Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La fabrique du patrimoine écrit

 | 
Fabienne Henryot

Partie 1. Objets

Chapitre 1. Les musées de l’imprimerie et leurs évolutions

Alan Marshall

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

À l’heure actuelle, l’Europe compte plus d’une centaine de musées de l’imprimerie. Et si on élargit l’appellation pour inclure tous les musées concernés de près ou de loin par la communication graphique – l’imprimerie, mais aussi le livre, l’estampe, la presse écrite, la publicité et le design graphique – le chiffre dépasse très certainement les quatre cents. Comment une activité économique aussi utilitaire que l’imprimerie, pratiquée à l’échelle artisanale et industrielle, est-elle devenue patrimoine ?

D’un certain point de vue, on pourrait dire que l’imprimerie a toujours comporté un aspect patrimonial. Ne serait-ce que parce que, depuis toujours, les imprimeurs considèrent les objets, les outils et le savoir-faire de leur métier comme un patrimoine économique. Mais ce n’est qu’à partir du milieu du XIXe siècle que l’imprimerie a commencé à acquérir le statut de patrimoine culturel. Au cours du siècle et demi qui s’est écoulé depuis, le statut patrimonial de l’imprimerie a évolué, ...

© Presses de l’enssib, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540