Version classiqueVersion mobile

Décoder les fausses nouvelles et construire son information avec la bibliothèque

 | 
Salomé Kintz

Partie 2. Une chance à saisir pour les bibliothécaires

Une loi contre la fausse information ?

Salomé Kintz

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Repères chronologiques1

Entre 2015 et 2020, ce sont en France cinq années d’emballement médiatique et politique autour de ce « fléau » que sont les fausses informations.

Il faut protéger les citoyens, et « la vie démocratique » par un arsenal législatif contre les fausses nouvelles : la loi ordinaire et la loi organique relatives à la lutte contre la manipulation de l’information sont ainsi promulguées le 22 décembre 2018 et publiées au Journal officiel du 23 décembre 20182.

Mais fallait-il vraiment une nouvelle loi ? s’interrogent de nombreux juristes, journalistes ou associatifs. Et de rappeler l’esprit de la loi de 1881 sur la liberté de la presse3 qui prévoit dans son article 27 :

La publication, la diffusion ou la reproduction, par quelque moyen que ce soit, de nouvelles fausses, de pièces fabriquées, falsifiées ou mensongèrement attribuées à des tiers lorsque, faite de mauvaise foi, elle aura troublé la paix publique, ou aura été susceptible de la troubler, sera punie d'une amende...

© Presses de l’enssib, 2020

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search