Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Grecs et indigènes de la Catalogne à la mer Noire

 | 
Henri Tréziny

Chronique de l’atelier Ramses

Texte intégral

1Les interventions précédées d’un astérisque * n’ont pas donné lieu à publication dans ce volume.

226 Mai 2006, Université de Palerme, Institut d’archéologie
Introduction des travaux : N. Bonacasa, directeur de l’Institut d’Archéologie.
Présentation du séminaire  : H. Tréziny (Centre camille Jullian) et O. Belvedere (Université Palerme).
Exposés et discussions  :
N. Allegro, O. Belvedere, V. Tardo, D. Lauro et A. Burgio (Université Palerme), Fr. Sapatafora et St. Vassallo (Surintendance Palerme), R.M. Cucco (Surintendance Trapani), S. Collin-Bouffier et H. Tréziny (Centre Camillle Jullian, MMSH, Aix-en-Provence), M. Santos (Museo Arqueologico Catalunya, Empuries), M. Brunet (Ecole française d’Athènes).

38-9 Septembre 2006, Musée archéologique de Catalogne, Empuries
X. Aquilué, P. Castanyer, M. Santos, J. Tremoleda (MAC Empuries), Grecs i indigenes a Empuries  : les noves aportaciones aequeològiques.
A.M. Puig (MAC Girona), L’assentament grec de Rhode.
A. Martin, R. Plana (Université Pau), F. Codina, G. De Prado (MAC Ullastret), Illa d’en Reixac i Puig de sant Andreu d’Ullastret  : els nous projectes de recerca sobre el poblat e seu territori.
E. Pons, M.I. Fuertes, M. Bouso (MAC Girona), El conjunt arqueològico de Mas Castellar de Pontos.
*X. Aquilué, El poblat ibèric de Castell.
J.M. Nolla, J. Burch (Université Girona), Intervenciones de la Universitat de Girona en altres jacimentes ibèrics del nord-est : Sant Sebastià de la Guarda (Llafranc) i Sant Julià de Ramis.
*C. Roth-Murray (Université Cambridge), Preliminary thoughts on cultural and landscape change at Empuries.
J. Burch, El sistema d’emmagatzematge en sitges al territori ibèric de l’entorn d’Empuries.
C. Belarte (ICAC Tarragona) : Tècniques constructives i arquitectura domèstica indigena al nord-est de la Peninsula Iberica.
Cl.-A. de Chazelles (CNRS Lattes), Les constructions en terre, techniques grecques et techniques indigènes.
L. Giardino (Université Lecce), Greci ed indigeni sull’acropoli di Policoro (Basilicat)a : Siris ?
*A. De Siena (Surintendance Potenza), Greci ed indigeni sulla costa ionica in età arcaica.
*L. Giardino : Les case messapiche.
A. Martin, F. Codina, G. De Prado, Les muralles del poblat ibèric del Puig de sant Andreu (Ullastret).
Ont également participé aux discussions :
X. Nieto (MAC Barcelone, responsable du WPS 3.2 du projet Ramses), M. Bats (CNRS, Lattes), Fr. Spatafora (Surintendance Palerme), A. Spanò (Université Palerme).

415 Décembre 2006, Centre Camille Jullian, MMSH, Aix-en-Provence
S. Collin-Bouffier (Centre Camille Jullian), avec la collaboration de L. Bernard, A.-M. d’Ovidio, J-P. Bracco, H. Tréziny, «  Présentation du Projet Collectif de Recherche L’occupation du sol dans le bassin de Marseille de la Préhistoire à l’époque moderne  ».
H. Tréziny, « L’oppidum des Mayans ».
L. Bernard (Université Marc Bloch, Strasbourg) « L’habitat préromain du Verduron, grec ou celto-ligure ? ».
Ph. Boissinot (EHESS Toulouse, « Des vignobles de Saint-Jean du Désert aux cadastres antiques de Marseille ».
*J.-Chr. Sourisseau (Centre Camille Jullian), « Cratères et dinoï dans les communautés indigènes du Midi de la Gaule au VIe s. av. J.-C. ».
H. Tréziny, « Céramiques non tournées indigènes et céramiques tournées grises à Marseille à l’époque archaïque ».
M. Bats (CNRS, UMR 5140, Lattes), « Les objets archéologiques peuvent-ils véhiculer une identité ethnique ? ».
H. Tréziny, « Habitats indigènes fortifiés et phrouria aux marges des territoires coloniaux ».
F. Copani (Université Milan), « Greci e indigeni ad Eloro ».
L. Mercuri (Université de Nice), « Monte San Mauro di Caltagirone : histoire des interprétations d’un site  ».
Outre les intervenants, ont participé aux discussions :
R. Plana-Mallart (Université de Pau), Marta Santos (MAC Empuries), G. De Prado (MAC Ullastret), O. Belvedere (Université Palerme), Stéphane Verger (EPHE, Paris), Jean Chausserie-Laprée (Ville de Martigues), A. Hermary (CCJ), D. Ugolini (CCJ), A. Roth Congès (CCJ), A. Esposito (Paris I), R. Roure (Université de Montpellier).

516-17 Mars 2007, Ecole française d’Athènes
E. Greco (Ecole italienne d’Athènes), «  Les fouilles d’Haphaestia à Lemnos  ».
*M. Bessios (Ephorie de Piérie), «  Μεθώνη, η αρχαιότερη αποικία στο Βόρειο Αιγαίο  »
D. Tsiafakis (Institut Technologique de Xanthi), « Domestic Architecture in North Aegean  : the Evidence from the ancient settlement in Karabournaki ».
E. Manakidou (Université de Thessalonique), «  Céramiques indigènes de l’époque géométrique et archaïque à Karabournaki ».
V. Saripanidi (Université de Thessalonique), « Local and Imported Pottery from the Cemetery of Sindos. Interrelations and Divergences ».
A. Muller (Université de Lille 3), « D’Odonis à Thasos. Thraces et Grecs ».
J. Y. Perreault, Université de Montréal, « Argilos aux VIIe-VIe siècles ».
Z. Bonias (Ephorie de Kavala), « Le rôle de la vallée du Strymon dans les relations entre Grecs et indigènes ».
A. Baralis (Centre Camille Jullian), « Habitat et réseaux d’occupation spatiale en Thrace égéenne : l’impact de la colonisation grecque (Xe-Ve s. av. J.C.) ».
A. Hermary (Centre Camille Jullian), « Les décors des vases à l’époque classique : transferts de formes et d’images entre Grecs et Thraces ».
M. Damyanov (Institut archéologique de Sofia), « Grecs et indigènes dans la région d’Odessos (Bulgarie) ».
A. Bozkova (Institut archéologique de Sofia), « La céramique à vernis noir d’époque classique dans les colonies ouest Pontiques et l’hinterland indigène (territoire de la Bulgarie) ».
S. Solovyov (Musée de l’Hermitage, Saint-Petersbourg), «  Greeks and indigenous population at Berezan (Borysthenes)  ».
P. Dupont (Maison de l’Orient Méditerranéen, Lyon), V. Lungu (Institut d’études européennes de Bucarest), « La diffusion vers l’arrière-pays indigène des céramiques coloniales d’Histria et d’Orgamè. Approche archéométrique ».
I. Berlingò (Ministero Beni Culturali, Rome), « La nécropole de Policoro (Siris ?), Basilicata »
*S. Vassallo (Surintendance de Palerme), « Greci e indigeni ad Himera : abitato e necropoli  ».
L. Mercuri, (Université de Nice), « Pratiques funéraires en Sicile à l’époque archaïque : du terrain à l’interprétation ?  ».
V. Lungu, (Institut d’études européennes de Bucarest), « La nécropole d’Orgamè ».
Outre les intervenants, ont participé aux discussions : D. Mulliez, V. Chankowski, N. Kourou, E. Bournia, M. Santos, J. Tremoleda. A. Esposito.

629-30 Octobre 2007, Centre Jean Bérard, Naples
A. Esposito (Univ. Lille 3) et H. Tréziny (Centre Camille Jullian).
«  Moio della Civitella. Le site et la fortification  ».
Pr. Munzi (Centre Jean Bérard), L. Cavassa (Centre Camille Jullian), M. Bats, « Moio della Civitella : le matériel céramique ».
M. Dewailly (Ecole française de Rome), « Moio della Civitella, Les terres cuites  ».
V. Gassner – M. Trapichler (Institut d’archéologie, Université de Vienne), «  La ceramica di Velia nel IV e III sec. a. C.  ».
*G. Tocco (Surintendance Salerne), « Caselle in Pittari ».
G. Greco (Università Federico II, Naples), « Tra Greci ed Indigeni : l’insediamento sul Monte Pruno di Roscigno ».
M. Brizzi – L. Costamagna (Soprintendenza per i Beni Archeologici dell’Umbria - Perugia), « Il sito fortificato di Serro di Tavola (Aspromonte) ».
R.M. Albanese (Università di Catania), « Indigeni in contesti coloniali  : indicatori archeologici ».
J.-P. Brun (Centre Jean Bérard), « Viticulture et oléiculture en milieu grec et indigène en Italie méridionale ».
D. Garcia et D. Isoardi (Centre Camille Jullian), « Variations démographiques et capacités de production des céréales dans le Midi Gaulois : l’impact de Marseille grecque ».
D. Ugolini (Centre Camille Jullian), « De la vaisselle au matériau de construction : techniques et emplois de la terre cuite en tant que traceur culturel en Languedoc-roussillon ».
O. de Cazanove (Université de Dijon), S. Féret (Musée du Louvre), « Civita di Tricarico, la maison des moules : un atelier de coroplathe en milieu indigène ? ».
M. Osanna (Surintendance de Potenza, Université de Matera), « Greci ed indigeni nei santuari della Magna Grecia  : i casi di Timmari e Garaguso ».
A. Russo Tagliente (Surintendance Potenza), «  Cerimonie rituali e offerte votive nello spazio domestico dei centri della Lucania settentrionale  ».
Participaient aux discussions O. Belvedere, M. Santos, J. Zurbach, M. Lombardo, qui tire les premières conclusions de cette réunion.

728 Février 2008, Centre Camille Jullian, MMSH, Aix-en-Provence
J. De Hoz (Université Complutense, Madrid), « L’écriture gréco-ibérique et l’influence hellène sur les usages de l’écriture en Hispanie et dans le sud de la France ».
*M. Bats (CNRS, UMR 5140, Lattes) «  Nouveaux plombs de Lattes  ».
P. Poccetti (Université Tor Vergata, Rome), « Contacts et échanges technologiques entre Grecs et indigènes en Italie méridionale : langues et écritures au cours du IVe siècle av. J.-C. ».

8Les communications suivantes ont été sollicitées pour publication dans ce volume bien qu’elles n’aient pas fait l’objet d’interventions lors des table rondes.

9Z. Archibald, « Greeks and Thracians, Geography and culture ».
E. Gailledrat, «  Innovations architecturales et processus d’acculturation au VIe s. sur le littoral languedocien. L’exemple de Pech Maho (Sigean, Aude) ».
J.-P. Morel, «  Quelques aspects de la culture matérielle dans le Pont Nord : vers une koinè entre Grecs et indigènes ?  ».
P. Moret, « La diffusion du village clos dans le nord-est de la péninsule Ibérique et le problème architectural de la palaia polis d’Emporion ».
P. Visonà, «  Controlling the chora. Archaeological investigations at Monte Palazzi, a mountain fort of Locri Epizephyrii  ».

© Publications du Centre Camille Jullian, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Lire

Open access