Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La fabrique du patrimoine écrit

 | 
Fabienne Henryot

Partie 3. Usages sociaux

Chapitre 12. La place du patrimoine écrit dans l’enseignement de l’histoire à l’école primaire (2002-2018)

Véronique Castagnet-Lars

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

En 2001, la Mission de l’éducation artistique et de l’action culturelle, rattachée à la Direction de l’enseignement scolaire du ministère de l’Éducation nationale, rend public un Plan pour les arts et la culture touchant plusieurs domaines artistiques et culturels : « la musique, la danse, la littérature, le théâtre, les arts plastiques, le cinéma, la photographie, l’architecture, le patrimoine, la culture scientifique et technique, les arts du goût, le design et les musiques actuelles. »1 D’une part, la littérature paraît, dans cet extrait, comme emblématique de l’ensemble du patrimoine écrit, et d’autre part, il est fait du patrimoine une catégorie à part entière. Cette approche s’inscrit en opposition avec les définitions posées par les textes législatifs qui, depuis les années 1960, tendent à élargir la notion de patrimoine et à développer les politiques de préservation. Au final, dans le Code du Patrimoine promulgué en 2004, l’État retient comme définition :

L’ensemble des biens...

© Presses de l’enssib, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540