Version classiqueVersion mobile

Lectus eburneus

 | 
Anselme Cormier

Annexes

Annexe 2. Répartition géographique des lits antiques

Texte intégral

1Les lits sont répartis selon leur localisation géographique antique (Italie, Gaules, provinces romaines, Égypte, mondes grec et macédonien, Asie) ou par musées et collections antiques, lorsque la provenance est incertaine ou inconnue ; une courte notice informative est à chaque fois proposée, avec une datation suivie des renvois bibliographiques.

Italie

Agrigente (Sicile)

2Sarcophage avec relief de lit et enfant. Musée d’Agrigente.
Seconde moitié du iie s. apr. J.-C. 
Tusa 1995.

Acquasparta, Terni (Ombrie)

3Éléments en os de deux lits, découverts en 1983 (lit A et lit B). Ustrinum d’une nécropole sur la via Flaminia.
Fin ier s. av.-début ier apr. J.-C.
Monacchi 1990-1991.

Aielli (L’Aquila, Abruzzes)

4Éléments en ivoire et en os de quatre lits provenant de quatre tombes alignées, découvertes en 1936. Journal de fouilles perdu pendant la guerre. Ne subsistent que cinq dessins (plan et planimétrie de la zone, et plans et sections des tombes, ainsi que quelques documents relatifs aux fouilles). Deux photographies des éléments des lits ont également été préservés. Matériel transporté à Rome, et mélangé. Probablement aussi, certains éléments ont été mêlés à ceux du lit de Norcia publié par Pasqui. Production d’inspiration hellénistique. Tombes I et II : ivoire (éléments mélangés ; à signaler en particulier cylindres figurés avec couple d’Amours, et Amour et Psyché ; types de lits avec fulcra en bas-relief, comportant des couronnements avec oiseau aquatique, et médaillons en bas-relief avec personnage de profil). Tombes III et IV : os (à signaler en particulier un cylindre figuré avec Héraklès et Apollon se disputant un trépied) ; la restauration et la reconstruction de ces derniers ont récemment été effectuées par Rossella Calanca (inédits). À la lumière de ces travaux, nous avons entamé l’étude de ces quatre lits en collaboration avec Emanuela Ceccaroni (Funzionario archeologo, Soprintendenza Archeologia Belle Arti e Paesaggio per le province di Chieti e Pescara).
Fin du ier s. av. J.-C.
Campanelli 2003
 ; Copersino 2001 ; Faita 1989.

Albenga (Ligurie)

5Éléments en os de lit. Crémation.
Fin du ier s. av.-début du ier s. apr. J.-C.
Massabò 1999.

Amiternum (Abruzzes)

6Deux lits en bronze : l’un avec incrustations d’argent et de cuivre, découvert en 1872, conservé à la Centrale Montemartini ; mal reconstitué par A. Castellani, ce lit a longtemps été connu sous le nom de bisellio capitolino. L’autre, seulement en bronze, conservé à Chieti, découvert en 1906-1907.
Fin ier s. av.-début ier s. apr. J.-C.
Castellani 1874 ; De Carolis 2009 ; Lapatin 2008 ; Pasqui 1907 ; Talamo 2006.

Amplero (Collelongo, Abruzzes)

7Tombe à chambre no 14, contenant six inhumations. Découverte en 1969 et publiée en 1984. 700 éléments en os appartenant à deux lits de type différent, dont l’un très lacunaire, et l’autre qui a bénéficié d’une reconstitution, conservée à Chieti.
Dernier quart du ier s. av.-premier quart du ier s. apr. J.-C.
Campanelli 2003 ; Letta 1984 ; 2001 ; Letta
et al. 1998.

Ancône (Marches, Italie centrale)

8Plusieurs lits provenant de tombes à inhumation, de types et de datations différents :
- deux lits ornés d’os (tombes IX et X, publiées par Brizio en 1902) : 1re moitié du ier s. av. J.-C. ;
- un lit en bronze : fin iie s.-début ier s. av. J.-C. ;
- deux couronnements de fulcrum en os à motif d’oiseau aquatique (tombe XXXV et XLI) : 2e moitié du iie s. av. J.-C. ;
- un couronnement de fulcrum en os à tête de Silène (tombe III) : fin du iie s.-début ier s. av. J.-C. ;
- un médaillon de fulcrum en os à tête de Gorgone (tombe XXVI) : début ier s. av. J.-C. ;
- deux couronnements et deux médaillons en os (tombe 409) ;
- éléments d’un lit appartenant au cadre mais surtout aux fulcra (tombe XXXIX) : 2e quart du ier s. av. J.-C.
Brizio 1902 ; Colivicchi 2002a ; 2002b ; 2005 ; Frapiccini 2010a ; 2010b ; 2014.

Aoste (Augusta Praetoria)

9Nécropole de S. Rocco, Tombe 20 à crémation, fouillée en 1973. Urne quadrangulaire dans un petit puits circulaire. Nombreux éléments en os de lit. Fragments dans l’urne et à l’extérieur, au milieu des cendres du bûcher. Deux élaborations graphiques successives (1992 et 2004).
Premières décennies du ier s. apr. J.-C.
Mollo Mezzena 1982 ; 1992 ; 2005 ;2007.

Aquilée (Vénétie)

10Éléments en os de lit, découvert à la fin du xixe s., mais sans précision contextuelle (crémation). Découverte importante car montre l’étendue de la diffusion des lits dans la partie orientale de l’Italie septentrionale, où c’en est la seule attestation.
Fin ier s. av.-début ier s. apr. J.-C.
Giovannini 2002.

Aquinum (Frosinone)

11Tombe no 6, utilisée sur quatre périodes, entre le début du iie s. av. J.-C. et l’époque tibérienne, avec treize sépultures. Lit orné d’os associé à une inhumation découverte le 5 mai 2005 et conservé au musée archéologique national G. Carettoni de Cassino. Décoration en haut-reliefs sur cylindres des montants. Bas-relief sur les fulcra. Plaquages d’os fixés avec des petits clous, probablement recouverts d’une pellicule d’or, comme l’indiquent les traces de dorure. Dimensions du lit : env. L. totale 202 cm (192 cm entre les âmes de fer des montants) ; l. totale 88 cm (78 cm entre les âmes de fer). Âmes de fer env. H 50 cm correspondant à la hauteur des pieds. Accompagné d’un coffret contenant manifestement des effets féminins de toilette, ainsi que d’un tabouret ou marchepied.
Seconde moitié du ier s. av. J.-C. (peut-être entre la mort de César et le début du principat augustéen).
Bellini 2004 ; 2006 ; 2007a ;2007b ; 2007c ; 2008 ; Bellini, Trigona 2013 ; Bellini, Montanelli, Trigona 2014 ; Pracchia, Carcieri 2008 ; Rosangela, Massimo 2006 ; Trigona 2007.

Bazzano (commune de L’Aquila)

12Éléments en os de quatre lits provenant de tombes à inhumation, fouillées entre 1992 et 1998.
ier s. av. J.-C.
Copersino 2003 ; Martellone 2008.

Bolsena (nécropole de Barano, Latium)

13Lit avec éléments de montants en albâtre (gypse) et revêtement du cadre en os ; conservé au Museo Etrusco Centrale de Florence.
Milieu du iie s. av. J.-C.
Letta 1984 ; Sordini 1893.

Brindes (Pouilles)

14Tombe 39, deux sépultures à crémation directe (bustum) ; le lit est indiqué comme recouvert d’os et d’ivoire, mais la présence d’ivoire ne semble pas pertinente. Une centaine de fragments, dans et hors de la fosse, provenant des montants, du cadre et des fulcra (médaillons).
Première moitié du ier s. apr. J.-C.
Andreassi 2007.

Calatia (Campanie)

15Éléments en os de plusieurs lits, provenant de crémations. Nécropole nord-orientale : tombe 13 : 65 plaquettes en os ouvragé. Hauteur du montant reconstitué : 52 cm. Tombes 166 et 469 : fragments en os.
Première moitié du ier s. apr. J.-C.
Colombo, Foresta 2003.

Cascia (Spolète, Ombrie)

16Éléments en os de trois lits, issus d’une tombe à inhumation, avec des ornements en haut-relief sur les fulcra. Découverte fortuite en 1955. Présence également d’éléments en terre cuite d’un lit.
ier s. av.-ier s. apr. J.-C.
Costamagna 2014.

Cerveteri (Latium)

17Nécropole étrusque de la Bufolareccia. Tombe 174 à crémation, fouillée dans les années 1960 mais non publiée à l’époque. Éléments en os de lit.
Fin du ier s. av.-début du ier s. apr. J.-C.
Bianchi 2006 ; 2008.

Chiusi (Toscane)

18Urne cinéraire en terre cuite avec représentation de lit à montants tournés et fulcra en haut-relief (inv. 8483).
Milieu du iie s. av. J.-C.
Voir pl. XXVIII, no 1.

Crémone (Lombardie)

19Éléments en os de plusieurs lits de contextes à crémation. Fouilles réalisées en 1962 et en 1966 mais en situation d’urgence, ce qui rend la datation des lits incertaine. Une étude très détaillée a été publiée en 2000.
Fin du ier s. av.-début du ier s. apr. J.-C. ?
Bianchi 1998 ; 2000 ; 2005.

Cumes (Campanie)

20- Sépulture secondaire à crémation SP29050 : un couronnement de fulcrum en os (inédit). Fin iie s. av.-début ier s. av. J.-C. Publication à paraître.
- Mausolée A2, lit inv. 2050 : une sépulture secondaire à crémation ayant ayant livré de plus de 3 000 fragments et éléments en ivoire. Dernier tiers du ier s. av. J.-C.
- Mausolée A63, lits inv. 63317 et 63318 : deux sépultures secondaires à crémation ayant livré de nombreux fragments et éléments en ivoire. Début époque tibérienne.
- Monument E39, lit inv. 39409 : une sépulture secondaire à crémation (SP39233.01) contenant des éléments en os ouvragé, lisses et sans décoration). Première moitié du ier s. apr. J.-C. Publication à paraître en 2022.
- Monument E39, lit inv. 39408 : une sépulture secondaire à crémation (SP39207) contenant des fragments de stuc incisés en motifs végétaux et géométriques. Première moitié du ier s. apr. J.-C. Publication à paraître.
- Monument G70 dit « des Têtes de cire » : contexte à inhumation, présence d’éléments en os de lit (inv. 70001). Fin du ier s. av.-début du ier s. apr. J.-C. Publication à paraître.
- Deux autres sépultures à crémation de la nécropole septentrionale ont livré quelques éléments en os de lits : SP35309, SP35407 (inédits).
Cormier 2008 ; 2015 ; à paraître a ; à paraître b ; de Jorio 1810.

Fabrica di Roma (Falerii Novi, Latium)

21Fragments en os provenant d’une tombe à crémation. Nombreux motifs décoratifs figurés, végétaux, géométriques.
Première moitié du ier s. apr. J.-C.
Caretta 2014.

Fano (Pesaro, Marches)

22Fragments en os provenant d’une tombe à crémation. Nombreux motifs décoratifs figurés (dont un personnage féminin ailé), végétaux, géométriques.
Fin du ier s. av.-début du ier s. apr. J.-C.
Frapiccini 2014.

Fossa (Aveia, Abruzzes)

23Éléments en os provenant de plusieurs lits et plusieurs contextes :
- Tombe no 2 à inhumation, fouillée en 1992. Lit orné d’os ouvragé avec fulcrum à double éperon (peu accentué) réhaussé d’un couronnement à tête de lion et d’un médaillon avec buste masculin. Les montants montrent Dionysos jeune. Première moitié du iie s. av. J.-C.
- Tombe no 124 à inhumation, fouillée en 1997-98. Plan rectangulaire avec dromos d’accès. Nombreux éléments en os de lit. Présence d’un petit coffre. Tombe utilisée entre le milieu du iie s. av. et le début du ier s. apr. J.-C., sans plus de précisions pour le lit.
- Tombe no 1 à inhumation, fouillée en 1992. Indicidu de sexe féminin (40-46 ans). Présence d’envirion 150 éléments d’os travaillé appartenant à un lit. Couronnement de fulcrum avec tête de lynx. Première moitié du ier s. av. J.-C.
- Tombe no 520 à inhumation, fouillée en 2000. Chambre H. max. 1 m. Individu de sexe masculin (35-45 ans). Lit orné d’os ouvragé L. max. 2 m, l. max. 0,65 m, fulcrum H. max. 0,35 m. Cylindre figuré sur un montant avec visage barbu de Dionysos. Début du ier s. av. J.-C.
- Tombe no 430 à inhumation, fouillée en 1999. Plan rectangulaire avec dromos d’accès. Nombreux éléments en os de lit. Milieu du ier s. av. J.-C.-début période augustéenne.
Brunn 1862 ; Copersino 2000 ; 2003 ; Martellone 2008c.

Gubbio (Pérouse, Ombrie)

24Éléments en os de deux lits. Fouilles de 1980-1982.
- Tombe no 215 à crémation. Peu de fragments préservés. ier s. av. J.-C.
- Tombe no 216 à crémation. Peu de fragments présevés. Contexte daté de l’époque flavienne tardive (iie s.), mais cette datation ne laisse pas de poser problème.
Cipollone 2002.

Herdonia (Ordona, Pouilles)

25Éléments en os de lit, provenant d’un contexte à crémation.
Entre 100 et 30 av. J.-C.
Mertens 1995.

Isernia (Molise)

26Éléments en os de lit provenant de douze tombes à crémation (nos 12, 16, 58, 60, 63-65, 81, 84, 88, 92, 96). La tombe no 92 a donné lieu à une restitution (ier s. apr. J.-C.).
Ciani 1997.

Leonessa (Valle Fana, Rieti, Latium)

27Décorations en terre cuite de plusieurs lits (dont deux têtes masculines et deux protomés à tête de cheval).
Seconde moitié du iie s.-début du ier s. av. J.-C.
Giummarra 2008.

Marengo (Alessandria, Piémont)

28Fulcrum en argent et plusieurs volumes de montant et éléments de cadre provenant du trésor de Marengo, trouvé dans un champ en 1928 et conservé au musée des Antiquités de Turin. Daté grâce à un buste en argent de l’empereur Lucius Verus (cité également dans Faust 1989, cat. 386 et pl. 24, no 1).
iie s. apr. J.-C.
Blanchet 1938 ; Riccomini 2013.

Marino (province de Rome, Latium)

29Plusieurs éléments en os de lit.
Époque augustéenne.
Ghini 2008.

Modène (Émilie-Romagne)

30Deux lits en bronze du type des lits en os et ivoire à montants fins tournés, dont l’un comporte des cylindres sculptés en haut-relief. Découverts en 1967 dans une riche domus (contexte domestique).
Troisième quart du ier s. av. J.-C.
Faust 1992 ; Gentili 1973 ; Giacobello 2010 ; Ortalli 1988.

Modica (Raguse, Sicile)

31Éléments en os de lit, dont quatre cylindres sculptés en Victoires, tenant dans la main gauche une longue palme et dans l’autre les extrémités d’un chiton. Contexte à inhumation.
Époque augustéenne (?).
Orsi 1912 ; Zambito 2010.

Monte Sannace (Pouilles)

32Couronnement de fulcrum en ivoire de lit, représentant un Silène de profil. Découvert en 1978.
Seconde moitié du iiie s. av. J.-C.
Rossi 1979.

Mortara (Pavie, Lombardie)

33Éléments en os de lit découverts en 1991 dans une tombe à crémation.
Fin du ier s. av.-première décennie du ier s. apr. J.-C.
Bianchi 2004 ; 2005.

Naples (Campanie)

34Lits-sarcophages de la Tombe C, nécropole des Cristallini.
300-250 av. J.-C.
Valerio 2007 ; Zevi 1994.

Nave (Lombardie)

35Âmes de fers de montants de lits, avec plaque métallique destinée à soutenir le châssis, sous le cadre.
ier s. apr. J.-C. ?
Passi Pitcher 1987.

Navelli (L’Aquila, Abruzzes)

36Tombe 4 de la nécropole de Navelli à L’Aquila. Nombreux éléments en os de lit, ayant donné lieu à une reconstruction complète, aux thèmes iconographiques clairement identifiés : cérémonie dionysiaque sur les cylindres : deux femmes sont en train de sacrifier un animal sauvage au son d’une timballe, brandie par une troisième figure féminine, tandis qu’à ses pieds une chienne assiste à la scène. Sur les fulcra, Apollon debout sur le couronnement, nu, joue de la lyre, et des visages féminins, de profil, occupent les médaillons.
ier s. av. J.-C.
Bovero
et al. 2014 ; De Palma et al. 2014 ; D’Ercole, Milaneschi 2014 ; Martellone 2008b ; 2014.

Nola (Campanie)

37Éléments en os de lit, déterminés au départ comme de l’ivoire, provenant de la tombe XXI ter. Contexte à crémation.
Première moitié du iie s. av. J.-C. (?)
Bonghi Jovino, Donceel 1969.

Norcia (Spolète, Ombrie)

38Éléments en os de plusieurs lits, dont les deux principaux ont été publiés par A. Pasqui en 1890 et l’un d’entre eux partiellement reconstitué (daté de l’époque tibérienne sans doute) et conservé au Museo archeologico nazionale di Spoleto. D’autres tombes, fouillées en 2000 (nos 3, 24, 50), ont également livré de nombreux éléments décoratifs en haut-relief. Le lit de la tombe no 50 a été partiellement reconstruit. Présence également d’éléments en terre cuite d’un lit découvert en 2003.
ier s. av.-ier s. apr. J.-C.
Costamagna 2004 ; 2014 ; Costamagna
et al. 2011 ; Guardabassi 1880 ; Manconi 2002 ; Pasqui 1890 ; Saioni 2009 ; Sensi 1986 ; Sotheby 1930.

Ostie (Latium)

39Éléments en os provenant de nombreux lits. Représentation sur un sarcophage de la fin du iie s. apr. J.-C. d’une scène de banquet funèbre avec lit, où on reconnaît les fulcra de forme IV, selon la classification de S. Faust (Faust 1989).
ier s. av.-ier s. apr. J.-C. essentiellement.
Baldassarre
et al. 1996 ; Floriani Squarciapino 1958 ; Lenzi 1999 ; Pellegrino 2001a ; 2001b ; 2007 ; 2008 ; Rubino 1999 ; Vaglieri 1911 ; 1912 ; 1913.

Otricoli (Ombrie)

40Éléments en os de lit, provenant d’une sépulture à crémation (urne de marbre blanc en forme d’amphore).
Début de l’époque augustéenne.
Cenciaioli 2006.

Palerme (Sicile)

41Lit avec baldaquin sculpté en bas-relief sur un sarcophage, conservé au Musée de Palerme.
Période romaine, sans plus de précision.
Tusa 1995.

Pavie (province), Lombardie

42Nombreux éléments et fragments en terre cuite fulcra de lits, provenant de plusieurs contextes.
Début du ier s. apr. J.-C.
Invernizzi 2005.

Piacenza (Émilie-Romagne)

43Éléments en os d’un lit partiellement reconstruit, provenant d’une tombe à chambre hypogée (suburbium nord-occidental de Placentia). Inhumation.
Fin iie s.-début ier s. av. J.-C.
Campagnari 2015 ; 2017 ; Catalli, Pastorelli, Scarnecchia 2015.

Pompéi, Herculanum, Boscoreale (Campanie)

44Nombreux éléments en os et en ivoire de lits, et quelques-uns en bronze, provenant de contextes domestiques essentiellement. Le Musée archéologique national de Naples et les dépôts du site de Pompéi en sont les principaux lieux de conservation (dont les pièces conservées sont actuellement à l’étude ou partiellement publiées). La nécropole de la Porta Nocera à Pompéi, actuellement en cours de fouille, a livré des éléments en ivoire et en os, provenant de plusieurs lits funéraires dans des tombes à crémation et dans des bûchers (en cours d’étude et de publication également).
ier s. av.- ier s. apr. J.-C.
Allison 2006 ; Borriello 1986 ; Cormier 2020 ; 2022b ; 2022c ; à paraître a ; à paraître b ; De Carolis 2007 ; De Franciscis 1963 ; D’Ambrosio, Guzzo, Mastroroberto 2003 ; Lista 1986 ; Maiuri 1933 ; Mastroroberto 1993 ; 2003 ; Lapatin 2008 ; Mols 1999 ; 2007-2008 ; Prévot 2013 ; Stefani 2003 ; Héron de Villefosse 1899.

Praeneste (Palestrina, Latium)

45Couronnement en os de fulcrum avec motif en tête de cygne, d’un lit trouvé dans une tombe de la localité de Colombella, conservé au musée de la Villa Giulia à Rome. Élément évoqué également par plusieurs auteurs : Faust 1989, cat. 360 ; Letta 1984, cat. 67 ; Huls 1957, p. 82, cat. 108.
iiie-iie s. av. J.-C.
Della Seta 1918 ; Moretti Sgubini 1999.

Quarto (Campanie)

46Éléments en os de lit provenant d’une sépulture à crémation. Mausolée dit « la Fescinà », de plan hexagonal et à couverture pyramidale, fouillé en 1977-1978.
Époque augustéenne-fin du ier s. apr. J.-C.
Amalfitano, Camodeca, Medri 1990
 ; Camodeca, Venturini 1980 ; De Franciscis, Pane 1954.

Quinto Fiorentino (Sesto Fiorentino, Toscane)

47Éléments en ivoire de lit conservés au Musée archéologique national de Florence, provenant de la Tomba della Montagnola, tombe étrusque de la période orientalisante, découverte en 1959. Crémation peut-être associée à une inhumation. Montants à section rectangulaire.
Fin viie-début vie s. av. J.-C. (vers 600).
Chiostri, Mannini 1960 ; Mastrocinque 1991.

Rome (Latium)

48Nombreux éléments en os provenant de plusieurs lits, dont celui de l’Esquilin, découvert en 1874 et partiellement reconstruit, conservé à la Centrale Montemartini à Rome. Ce lit, provenant d’une tombe à crémation et publié par E. Talamo (qui le date du début du ier s. apr. J.-C.), développe une iconographie dionysiaque avec Dionysos enfant, Amours, Mercure, Amour et Psyché, nymphe portant Dionysos, satyre, d’influence hellénistique.
Époque tardo-républicaine à proto-impériale.
Bigi 2008 ; Caravale 1994 ; Musco 2006 ; Rossi, Savi 2012 ; Talamo 1987-1988 ; 2006.

San Lorenzo in Strada (Riccione, Émilie-Romagne)

49Cent cinquante fragments en os de provenant d’une tombe à crémation, fouillée en 1970-1971.
Époque julio-claudienne tardive (seconde moitié du ier s. apr. J.-C.).
Curina 2000 ; Ortalli 1991 ; 1998.

San Prospero, Imola (Bologne, Émilie-Romagne)

50Éléments en os de lit provenant d’une tombe à crémation (bustum) découverte en 1992.
Première moitié du ier s. apr. J.-C.
Guarnieri 1993 ; 2000.

Santa Maria degli Angeli (Assise, Ombrie)

51Éléments en os de lit provenant d’une tombe à crémation découverte en 1878.
Datation incertaine (époque romaine).
Guardabassi 1878.

Santa Maria in Portuno (Corinaldo, Marches)

52Éléments en os de lit provenant d’une tombe à crémation, nécropole de Suasa.
Début du ier s. apr. J.-C.
Frapiccini 2014.

San Vittore di Cingoli (Marches)

53Éléments en os de plusieurs lits provenant de tombes à crémation (voir également Letta 1984, cat. no 35).
Début du ier s. apr. J.-C.
Mercando 1974 ; Frapiccini 2014.

Sezze (province de Latina, Latium)

54Éléments en os de lit provenant d’une tombe à crémation. Comparaison intéressante avec le lit de l’Esquilin (Talamo 1987-1988).
Fin iie s.-début ier s. av. J.-C.
Cassieri 2008.

Spello (province de Pérouse, Ombrie)

55Éléments en os de lit provenant d’une tombe primaire à crémation, découverte en 1977 et conservés à Pérouse (voir aussi Letta 1984, cat. no 164).
Fin du ier s. av. J.-C.
Manconi 1990.

Tarquinia (Latium)

56Éléments d’un ou plusieurs lits en gypse (albâtre), conservés au Musée archéologique de Tarquinia. « La typologie des éléments, relativement simple, fait penser à un système décoratif qui fait prévaloir des disques multiples densément superposés, alors que semblent manquer les éléments plus massifs et diversifiés. » Autre lit référencé, avec des éléments en albâtre et en bronze (cité également par Hill 1963, p. 299).
Avant le milieu du iie s. av. J.-C.
Colivicchi 2007.

Tarente (Pouilles)

57Éléments en os de plusieurs lits, découverts dans des tombes à inhumation, avec d’autres éléments de recouvrement. Plusieurs couronnements de fulcrum à tête d’oiseau aquatique. Également trois éléments en argent provenant d’un lit (?) (cat. 335).
iiie-ier s. av. J.-C. (datations incertaines).
De Juliis 1985 ; Giumlia-Mair, Rubinich 2002.

Teramo (Abruzzes)

58Éléments en os de lit, provenant d’une tombe primaire à crémation (bustum), découverte en 1984.
Première moitié du ier s. apr. J.-C.
D’Agata, Barbetta 1997.

Ventotene (Latium)

59Éléments en os, en bronze et en bois provenant de lits, découverts à Cala Rossano près de Ventotene, au large de la Campanie.
Seconde moitié du ier s. av. J.-C.
Diana 2008 ; Gianfrotta 1986.

Vérone (Vénétie)

60Éléments en os de lit provenant d’une tombe à crémation découverte en 1910.
ier s. apr. J.-C. (datation incertaine).
Bolla 2004.

Gaules

Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône)

61Nombreux fragments en os de trois lits provenant de tombes à crémation. Absence de décor figuré.
Fin du ier s. apr. J.-C.
Lacombe, Cormier 2020.

Bourgoin-Jallieu (Isère)

62Nombreux éléments en bronze de lits, provenant de contextes domestiques.
iie s. av. J.-C.
Boucher 1982.

Cucuron (Vaucluse)

63Quatre mille fragments en os de lit, provenant d’une tombe à crémation (no 1) découverte en 1970. La proposition de datation se fonde sur des rapprochements et comparaisons avec Cambridge, Norcia, Ancône, Fréjus, Aoste. Analyse essentiellement orientée sur les aspects techniques de fabrication. Thèmes dionysiaques, nilotiques, militaires, et décorations végétales. Du fait de la proximité stylistique avec le lit d’Aoste, l’auteur suppose un atelier de fabrication commun, ce qui n’est en rien prouvé.
Fin ier s. av.-début ier s. apr. J.-C.
Béal 1991.

Fréjus, nécropole de Saint-Lambert (Var)

64Des fouilles réalisées entre 1983 et 1986, ont révélé 38 tombes sur 275 contenant de l’os ouvragé (dont quatre seulement étaient des inhumations). Trois tombes à crémation contenaient des restes en os de lits funéraires : les sépultures nos 6, 87 et 166.
Des fouilles réalisées en 2006 ont livré dans six tombes les restes en os de lits (référencés en 2010, mais dont l’étude est actuellement reprise).
Début de l’époque augustéenne (dernier tiers du ier s. av. J.-C.).
Béraud, Gébara 1986 ; Rodet-Belarbi, Lemoine 2010.

Fréjus, nécropole de Sainte-Croix (Var)

65Deux aires de crémations (AC 21 et AC 32) et une sépulture (SP 22), fouillées en 2021, ont livré des éléments en os de lits, constitutifs de décorations à motifs figurés, géométriques et végétaux.
ier s. apr. J.-C.
Cormier 2022a.

Gaule méridionale et couloir rhodanien

66Éléments en os de lits provenant de plusieurs contextes funéraires (crémations et inhumation), pour la plupart inconnus, en particulier à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), Lyon (Rhône), Le Pouzin (Ardèche), Orange (Vaucluse), Arles (Bouches-du-Rhône), Narbonne (Aude), Draguignan (Var), Fréjus (Var ; Béraud, Gébara 1986), Perpignan (Pyrénées-Orientales). Il s’agit pour cette dernière référence d’un très beau visage de ménade, conservé au musée du Louvre et cité par Héron de Villefosse.
Fin du ier s. av.- ier s. apr. J.-C. pour l’essentiel.
Béal 1986.

Golfe-Juan (Alpes-Maritimes)

67Éléments en bronze de lits, découverts en 1981.
Première moitié du ier s. av. J.-C.
Baudoin, Liou, Long 1994.

Neuvy-Pailloux (Indre)

68Éléments en os de montant de lit, conservés encore sur l’âme de fer centrale (voir également Castella 2002, n. 31, n. 76 et fig. 31). Un doute subsiste cependant sur l’identification : Alain Ferdière interprète l’objet comme possible gond en fer et os.
Époque augustéenne.
Ferdière, Villard 1993.

Peyre Plantade (Clermont-l’Hérault, Hérault)

69Nombre important d’éléments en os d’un lit, ainsi que trois âmes de fer conservées, provenant d’une tombe-bûcher.
Première moitié du ier s. apr. J.-C.
Raux à paraître.

Saint-Paul-Trois-Châteaux (Drôme)

70Éléments en os de lits recueillis dans une dizaine de tombes à crémation, fouillées entre 1982 et 1985.
Première moitié du ier s. apr. J.-C. et époque flavienne.
Bel et al. 2002.

Provinces

Avenches (Aventicum, Suisse)

71- Éléments en os de deux lits, l’un découvert en 1992 (En Chaplix), l’autre en 2004 (sous le temple de la Grange des Dîmes).
Époque tibéro-claudienne.
- Éléments en bronze de lits, dont certains présentent un décor damasquiné en cuivre et argent.
Deuxième quart-milieu du ier s. av. J.-C., utilisés jusque dans le courant du iie s. apr. J.-C. (incendie et abandon).
Castella et al. 2002 ; Delbarre-Bärtschi, Fischbacher, Krieg 2009 ; Duvauchelle et al. 2012 ; Schenk 2008.

Baldersdorf (Carinthie, Autriche)

72Ancienne province du Noricum. Éléments en os de lit, découverts en 1939 au cours de fouilles sur le tracé d’une autoroute du Reich. Quinze fragments à motifs végétaux. Datation par confrontation avec les lits de Cucuron, Riccione, Fréjus, Mayence, Acquasparta : époque flavienne (milieu ou dernier tiers du ier s. apr. J.-C.).
Groh 2007.

Banasa, Lixus, Volubilis (Maroc)

73Éléments en bronze de lits découverts dans la première moitié du xxe s. Contextes domestiques.
ier s. av. J.-C. ?
Picard 1947 ; Piccot-Boube 1960.

Colatio (Stari trg, Slovenj Gradec, Slovénie)

74Éléments en os d’un lit funéraire provenant d’une tombe à crémation découverte en 1911 dans l’ancienne province du Noricum. Restauration en 1986.Deuxième moitié du ier s. apr. J.-C.
Groh 2007 ; Djura Jelenko, Groh 2006.

Cologne (Allemagne)

75Éléments en os de lit, provenant d’une crémation (nécropole de St Séverin), ainsi que divers fragments en os de lits de la collection Niessen, conservés à Cologne (voir également Letta 1984, cat. nos 37, 46, 126, 182-183 ; Talamo 1987-1988, fig. 106-107).
ier s. apr. J.-C.
Päffgen 1992.

Dougga (Tunisie)

76Khanoussi, Maurin 2002.

Duvanlij (Bulgarie du Sud)

77Lit funéraire en bois presque intégralement conservé, retrouvé dans une tombe à inhumation (sarcophage). Aucune décoration. Sommier constitué de cordes de chanvre.
ve s. av. J.-C.
Filow 1934 ; Kyrieleis 1969.

Genève (Suisse)

78Éléments en os de lits, de diverses provenances inconnues.
Datations inconnues.
Faust 1995.

Grafenbühl (Asperg, Stuttgart, Allemagne)

79Fragments d’ivoire, d’ambre et d’os qui pourraient appartenir au cadre et aux montants d’un lit comparable à la klinè du cimetière du Céramique à Athènes (Knigge 1976). Contexte funéraire de tombe princière à crémation, fouillée en 1964-1965.
Vers 600 av. J.-C.
Fischer 1990 ; Jung 2007.

Leptis Magna (Libye)

80Éléments en os de lit, provenant d’une riche tombe à crémation fouillée en 1973.
Fin de l’époque flavienne (69-96)-milieu du iie s. apr. J.-C.
Di Vita-Évrard, Fontana, Musso 1995.

Mahdia (Tunisie)

81Éléments en bronze de lits, découverts en 1907 dans une épave au large de Mahdia. Navire grec ayant probablement sombré entre 100 et 86 av. J.-C.
Fin iie s.-début ier s. av. J.-C.
Fuchs 1963 ; Greifenhagen 1930 ; Merlin 1909 ; 1910 ; 1911.

Mayence (Allemagne)

82Éléments en os de lit provenant d’une tombe à crémation (bustum) découverte en 1968.
Fin ier-début iie s. apr. J.-C. 
Mikler 1997.

Vindonissa (Windisch, Suisse)

83Éléments en os de lits provenant de quatre tombes, fouillées en 1926, puis 1928-1929 et 1954.
Entre le milieu et le troisième quart du ier s. apr. J.-C.
Eckinger 1929 ; Fellmann 1955-1956 ; Holliger, Holliger-Wiesman 1993.

Égypte

Alexandrie

84Lits-sarcophages ; lits sur peintures murales ; appliques de fulcra en os.
iie s. av.-iie s. apr. J.-C. 
Adriani 1956 ; Calandra 2008 ; 2009 ; Guimier-Sorbets, Nenna 2003a ; 2003b ; Rodziewicz 2007 ; 2016 ; Venit 1997 ; 2001.

Douch

85Deux lits en bois à l’intérieur du caveau de la tombe no 6 : l’un était décoré et une momie était étendue dessus ; sur l’autre gisaient deux momies. Onze autres momies étaient rangées à même le sol, parallèlement aux lits.
Fin du iiie s. apr. J.-C.
Castel, Dunand 1981.

Fayoum (région)

86Paire de montants en bois sculptés au tour.
iie-iiie s. apr. J.-C. ?
Petrie 1927.

Grèce et Macédoine antiques

Amphipolis

87Lit de type macédonien dans un tombeau à tumulus.
ive s. av. J.-C.
Perdrizet 1898.

Athènes (cimetière du Céramique)

88Éléments d’ivoire, d’ambre et de verre d’une klinè à montants à section angulaire.
Première moitié du vie s. av. J.-C.
Knigge 1976.

Corinthe

89Couronnements en os de fulcra à tête d’oiseau aquatique, éléments de placage en os appartenant peut-être à des lits, découverts dans des contextes domestiques.
Période romaine (fin du ier s. av.-ier s. apr. J.-C.).
Davidson 1952.

Délos

90Éléments en bronze de lits provenant de contextes domestiques, fouillés entre 1961 et 1968.
Début du ier s. av. J.-C. ou avant (antérieur à 69 av. J.-C.).
Siebert 1973 ; 1979.

Korinos (sud de Pydna)

91- Éléments en ivoire de lit (deux têtes masculines, un pied, une jambe, un bras), découverts en 1989-1990 dans une tombe macédonienne à tumulus (tumulus B). Dernier quart du ive s. av. J.-C.
- Éléments en verre, or, ivoire, décors de palmettes, châssis en bois, provenant d’une tombe macédonienne et conservés au Musée archéologique de Thessalonique, inv. 4438/4440. Cat. 309.1 Dernier quart du ive s. av. J.-C. 
- Tombeau de Pydna dont le lit en marbre était orné d’un bas-relief avec un chien (molosse). Dernier quart ive s.-début iiie s. av. J.-C.
Besios 1995 ; Ignatiadou 2011 ; Heuzey 1873 ; Heuzey, Daumet 1876.

Kozani (Macédoine Occidentale)

92Éléments en bronze d’un lit provenant d’une tombe à inhumation, mise au jour entre 2018 et 2020 sur le site dit de Mavropigi, territoire de l’antique Eordée. Motifs iconographiques : Gorgone sur un médaillon, oiseau aquatique tenant dans son bec un serpent.
ier s. av. J.-C.
Publication en cours, sous la direction de Areti Chondrogianni-Metoki.

Pella

93Lit en bois dans une tombe à fosse, datée comme antérieure au ive s. av. J.-C.
Fulcrum en bronze d’un lit de banquet de grande taille. Seconde moitié du iie s. av. J.-C.
Éléments d’appliques en ivoire, dont l’un représente une tête d’homme portant un vêtement « barbare », appartenant probablement à un lit ; montants à sefction circulaire d’un lit funéraire en bois. Datation non précisée.
BCH, 119, 3, 1995, p. 946 ; Lilimpaki-Akamati 2011 ; Touchais 1998.

Phoinikas

94Ornements en ivoire d’appliques, provenant d’une tombe macédonienne découverte en 1987.
ive s. av. J.-C.
Touchais 1988.

Thessalonique

95Lit maçonné et peint (inv. Ma3389) provenant de la tombe « de la Maternité » fouillée en 1918. Conservé au musée du Louvre.
270-260 av. J.-C.
Hamiaux 2011 ; Rouveret 2004.

96Vergina (Aigai)

97Éléments en ivoire, dorures, pâte de verre, provenant de plusieurs lits funéraires retrouvés dans des tombes à tumulus.
Deuxième moitié du ive s. av. J.-C.
Andronikos 1984 ; Heuzey 1873 ; Heuzey, Daumet 1876 ; Kottaridi 1994 ; 1996 ; 2011 ; Rouveret 2001.

Asie

Aï Khanoum (Afghanistan)

98Montants en ivoire de lit, provenant d’un contexte domestique.
iiie-iie s. av. J.-C. ?
Bernard 1970 ; 2007.

Eskişehir (Anatolie centrale, Turquie)

99Éléments en ivoire de montants de lits (trois ?), ainsi qu’un médaillon, découverts en 1972 dans une tombe à tumulus. Les lits étaient associés à des inhumations ; présence également de crémations dans la tombe.
ier s. av.-ier s. apr. J.-C.
Atasoy 1974.

Fréhat En-Nufégi (près d’Uruk-Warka, Irak)

100Montants en bois recouverts de feuilles d’argent.
iie s. av. J.-C. (?)
Bernard 1970.

Mer Noire, côte septentrionale (Olbia du Pont, Mirmeki)

101Couronnements en ivoire et en os de fulcra.
ive-iie s. av. J.-C.
Sokol’skij 1971.

Mirmeki (Chersonèse Taurique, Crimée, Ukraine)

102Couronnement de fulcrum à profil de Silène (équivalent à celui de Monte Sannace), peut-être en ivoire, en os plus probablement, découvert en 1957.
iiie s. av. J.-C.
BCH, 82, 1958, p. 351-352 ; Michalowski 1961.

Nisa (Parthie antique, Turkménistan)

103Plusieurs montants en ivoire de lits, provenant de contextes domestiques.
iie s. av. J.-C.
Bernard 1970 ; Manassero 2018.

Ougarit (Syrie)

104Panneau restauré en ivoire de lit.
Milieu du xiiie s. av. J.-C.
Gachet-Bizollon 2001.

Palmyre (Syrie)

105Lit sculpté sur sarcophage, avec motifs végétaux et géométriques en relief sur montants et fulcrum en haut-relief.
iie-iiie s. apr. J.-C.
Cluzan, Mouliérac, Bounni 1993.

Salamine (Chypre)

106Montants en ivoire de lit funéraire et de trône en ivoire, avec incrustations de pâte de verre, provenant de la tombe no 79 à dromos, fouillée en 1966. Musée de Nicosie.
Fin du viiie s. av. J.-C.
Karageorghis 1967 ; 1968 ; Pouilloux 1976.

Musées, collections antiques

Cambridge, Fitzwilliam Museum (Angleterre)

107Éléments en os d’un lit, qui a fait l’objet d’une reconstruction. Provenance inconnue.
30-20 av. J.-C. (sur la base du style iconographique des sculptures sur les montants).
Nicholls 1979 ; 1991.

New York, Metropolitan Museum (États-Unis)

108Éléments en os et pâte de verre de plusieurs lits (deux au moins), assemblés pour constituer un lit complet. Provenance, pour une partie au moins : villa de Lucius Verus sur la via Cassia, non loin de Rome. Ce lit a été « reconstruit » en 1917 et offert au Metropolitan Museum la même année, où il est toujours exposé. Ajout d’éléments modernes en bois (châssis) et en os.
ier-iie s. apr. J.-C. ? (datation incertaine)
Cook 1964 ; Lapatin 2008 ; Richter 1917 ; 1926 ; 1966 ; Saguì 1998. (Voir aussi Eckinger 1929, p. 249, D, fig. 6 ; Hill 1963, p. 298-299, n. 28 ; Nicholls 1979, p. 25, no 17 ; Letta 1984, p. 100, no 69, p. 106, no 116 ; Faust 1989, nos 244-246, pl. 26, 2 et 27,2 ; Bianchi 2010, n. 125.)

Chicago, Field Columbian Museum (États-Unis)

109Lit funéraire orné d’os sculpté, découvert en 1895-1896 à Orvieto (Ombrie) dans une tombe à inhumation. Acquis la même année et conservé au Field Columbian Museum. Reconstruction erronée – signalée comme telle dès 1905 par C. L. Ransom –, effectuée en Italie au début du xxe s. Ajout d’éléments modernes en bois (châssis) et en os.
Fin iie-début ier s. av. J.-C. ? Letta 1984, p. 105, nos 105-106, propose le dernier quart du ier s. av. J.-C.
Ransom 1905. (Voir aussi Eckinger 1929, p. 245, fig. 4-5 ; Piccot-Boube 1960, p. 260, fig. 2, p. 275, no 10 ; Nicholls 1979, p. 22, no 5.)

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont sous Licence OpenEdition Books, sauf mention contraire.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search