Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La fabrique du patrimoine écrit

 | 
Fabienne Henryot

Partie 3. Usages sociaux

Chapitre 15. Bibliothèques et musées

Exemples italiens

Andrea De Pasquale

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Afin de faciliter les besoins des visiteurs et des touristes, la présence d’espaces d’exposition permanente devient une caractéristique des bibliothèques gouvernementales italiennes. Le phénomène s’épanouit entre la première moitié du XIXe siècle et les années quarante du suivant1. Il est alors nécessaire de consacrer des espaces à la présentation de ce qui est considéré comme les « reliques » les plus rares ou, dans le cas de fonds particuliers, de mettre en valeur les matériaux les plus significatifs.

Préhistoire d’une pratique

Le premier exemple connu d’exposition permanente des documents en bibliothèque se situe à la Bibliothèque Palatine de Parme. Cette institution a été créée suite à l’acquisition, en mars 1843, des objets de la fonderie de caractères de Giambattista Bodoni, par le directeur Angelo Pezzana auprès des héritiers de la veuve Bodoni. Le fond est disposé dans une salle spéciale, définie stanza dei punzoni près de la Galerie dite de la Vière Couronnée. L’employé engag...

Auteur

Bibliothèque nationale centrale de Rome

© Presses de l’enssib, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540