Version classiqueVersion mobile

Bibliothèques en utopie

 | 
Nathalie Brémand

Partie 1. Livres

Chapitre 4. « Le fouilleur infatigable » : Écrits, livres, collections et bibliothèques chez le socialiste owéniste Jules Gay

Thomas Bouchet

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Jules Gay occupe dans l’histoire des socialismes du XIXe siècle une place discrète1. Il mérite pourtant l’attention, au même titre que le mouvement dans lequel il s’inscrit – un owénisme à la française dont il est avec Joseph Rey et quelques autres l’un des représentants2. Né à Paris au début de l’Empire (2 août 1807), mort à Bruxelles dans les derniers jours de l’année 1887, il défend à partir du début des années 1830 des positions socialistes qui puisent à plusieurs sources : la pensée de Robert Owen avant tout, mais aussi celles de Charles Fourier, des saint-simoniens, de communistes de diverses sensibilités3. Politiquement actif pendant près d’un demi-siècle, en relation avec un bon nombre d’interlocuteurs socialistes ou non, il mène son existence non seulement en France, mais aussi en Grande-Bretagne où il se rend à plusieurs reprises, et encore dans diverses terres d’exil – la Belgique, la Suisse, l’Italie.

« Fouilleur infatigable »4 : c’est à la figure du bibliophile qu’il app...

© Presses de l’enssib, 2020

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search