Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La fabrique du patrimoine écrit

 | 
Fabienne Henryot

Partie 1. Objets

Chapitre 5. Patrimonialiser le livre pour enfants

Un défi ?

Cécile Boulaire

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La question de la patrimonialisation du livre pour enfants est étroitement tributaire d’une prise en compte de la présence même des livres pour enfants (et donc des enfants !) dans les bibliothèques publiques. Il ne faut pas oublier en effet qu’il faut attendre 1924 pour qu’ouvre en France la première bibliothèque enfantine, l’Heure Joyeuse de Paris, entièrement financée par des philanthropes américains.

De manière assez surprenante, les premières bibliothécaires de l’Heure Joyeuse, Mathilde Leriche et Claire Huchet puis Marguerite Gruny ont d’emblée à cœur d’amasser, pour leurs jeunes lecteurs, ce qu’elles peuvent réunir de livres « anciens » pour la jeunesse, afin de leur faire partager un patrimoine commun, en quelque sorte un « trésor » de la littérature pour la jeunesse. Ce fonds qu’elles appellent alors « fonds ancien »1 est la base de ce qui est formalisé en 1977 sous le titre de « fonds historique »2 ou « fonds de conservation de livres pour enfants »3, devenu aujourd’hui « f...

© Presses de l’enssib, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540