Version classiqueVersion mobile

Grecs et indigènes de la Catalogne à la mer Noire

 | 
Henri Tréziny

Chapitre 7. Langue et écriture

1. L’écriture gréco-ibérique et l’influence hellène sur les usages de l’écriture en Hispanie et dans le sud de la France

Javier de Hoz

Résumé

This paper considers the epigraphic and ethnic scenery in Spain and South France during the first times of the Greek colonisation and the peculiarities of the Greek epigraphy in these lands, one aspect of which is the private documents of economic character. The impact of this epigraphy on the indigenous peoples is important but not homogeneous, because the societies concerned were different. In the SE of Iberia the Greek alphabet is used for writing Iberian in concurrence with the indigenous script, and the character of the Iberian society makes possible the adoption of Greek style economic types of document, namely lead tablets, whereas in South France a very different kind of society, without an indigenous writing, adopts the Greek alphabet later and for more aristocratic functions.

Entrées d'index

Géographique :

Espagne, France du Sud

Note de l’auteur

Cet article a été réalisé dans le cadre du Projet HUM2006-13424-C04-01 du Ministerio de Educación y Ciencia espagnol. J’ai une grande dette envers Coline Ruiz Darasse qui a revu le texte français et m’a sauvé de beaucoup d’erreurs, et envers Teresa Sagardoy et Javier Mejuto dont l’aide pour les figures a été inappréciable.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Du point de vue de la langue, de l’écriture et de l’onmastique plusieurs questions relatives aux contacts et aux échanges entre Grecs et Indigènes en Méditerranée Occidentale méritent notre attention, mais ce sont sans doute les développements d’écritures indigènes et leurs usages qui suscitent le plus d’intérêt. L’écriture gallo-grecque est simplement l’utilisation de l’alphabet grec pour écrire le gaulois. Les écritures paléohispaniques trouvent leur origine dans l’écriture phénicienne et elles se sont développées initialement, selon moi, sous influence purement phénicienne. Par la suite cependant l’alphabet grec et ses usages vont exercer une influence décisive sur le comportement épigraphique des Ibères. Cependant avant de nous occuper de cette question il convient de brièvement vérifier l’absence d’influence grecque sur les premiers pas de l’écriture dans la Péninsule Ibérique, déjà connue au moins dès le VIIe siècle en Andalousie, où les Tartessiens avaient adapté l’écriture p...

Auteur

Catedrático de Filología Griega, Departamento de Filología Griega y Lingüística Indoeuropea, Facultad de Filología, edificio A, Universidad Complutense, Ciudad Universitaria, Madrid 28040 España < dehoz@filol.ucm.es>

© Publications du Centre Camille Jullian, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search