Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Bibliothèques en utopie

 | 
Nathalie Brémand

Partie 3. Bibliothèques

Chapitre 10. “Revolution in the mind”. Lecture et bibliothèques chez Robert Owen

Ophélie Siméon

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Fondateur du premier mouvement socialiste en Grande-Bretagne dans les années 1830-1840, Robert Owen (1771-1858) développe un modèle social communautaire à partir de 1815, en réponse aux errements socio-économiques que provoque la révolution industrielle. Le livre, la lecture et les bibliothèques jouent un rôle fondamental au sein de ce système. Héritier des Lumières, Owen postule que toute entreprise de réforme sociale revient à (ré)éduquer les individus en profondeur. À cet effet, l’accès à un programme d’instruction varié pour toutes et tous devient le point de départ de son entreprise de transformation sociale. L’apprentissage de la lecture en est le socle : vecteur d’émancipation, il encourage et accompagne le développement des facultés individuelles. L’enjeu est particulièrement important pour les classes populaires, qu’une société de préjugés a trop longtemps enfermées dans l’ignorance. Owen rejette cependant l’idée d’une éducation purement livresque, et insiste sur la nécessi...

Auteur

Maître de conférences en civilisation britannique, université Paris 3 – Sorbonne nouvelle

© Presses de l’enssib, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540