Version classiqueVersion mobile

Décoder les fausses nouvelles et construire son information avec la bibliothèque

 | 
Salomé Kintz

Partie 3. Pour aller plus loin : développer et mutualiser les compétences

La médiathèque départementale de l’Hérault après l’attentat contre Charlie Hebdo

Agnès Defrance et Salomé Kintz

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La lecture publique, compétence obligatoire des départements, est assumée dans l’Hérault, à travers les missions de sa médiathèque départementale et du réseau des 233 bibliothèques.

À pierresvives, la médiathèque départementale offre depuis 2012 un espace de consultation sur place de 1 000 m2, la Médiathèque pierresvives. Ouvert à tous, pierrevives se veut un lieu d’apprentissage de la citoyenneté et du vivre ensemble.

La médiathèque départementale fait partie depuis janvier 2019 du dispositif déployé par le ministère de la Culture dans le cadre du volet Bibliothèques de son plan EMI avec la mise à disposition de volontaires en service civique.

Salomé Kintz : Comment et quand la médiathèque départementale s’est-elle saisie de ces questions d’éducation aux médias et à l’information ?

Agnès Defrance : Ces préoccupations sont évidentes pour les bibliothèques et le métier de bibliothécaire, mais c’est l’attentat contre Charlie Hebdo qui a suscité une réelle prise de position.

Focus

Un mois ap...

© Presses de l’enssib, 2020

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search