Desktop versionMobile version
OpenEdition Books

Recherches archéologiques au cœur de Forum Iulii

 | 
Lucien Rivet

Chapitre 2. Le jardin du Palais de justice (1981-1982)

Phase 1 — Un escalier monumental et une place publique

Full text

1Les découvertes consistent en un escalier et un espace dallé, tous deux d’envergure monumentale (fig. 185 et 186).

Figure 185 - Jardin du Palais de Justice

Figure 185 - Jardin du Palais de Justice

Phase 1 : escalier monumental et dallage (relevé S. Roucole, dao S. Saulnier).

Figure 186 - Jardin du Palais de Justice

Figure 186 - Jardin du Palais de Justice

Phase 1 : profil et coupe stratigraphique sélective nord-ouest/sud-est sur l’escalier monumental (relevé S. Roucole, dao S. Saulnier).

Architecture

2• Au nord, un escalier monumental

On connaît une portion de cet escalier établi dans le sens nord-sud (fig. 187), large d’au moins 8 m (avec une lacune intermédiaire), dont la suite s’étendait aussi bien vers l’ouest que vers l’est, hors des limites de la fouille. Les quatre marches supérieures (nos 1 à 4) butent, à l’est, contre un massif maçonné, 3, et semblent avoir été remaniées et légèrement déplacées par la suite. Au-dessous, les marches se poursuivaient (nos 5 à 12) mais cinq des huit degrés ont été récupérés (fig. 188) ; toutes étaient taillées dans un grès brun et posées directement sur le rocher, entaillé à cet effet ; on a pu observer des traces du mortier utilisé pour leur scellement.

Figure 187 - Jardin du Palais de Justice

Figure 187 - Jardin du Palais de Justice

Les degrés de l’escalier 1a/1c, ou leurs négatifs.
Vue prise vers l’est (cliché L. Rivet, 1981).

Figure 188 - Jardin du Palais de Justice

Figure 188 - Jardin du Palais de Justice

Volée de l’escalier 1a/1c.
Vue prise vers le sud (cliché L. Rivet).

Abstraction faites des marches supérieures (la surface de la plus haute est à 20,92 m NGF), les hauteurs des degrés conservés sont inégales puisque, sur les trois mesurables, on obtient 0,20, 0,22 et 0,25 m ; leur profondeur (ou largeur) est également variable : entre 0,40 et 0,49 m ; comparées aux standards, ces marches sont « hautes » et « larges ». L’angle de leur volée est de 31/32°. Une seule a été reconnue sur toute sa longueur et mesure 2,05 m ; une autre a une dimension supérieure à 1,95 m. La partie postérieure de leur lit d’attente est légèrement démaigrie de manière à favoriser l’encastrement de la marche supérieure.

Le monolithe no 13, dont la hauteur n’est que de 0,10 m, présente sa face verticale sud irrégulière comme pour être dissimulée par des dalles qui viendraient s’appuyer contre. Il faut considérer ce bloc comme appartenant à la surface dallée (infra).

Pour les trois degrés inférieurs conservés de l’escalier (nos 10 à 12), la pierre est peu usée mais présente des éclats par endroits (qui se seraient produits lors du comblement ?).

3• Un massif quadrangulaire…

Bien que probablement remaniées durant l’Antiquité, voire peut-être même plus tard encore, les quatre marches supérieures s’interrompent, vers l’est, pour s’appuyer contre un massif quadrangulaire, 3, large de 1,20 m et profond de plus de 1,35 m (fig. 189). Cette construction se développait vers le nord, hors des limites de la fouille. Il s’agit d’une maçonnerie constituée, sur les trois côtés reconnus, par une bordure de briques de terre cuite (0,20 x 0,20 x 0,04 m) conservée entre les cotes 20,92 et 20,67 m NGF ; ces murs de briques ont servi de coffrage perdu à un blocage fait de pierres noyées dans un mortier de chaux.

Figure 189 - Jardin du Palais de Justice

Figure 189 - Jardin du Palais de Justice

Massif maçonné quadrangulaire 3 accosté des dalles supérieures de l’escalier 1c.
Vue prise vers le nord-est (cliché L. Rivet, 1981).

4• …attenant à une surface de pose…

À l’est encore, immédiatement de l’autre côté du massif 3, a été reconnu, sur une longueur d’environ 2 m, le substrat de grès, 4, retaillé et aplani, dans les interstices duquel a été coulé du mortier de chaux (fig. 190). Cette surface (NGF 20,95 m), sur laquelle aucun reste n’a été observé, correspond probablement à une plate-forme de pose pour une maçonnerie ou, plutôt, des blocs qui ont été récupérés. On note seulement une petite cavité circulaire (diamètre 0,17 m) creusée dans le rocher (fig. 191). Une maçonnerie prolonge cette surface rocheuse sur 1,70 m, limitée au sud par un parement de moellons en petit appareil lié au mortier.

Figure 190 - Jardin du Palais de Justice

Figure 190 - Jardin du Palais de Justice

Surface aplanie du rocher, 4, avec, au premier plan, les restes d’un massif maçonné, 5. À l’arrière-plan, massif quadrangulaire, 3, et partie supérieure de l’escalier, 1c.
Vue prise vers l’ouest (cliché L. Rivet, 1981).

Figure 191 - Jardin du Palais de Justice

Figure 191 - Jardin du Palais de Justice

Surface de pose 4.
Vue prise vers le sud (cliché L. Rivet, 1981).

5• …bordé à l’est par un autre massif…

À l’extrémité orientale de ce sondage, et dans la continuité des aménagements 3 et 4, a été observée une paroi de mortier rose épaisse de 0,10 m ; immédiatement à l’est, dans la berme, un empilement de trois briques de terre cuite incite à reconnaître dans ces vestiges, 5, très mal conservés, un massif plus ou moins comparable à celui découvert à l’ouest, en 3.

6• Au sud, un espace dallé…

En contrebas de l’escalier, le monolithe 13 représente la bordure septentrionale d’une surface dallée ; la dalle adjacente a disparu mais il subsiste le terrain aplani. La surface du monolithe (NGF 18,20 m) est équivalente à celle de la surface dallée qui a été retrouvée, au sud, à près de 3 m.

  • 1 Une cote altimétrique différente, 17,54 m, que nous considérons désormais erronée, a été indiquée d (...)

Ces dalles de grès brun-rouge, 2, ont été vues sur moins de 40 m2 ; elles se situent à la cote NGF 18,16 m1. Certaines dalles ont été récupérées, probablement à la fin de l’Antiquité tardive, mais treize d’entre elles étaient encore en place, très jointives et peu usées (fig. 192 et 193). Elles présentent des longueurs variables : 3,65 m, 3,55 m, 3,05 m, 2,70 m, 1,80 m, 1,25 m ; il en est de même pour les largeurs : 0,68 m, 0,74 m, 0,75 m, 0,76 m, 0,78 m ; leur épaisseur est comprise entre 0,18 m et 0,24 m.

Figure 192 - Jardin du Palais de Justice

Figure 192 - Jardin du Palais de Justice

Le dallage de la place.
Vue prise vers le nord (cliché P.-A. Février, 1982).

Figure 193 - Jardin du Palais de Justice

Figure 193 - Jardin du Palais de Justice

Le dallage de la place.
Vue prise vers le nord (cliché P.-A. Février, 1982).

7• …dans lequel est enserré un socle

Sous un mur postérieur (infra, mur 8a) a été aperçue une dalle, 6, a une cote plus élevée (NGF 18,45 m), que celle de la place (18,16 m). Les dimensions sont très différentes également puisque la largeur de ce monolithe est de 1,10 m, son épaisseur de 0,27 m et sa longueur inconnue, supérieure à 1,50 m. Ses côtés sont mal taillés (fig. 194) et non parfaitement rectilignes. Sa surface semble abîmée et présente une fissure transversale. Il est posé, 0,95 m en avant de l’escalier, sur un épais lit (une douzaine de centimètres) de maçonnerie fait de pierre et chaux.

Figure 194 - Jardin du Palais de Justice

Figure 194 - Jardin du Palais de Justice

Portion d’une dalle (en avant de la réglette), 6, encastrée dans le dallage de la place de la phase 1. Toutes les autres constructions sont postérieures. De la phase 2 : à g., mur 8a et, à dr., mur 7 et restes de la plinthe en marbre posée sur un soubassement en grès.
Vue prise vers l’est (cliché L. Rivet, 1982).

Stratigraphie

8Les marches de l’escalier sont encastrées directement dans le rocher démaigri et surfacé à cet effet, de même que les aménagements 3, 4 et 5.

9Là où des observations ont été possibles (à l’ouest), le pavement de la place est posé sur une couche argileuse brun violacée (c.7) issue de la décomposition du substrat qui a été sûrement raclé et sur-creusé à cette occasion.

Chronologie

10• Installation de l’escalier

L’absence totale du moindre remblai sous les marches de l’escalier rend impossible toute datation intrinsèque.

La seule indication dont on dispose est fournie par le remblai qui oblitère cet escalier à la phase 2 ; il contient un tesson de céramique qui exclut son apport avant les années 20 de notre ère, mais qui n’interdit pas, au contraire, qu’il soit postérieur (voir infra, p. 195). L’escalier est donc antérieur … à une date qu’il est impossible de cerner !

Par ailleurs, aucun des autres équipements 3, 4 et 5, n’a pu non plus être daté. Les quatre marches supérieures qui apparaissent différentes, appartiennent à une phase de remaniement également impossible à dater (voir infra).

11• Mise en place du dallage

Neuf tessons ont été retrouvés sous une des dalles de la place ; il s’agit d’un fragment informe de céramique commune à pâte brune, d’un autre à pâte claire et de sept tessons d’amphore. Ces documents sont insuffisants pour déterminer une datation.

Interprétation

12La taille des matériaux employés pour les marches comme pour le dallage renvoie incontestablement à un dispositif public, la qualité des vestiges faisant nécessairement référence à une construction monumentale. L’escalier fait le lien entre deux terrasses.

13Pour trouver une information chronologique relative à l’installation de ces équipements – absente au terme de la fouille –, il faut relever qu’ils s’organisent dans les directions de l’urbanisme du réseau B qu’un faisceau concordant de données place dans les années 10-15 ou 15-20 pour les premiers travaux.

14D’autre part, on sait aussi, depuis les recherches engagées lors de la rédaction de l’Atlas (Rivet et al., p. 392-397), et les démonstrations qui y sont développées, que les vestiges découverts sous le Jardin du Palais de Justice (voir la conclusion) représentent une infime partie du forum de la ville. En contre-haut de l’escalier s’étendait une esplanade (NGF supérieur à 21 m) au centre de laquelle on propose de placer un temple dont des substructions auraient été vues lors de la construction de l’ancien hôpital ; en contrebas, la place publique proprement dite dont subsisterait quelques traces plus tangibles.

15Parce que l’enveloppe du forum est assez précisément restituable (voir fig. 221), on comprend que la fouille a été pratiquée à l’endroit où, selon une ligne nord-est/-sud-ouest, s’opère le clivage entre ces deux entités, haute et basse, qui occupaient sûrement toute la largeur d’une insula du réseau B, soit 71,04 m, les vestiges découverts se plaçant, en outre, dans l’axe longitudinal du centre monumental (quel hasard !). L’escalier (fig. 195), qui sera rapidement remblayé pour ses degrés inférieurs, correspond à une première phase et le peu qu’on en a vu permet d’évoquer qu’il n’était pas continu mais interrompu, en partie haute, par un ou des massifs, plaqués de marbre et probablement destinés à recevoir des petits monuments ; il prenait alors la forme de volées à montées parallèles.

Figure 195 - Jardin du Palais de Justice

Figure 195 - Jardin du Palais de Justice

Enfilade des marches 1c, du massif 3 et de la surface de pose 4. À l’arrière-plan, le bâtiment de l’actuel Espace Culturel Paul-Vernet.
Vue prise vers l’est (cliché L. Rivet, 1981).

16Sans véritable argument autre que celui de considérer que l’installation d’un forum fait partie des priorités dans une phase de développement urbain, on est tenté de proposer une chronologie précoce pour sa mise en œuvre, à savoir les années 10-15 ou 15-20 de notre ère.

Notes

1 Une cote altimétrique différente, 17,54 m, que nous considérons désormais erronée, a été indiquée dans l’Atlas.

List of illustrations

Title Figure 185 - Jardin du Palais de Justice
Caption Phase 1 : escalier monumental et dallage (relevé S. Roucole, dao S. Saulnier).
URL http://books.openedition.org/pccj/docannexe/image/606/img-1.jpg
File image/jpeg, 976k
Title Figure 186 - Jardin du Palais de Justice
Caption Phase 1 : profil et coupe stratigraphique sélective nord-ouest/sud-est sur l’escalier monumental (relevé S. Roucole, dao S. Saulnier).
URL http://books.openedition.org/pccj/docannexe/image/606/img-2.jpg
File image/jpeg, 816k
Title Figure 187 - Jardin du Palais de Justice
Caption Les degrés de l’escalier 1a/1c, ou leurs négatifs.Vue prise vers l’est (cliché L. Rivet, 1981).
URL http://books.openedition.org/pccj/docannexe/image/606/img-3.jpg
File image/jpeg, 876k
Title Figure 188 - Jardin du Palais de Justice
Caption Volée de l’escalier 1a/1c.Vue prise vers le sud (cliché L. Rivet).
URL http://books.openedition.org/pccj/docannexe/image/606/img-4.jpg
File image/jpeg, 2,3M
Title Figure 189 - Jardin du Palais de Justice
Caption Massif maçonné quadrangulaire 3 accosté des dalles supérieures de l’escalier 1c.Vue prise vers le nord-est (cliché L. Rivet, 1981).
URL http://books.openedition.org/pccj/docannexe/image/606/img-5.jpg
File image/jpeg, 872k
Title Figure 190 - Jardin du Palais de Justice
Caption Surface aplanie du rocher, 4, avec, au premier plan, les restes d’un massif maçonné, 5. À l’arrière-plan, massif quadrangulaire, 3, et partie supérieure de l’escalier, 1c.Vue prise vers l’ouest (cliché L. Rivet, 1981).
URL http://books.openedition.org/pccj/docannexe/image/606/img-6.jpg
File image/jpeg, 1,7M
Title Figure 191 - Jardin du Palais de Justice
Caption Surface de pose 4.Vue prise vers le sud (cliché L. Rivet, 1981).
URL http://books.openedition.org/pccj/docannexe/image/606/img-7.jpg
File image/jpeg, 848k
Title Figure 192 - Jardin du Palais de Justice
Caption Le dallage de la place.Vue prise vers le nord (cliché P.-A. Février, 1982).
URL http://books.openedition.org/pccj/docannexe/image/606/img-8.jpg
File image/jpeg, 1,0M
Title Figure 193 - Jardin du Palais de Justice
Caption Le dallage de la place.Vue prise vers le nord (cliché P.-A. Février, 1982).
URL http://books.openedition.org/pccj/docannexe/image/606/img-9.jpg
File image/jpeg, 472k
Title Figure 194 - Jardin du Palais de Justice
Caption Portion d’une dalle (en avant de la réglette), 6, encastrée dans le dallage de la place de la phase 1. Toutes les autres constructions sont postérieures. De la phase 2 : à g., mur 8a et, à dr., mur 7 et restes de la plinthe en marbre posée sur un soubassement en grès.Vue prise vers l’est (cliché L. Rivet, 1982).
URL http://books.openedition.org/pccj/docannexe/image/606/img-10.jpg
File image/jpeg, 1,5M
Title Figure 195 - Jardin du Palais de Justice
Caption Enfilade des marches 1c, du massif 3 et de la surface de pose 4. À l’arrière-plan, le bâtiment de l’actuel Espace Culturel Paul-Vernet.Vue prise vers l’est (cliché L. Rivet, 1981).
URL http://books.openedition.org/pccj/docannexe/image/606/img-11.jpg
File image/jpeg, 1,5M

© Publications du Centre Camille Jullian, 2010

Terms of use: http://www.openedition.org/6540