agit de désigner une information mensongère ou délibérément biaisée, répandue par exemple pour favoriser un parti politique au détriment d'un autre, pour entacher la réputation d'une personnalité ou d'une entreprise, ou encore pour contredire une vérité scientifique établie, on pourra recourir au terme « information fallacieuse », ou au néologisme « infox », forgé à partir des mots « information » et « intoxication ».

Source : Journal officiel de la République française, n° 0229 du 4 octobre 2018.

39Voir aussi : Canular, Désinformation, Fausse information, Hoax, Infox, Intox, Malinformation, Rumeur, Théorie du complot.

Intox

40Familier pour intoxication :

411) ensemble des troubles dus à l'introduction, volontaire ou non, dans l'organisme d'une ou de plusieurs substances toxiques (poisons) ;

422) mise en condition des gens, visant à imposer des idées ou à exercer sur eux une influence qui diminue leur sens critique.

Source : Larousse.

43Voir aussi : Canular, Désinformation, Fausse information, Hoax, Infox, Intox, Malinformation, Rumeur, Théorie du complot.

Journal du lycée

44Voir Média scolaire.

Journaliste

45Un journaliste est une personne dont la profession est de rassembler des informations, de rédiger un article ou mettre en forme un reportage afin de présenter des faits qui contribuent à l’actualité et l’information du public.

Source : La Maison des journalistes.

Journées nationales de formateurs

46Les journées de formateurs sont organisées par la Commission Pédagogie et documentation de l’ADBU et rassemblent les formateurs en bibliothèque de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Source : ADBU.

Liberté d’expression

47La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi.

Source : Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, article 11.

Maliciel

48Un maliciel ou malware est un logiciel malveillant capable de compromettre la sécurité d’un ordinateur ou des données qu’il contient.

Source : lebigdata.fr.

Malinformation

49On connaissait le terme de malbouffe, inventé par Joël de Rosnay en 1979, on connaîtra désormais celui de malinformation. Les origines de ce mal sont clairement identifiables : la multiplication des sources, des supports, la « culture de la mise à jour permanente, du suivi en temps réel » qui empêchent la vérification, le regroupement, la réflexion et l’analyse, ainsi que la prise en compte toujours plus importante des goûts du public (qui a, selon l’auteur, une fâcheuse tendance à préférer les divertissements et l’infotainment) ont engendré un appauvrissement de la qualité des contenus rédactionnels (qui tendent de plus à l’uniformisation).

Source : Émilie Moreau, « François Heinderyckx, La Malinformation », Études de communication, 2003, n° 26, p. 182-183.

50Voir aussi : Canular, Désinformation, Fausse information, Hoax, Infox, Intox, Malinformation, Rumeur, Théorie du complot.

Média scolaire

51Par média scolaire, on entend un projet dont le contenu est rédigé par les élèves à destination d’une audience et dans le respect des règles journalistiques.

Source : < https://estplus.fr/​comment-creer-et-faire-vivre-son-webmedia-scolaire >.

52Voir aussi : Journal du lycée.

Média social

53Média numérique basé sur les caractéristiques du Web 2.0, qui vise à faciliter la création et le partage de contenu généré par les utilisateurs, la collaboration et l'interaction sociale.

54Les médias sociaux utilisent l'intelligence collective dans un esprit de collaboration en ligne. Ils permettent aux internautes de créer ensemble du contenu, de l'organiser, de le modifier et de le commenter. Parmi les applications associées aux médias sociaux, mentionnons Wikipédia (référence), Facebook (réseau social), YouTube (partage de vidéos), Instagram (partage de photos) et Twitter (réseau social, microblogage).

Source : Grand dictionnaire terminologique, Office québécois de la langue française.

Mème

55Le mot, inspiré du grec ancien, a été inventé par le biologiste et spécialiste du comportement animal Richard Dawkins dans les années 1970. Dans son livre, The Selfish Gene, Dawkins postule que, tout comme les gènes transmettent des caractéristiques biologiques, il existe des éléments culturels qui se transmettent d'une personne à l'autre et sont, là encore comme les gènes, soumis à des mutations. Avec le développement du Web, le mot acquiert un sens plus restreint dans le langage courant : celui d'un objet culturel, le plus souvent humoristique, qui se diffuse très vite au sein d'une communauté en ligne, chacun des membres de cette communauté pouvant se réapproprier l'objet et en créer sa propre version.

Source : « Le mème, ou l'art du détournement humoristique sur Internet », Le Monde, 1er mai 2012.

Open Education

56Le concept d’Open Education (OE) représente avant tout un projet social et politique, c’est une philosophie de l’apprentissage. Il renvoie tant aux valeurs de partage des ressources pédagogiques, qu’à la question de l’agentivité de l’apprenant, à la capacité de celui-ci à s’auto-diriger. Le concept pré-existe à la démocratisation d’Internet. À la fin des années 1990, la signification du concept d’Open Education change sensiblement pour s’inscrire dans la continuité du mouvement du logiciel Open Source. Si la création des contenus d’une formation reste coûteuse, que ce soit pour un cours en présentiel ou une formation à distance, les technologies de l’information et de la communication ont rendu les coûts de la reproduction de l’information quasiment inexistants. Les modalités de partage de cette information prennent alors une place prédominante dans la définition du concept, avec une volonté affichée de réduire les inégalités d’accès à l’enseignement via une démocratisation de l’accès aux ressources.

Source : Matthieu Cisel, La révolution MOOC, < http://blog.educpros.fr/​matthieu-cisel/​2016/​04/​24/​lopen-education-au-fait-quest-ce-que-ca-veut-dire/​ >.

Pièges à clics

57« Elle se présente devant le juge sans pantalon, la suite va vous surprendre ! », « Ce pilote de F1 a célébré son podium de façon un peu écœurante »,... Vous avez sûrement vu ce genre de titres défiler sur Twitter, Facebook, Google Actu ou sur les pages d’accueil de certains sites d’info. On appelle ça le clickbait ou « piège à clics », qui consiste à formuler un titre de manière opaque, sans donner assez d'informations au lecteur, pour le pousser à cliquer sur l'article. L’objectif est d’augmenter ainsi le nombre de visiteurs d'un site internet et de gonfler artificiellement son audience.

Source : « Facebook veut réduire les titres “pièges à clics”, la suite va vous surprendre », Les Inrocks, 5 août 2016.

Pirates de l’information

58Beaucoup des activistes du net se revendiquent de la figure du pirate, comme le montre notamment l’apparition de partis pirates dans de nombreux pays, qui ont placé au cœur de leurs revendications la lutte pour les libertés numériques. Le pirate apparaît donc comme un acteur incontournable de l’espace numérique, avec un double visage. Le pirate est celui qui a des usages jugés (par des États, par des entreprises, par des organisations internationales…) non conformes aux règles qui devraient normer cet espace, conçu alors comme le prolongement de l’espace physique et territorialisé et donc soumis aux mêmes règles. Mais le pirate est aussi un acteur qui revendique d’autres règles, en se fondant sur la défense de la spécificité de l’espace numérique.

Source : « Pirater Piracy », Revue Tracés, 29 octobre 2014, n° 26.

Professeur

59Personne qui enseigne, qui dispense les connaissances relatives à une matière, à une discipline, en général dans le cadre d'une activité.

Source : Larousse.

Recherchiste

60Le métier de recherchiste s'apparente à celui de journaliste, par sa méthodologie de travail et son code d’éthique. Souvent appelé producer aux États-Unis, le ou la recherchiste est celui ou celle qui cherche, obtient et organise l’information afin de produire les documents nécessaires à la production d’émissions.

Source : Institut national de l’image et du son, Centre de formation professionnelle en cinéma, télévision, médias interactifs, Montréal.

Réseau social

61Un site de réseau social est une plate-forme de communication en réseau dans laquelle les participants 1) disposent de profils associés à une identification unique qui sont créés par une combinaison de contenus fournis par l’utilisateur, de contenus fournis par des « amis », et de données système ; 2) peuvent exposer publiquement des relations susceptibles d’être visualisées et consultées par d’autres ; 3) peuvent accéder à des flux de contenus incluant des contenus générés par l’utilisateur – notamment des combinaisons de textes, photos, vidéos, mises à jour de lieux et/ou liens – fournis par leurs contacts sur le site.

Source : Nicole Ellison, « Réseaux sociaux, numérique et capital social. Entretien réalisé par Thomas Stenger et Alexandre Coutant », Hermès, La Revue, 2011, vol. 59, n° 1, p. 21-23.

Rumeur

62Elle court, elle court la rumeur, d'autant plus vite et d'autant plus loin qu'elle a trouvé dans la presse, sa courroie de transmission idéale. Et depuis l'essor des médias et d'Internet, elle se nourrit des nouveaux moyens de communication, tout comme ceux-ci se nourrissent des rumeurs.

Source : Pascal Froissart, La rumeur : histoires et fantasmes, présentation de l’éditeur Belin, 2002.

63Voir aussi : Canular, Désinformation, « Fake news », Fausse information, Hoax, Infox, Intox, Malinformation, Théorie du complot.

Source

64Source primaire : documents produits par les témoins directs de l'événement, articles, rapports, conférences, thèses, mémoires rédigés à partir de données originales.

65Source secondaire : reformulation, réinterprétation des idées dans des articles, livres, rapports, etc.

Source : Bibliothèque de l’université de Laval.

Théorie du complot

66Si l’on veut faire simple, la théorie du complot repose sur une lecture particulière des faits historiques et d’actualité. Ce contre-discours prétend que les événements sont secrètement orchestrés par des individus, aux intentions bien néfastes : prendre le pouvoir, changer le monde qui nous entoure, à leur profit.

Source : Site d’éducation aux médias et à l’information belge, < https://theoriesducomplot.be/​#INTRO >.

67Voir aussi : Canular, Désinformation, « Fake news », Fausse information, Hoax, Infox, Intox, Malinformation, Rumeur.

Troll

68Le terme troll désigne, dans le jargon de l'internet, un personnage malfaisant dont le but premier est de perturber le fonctionnement des forums de discussion en multipliant les messages sans intérêt (ou, plus subtilement, en provoquant leur multiplication).

Source : Communauté informatique Comment ça marche, < https://www.commentcamarche.net/​ >.

Viralité

69Diffusion rapide et imprévisible de contenus divers (photos, vidéos, etc.) sur Internet par effet viral, via les réseaux sociaux en particulier.

Source : Petit Larousse.

Web literacy

70L’ensemble des compétences jugées importantes pour consulter, publier et participer sur le web.

Source : < https://learning.mozilla.org >.

© Presses de l’enssib, 2020

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search