Version classiqueVersion mobile

Une agglomération rurale gallo-romaine des rives de l’Étang de Berre

 | 
Frédéric Marty
, 
Brice Chevaux

Troisième partie. Études spécialisées

Chapitre 5. Étude des monnaies

Joël Françoise

Texte intégral

  • 236  Outre les monnaies antiques, ont été recueillis une obole coronat de Charles Ier d’Anjou, un dou (...)

1Les fouilles ont fourni un total de trente-sept monnaies antiques236. Trente-quatre d’entre elles ont été mises au jour en stratigraphie ; une monnaie a été trouvée lors du décapage (M34) et deux monnaies sont hors stratigraphie (M2, M4). Toutes ont fait l’objet d’une restauration pour permettre l’étude scientifique.

I- Répartition des émissions par période

2La répartition de l’ensemble des émissions donne une idée précise de la circulation monétaire sur le site durant son occupation. Mis à part un trésor de monnaies d’argent, qui correspond à une thésaurisation d’une masse monétaire, le nombre de monnaies en circulation sur le site est peu important par rapport à la longue durée d’occupation. Vingt-cinq monnaies antiques ont été perdues pendant six siècles d’occupation, soit une moyenne de perte de quatre monnaies par siècle sur une surface d’occupation de 6566 m², ce qui semble indiquer une faible activité d’échanges économiques sur le site. Ce constat est conforté par la nature des pertes monétaires qui consistent en faibles dénominations, essentiellement des as. D’autre part, la perte de ces monnaies ne s’est pas faite de façon homogène sur l’ensemble de la période (fig. 339). Les monnaies julio-claudiennes sont majoritaires (44 % de l’ensemble), suivies par les monnaies pré-augustéennes qui représentent 32 %.

Fig. 339. Répartition des émissions monétaires par période.

Fig. 339. Répartition des émissions monétaires par période.

3En prenant en considération la durée de circulation et la période estimée d’abandon de chaque monnaie, le tableau de répartition des pertes monétaires par périodes est sensiblement différent de celui des émissions (fig. 340). On constate que la première moitié du Ier s. apr. J.-C. regroupe 60 % des pertes estimées. C’est la période où l’activité économique est la plus développée. On trouve ensuite la seconde moitié du Ier s. av. J.-C. et le début du IIIe s. apr. J.-C. (12 % des effectifs).

Fig. 340. Répartition des pertes monétaires par période.

Fig. 340. Répartition des pertes monétaires par période.

1- Les monnaies de la République romaine

République : M7, M8, M9, M10, M11, M12, M18.

  • 237  Feugère, Py 2011, 435-436.

4Les monnaies républicaines sont au nombre de sept, dont six deniers en argent et une fraction en bronze d’as républicain. La date de frappe des deniers ne renseigne pas directement sur l’occupation du site car ces monnaies étaient associées dans un trésor caché sous le seuil 168 avec des deniers augustéens. Ce dépôt monétaire fait l’objet d’une étude spécifique à la fin de ce chapitre. La date d’émission de ces deniers est comprise entre 118 av. J.-C. (M7) et 48 av. J.-C. (M12). Seul un tiers d’as républicain coupé (M18) a été retrouvé sur le site et nous apporte des éléments de datation. Cette monnaie de bronze, dont l’usure est très importante, a circulé très longtemps avant d’avoir été perdue. Les as coupés de la République romaine sont fréquents en Gaule méridionale. La division de ces grosses monnaies est due soit à un manque de monnaies divisionnaires lors des échanges économiques, soit à une impossibilité d’utiliser ces grands bronzes dans le système monétaire local qui était dominé, pour notre région, par le monnayage de Marseille et pouvait être associé à un grand bronze au taureau de la dernière série ou à un grand bronze au trépied. Ces fractions de bronzes se retrouvent aussi communément associées aux monnaies de la réforme d’Auguste comme l’équivalent d’un as et sont attestées en circulation au moins jusqu’au début du Ier s. apr. J.-C.237

2- Les monnaies pré-augustéennes

Marseille : M1, M2, M3, M4, M5, M6

  • 238  Brenot, Scheers 1996, 12.

5Six monnaies pré-augustéennes ont été retrouvées. Elles proviennent toutes de l’atelier de Marseille. Il s’agit, tout d’abord, d’une drachme légère (M1) datée de 90-50 av. J.-C. Elle fait partie des dernières émissions de monnaies d’argent de la cité de Marseille avant sa conquête par Jules César. Elle est en parfait état de conservation et son degré d’usure est faible. On peut donc penser que sa perte s’est produite peu de temps après son émission, dans la deuxième moitié du Ier s. av. J.-C. Les cinq autres monnaies sont des petits bronzes (M2, M3, M4, M5, M6) dont la mise en circulation est à placer au cours de la même période chronologique que la drachme précédente. En revanche, leur durée d’utilisation a pu s’étendre jusqu’au milieu du Ier s. apr. J.-C.238

3- Les monnaies julio-claudiennes

6Auguste : M13, M14, M15, M16, M17, M19, M20, M22, M23, M24 ; Tibère : M25, M26, M27 ; Caligula : M28 ; Claude : M29 ; Anonyme : M21.

7La période julio-claudienne est la mieux représentée sur le site avec treize monnaies. Les cinq deniers d’Auguste découverts (M13 à M17) font partie du trésor de 11 monnaies. Ces monnaies sont faiblement usées. On peut penser que la date de retrait de circulation ou d’enfouissement de ce lot de monnaies doit être proche de la date de frappe qui est de 4 apr. J.-C.

  • 239  Giard 1976, 45-46.

8Le quinaire d’Auguste (M20) est une fausse monnaie. Le noyau de la monnaie est en alliage cuivreux et seule la surface est recouverte d’une pellicule d’argent. Ce quinaire, monnaie divisionnaire du denier, a été frappé en Espagne dans la colonie romaine d’Emerita par le légat romain P. Carisius entre 25 et 23 av. J.-C. à destination des légionnaires stationnés en Espagne239. Ce type de monnayage est peu courant en Gaule du Sud-Est et sa perte sur le site du Castellan est peut-être la conséquence d’un paiement sur un marché local effectué par un soldat démobilisé revenant des campagnes militaires d’Espagne. La perte de cette monnaie est à placer dans le dernier quart du Ier s. av. J.-C.

  • 240  Besombes, Barrandon 2001, 305-328.

9Un tiers de dupondius de l’atelier de Nîmes (M22) est très usé, avec un relief pratiquement illisible. Il n’est pas possible, vu l’état de conservation, de classer cette monnaie dans l’une des trois séries de frappes de dupondii de Nîmes. Sa date de mise en circulation est nécessairement comprise entre le début de la frappe de cette série vers 28/27 av. J.-C. et 10/14 apr. J.-C., date de la fermeture de l’atelier de Nîmes240. L’usure de cette monnaie est le signe d’une circulation longue que l’on peut faire durer jusqu’à la fin du Ier s. apr. J.-C. Les trois monnaies d’Auguste (M19, M23, M24), l’une provenant d’Espagne et les deux autres de l’atelier de Lyon, ont aussi une date d’abandon se situant dans la seconde moitié du Ier s. apr. J.-C.

10Les trois monnaies de Tibère sont toutes des as au type d’Auguste divinisé frappés entre 31 et 37 apr. J.-C. Elles sont faiblement usées, ce qui permet de proposer une date de perte sur le site proche de la date d’émission vers le milieu du Ier s. apr. J.-C. Les as de Caligula (M28) et de Claude (M29) sont dans un assez bon état de conservation et peuvent avoir circulé jusqu’au début du IIe s. apr. J.-C. La monnaie M21 n’est pas identifiable. Il s’agit d’un tiers de monnaie découpé pour obtenir le poids d’une monnaie divisionnaire de bronze correspondant à un quadrans. Le quadrans et les monnaies coupées sont caractéristiques de la circulation monétaire de la première moitié du Ier s. apr. J.-C.

4- Les monnaies flaviennes

Vespasien : M30 ; Domitien : M31, M32.

11Les monnaies flaviennes sont peu nombreuses. Il s’agit d’un as de Vespasien, d’un denier et d’un as de Domitien. Ces monnaies peuvent avoir circulé jusqu’à la fin du Ier s. ou au début du IIe s. apr. J.-C.

5- Les monnaies antonines

Hadrien : M33, M36 ; Faustine I : M21 ; Commode : M35.

  • 241  Excoffon 2015.

12Comme les monnaies flaviennes, les monnaies antonines sont peu nombreuses sur le site, contrairement à la plupart des sites provençaux où ces séries monétaires sont prédominantes. Deux as d’Hadrien ont été trouvés. Le premier (M33) est en parfait état de conservation avec une usure de la surface peu prononcée. Sa perte peut être placée vers le milieu du IIe s. apr. J.-C. Le deuxième as (M36) présente les caractéristiques matérielles d’une fausse monnaie coulée dans un moule car son poids est anormalement faible pour ce type de dénomination, son épaisseur est très mince et le relief de l’image monétaire est peu prononcé. Ce type de fausses monnaies coulées se retrouve régulièrement parmi les monnaies découvertes en fouilles dans le sud-est de la Gaule241. Ces imitations sont datées du début du IIIe s. apr. J.-C. L’as de Commode (M35), dont la date de fabrication est de 180-183 apr. J.-C., ne semble pas avoir beaucoup circulé contrairement à l’as de Faustine mère (M21) qui est très usé. La perte de ces deux monnaies peut être située à la fin du IIe s. ou au début du IIIe s. apr. J.-C.

6- La monnaie de l’Antiquité tardive

13La monnaie (M37) est un nummus non identifiable qui porte au droit un buste diadémé caractéristique des empereurs de la seconde moitié du IV e s. apr. J.-C. ou du début du V e s. apr. J.-C. Son faible poids indique qu’il s’agit d’une frappe tardive et l’on peut placer son abandon au début du V e s. apr. J.-C.

II- Les monnaies et leurs contextes

1- Répartition des monnaies par zones

  • 242  Il s’agit des monnaies M1, M19, M25, M26, M32 pour la zone sud-est, des monnaies M2, M5, M7 à M1 (...)

14Les découvertes monétaires se répartissent inégalement entre la zone nord du chantier (au nord de la voie 230), la zone sud-ouest et la zone sud-est (fig. 341). La zone sud-est a livré cinq monnaies, la zone nord vingt-huit et la zone sud-ouest une seule monnaie242. On constate donc une très forte disparité dans la répartition des monnaies entre les trois zones de la fouille. L’unique monnaie de la zone sud-ouest, outre la mauvaise préservation des niveaux archéologiques, pourrait indiquer que les bâtiments étaient davantage destinés au stockage qu’à l’habitation. En revanche, la zone sud-est et surtout la zone nord, avec des découvertes monétaires plus abondantes, indiquent une présence humaine avec des espaces de vie où les monnaies étaient conservées et échangées.

Fig. 341. Répartition des monnaies par zone.

Fig. 341. Répartition des monnaies par zone.

2- Répartition des monnaies par phases

  • 243  Les monnaies M23 et M24 proviennent d’un remblai contemporain ; la monnaie M31 provient d’un niv (...)

15Pour étudier les monnaies en phases, nous avons écarté celles hors stratigraphie ainsi que celles dont la provenance n’était pas assurée243. On constate sur le graphique que la répartition des monnaies au sein des différentes phases n’est pas homogène (fig. 342). Les phases protohistoriques n’ont pas livré de monnaies en stratigraphie. En revanche, des monnaies datées de cette période se trouvent résiduellement dans les phases postérieures, ce qui pourrait s’expliquer par l’état d’arasement des constructions et la perturbation des niveaux d’occupation par les aménagements postérieurs. On observe une très forte concentration de monnaies dans les phases correspondant à la mise en place de l’agglomération du Haut-Empire et à son utilisation. À la période d’abandon et de récupération des matériaux dans l’Antiquité tardive ne correspond qu’une monnaie.

Fig. 342. Répartition des monnaies par phase.

Fig. 342. Répartition des monnaies par phase.

2.1- Phase A (25/100)

16La drachme de Marseille M1, très bien conservée, a été retrouvée dans le comblement d’une ornière, composé d’une couche limoneuse issue du colluvionnement des terres. Cette ornière fait partie d’un ensemble de traces constituant la voie 2192. La date proposée pour la mise en place de ce réseau de communication se situe au deuxième quart du Ier s. apr. J.-C. Or, cette monnaie ne peut pas avoir circulé au-delà de la deuxième moitié du Ier s. av. J.-C. Il pourrait donc s’agir d’une monnaie provenant de niveaux antérieurs perturbés par les aménagements du Haut-Empire ou d’une monnaie qui, par un phénomène de colluvionnement des terres et le ruissellement des eaux aurait été apportée de l’extérieur pour se retrouver piégée dans l’ornière de la voie 2192.

2.2- Phase B (25/100)

17Une monnaie (M6) a été retrouvée dans la phase B qui est la première phase de construction de bâtiments au Haut-Empire. L’US 10769 est une couche au fond du puits 47 qui date du début de son utilisation. Ce petit bronze de Marseille, qui a pu circuler jusqu’au milieu du Ier s. apr. J.-C., peut être associé au matériel céramique qui date le début de l’utilisation du puits.

2.3- Phase C (50/150)

  • 244  Chapon et al. 2004, 109-209.

18La phase C correspond à la construction, dans un second temps, des principaux bâtiments de l’agglomération antique. Elle est datée par le matériel céramique retrouvé du milieu du Ier s. au début du IIe s. Deux monnaies (M21 et M25) ont été trouvées dans la zone sud-est et quatorze monnaies dans la zone nord. Dans la première, le tiers d’as (M21) non identifiable provient d’une fosse-bûcher funéraire (2057). Le dépôt monétaire s’est effectué dans la fosse après la crémation car la monnaie ne présente aucune trace de corrosion caractéristique d’un passage à haute température. La datation haute proposée pour cette monnaie ne remet pas en cause la chronologie fournie par les céramiques, soit la seconde moitié du IIe s. On peut envisager la récupération, pour le rite funéraire, d’une monnaie ancienne dont la valeur fiduciaire est très faible. L’utilisation de petites dénominations ou de leurs substituts faits de monnaies coupées pour le paiement de l’obole à Charon est attestée par de nombreux cas en Provence244.

19La monnaie M25 a été retrouvée dans une couche d’occupation de la cour 5 du bâtiment 1. La date de fin de circulation de l’as de Tibère est placée dans la seconde moitié du Ier s. apr. J.-C., ce qui est en accord avec la datation de la céramique retrouvée en association.

  • 245  Il s’agit des monnaies M22, M27 et M29.

20Quatorze monnaies proviennent de la zone nord. Trois sont isolées245 tandis que onze d’entre elles constituent un trésor. La monnaie M22 a été trouvée sous le seuil 32 du bâtiment 6. Il s’agit d’un tiers de dupondius de Nîmes qui peut avoir circulé jusqu’au milieu du Ier s. apr. J.-C. Cette datation s’accorde avec la datation proposée pour la construction du bâtiment. La position de la monnaie sous le seuil d’entrée et la faible valeur de la monnaie suggèrent qu’il pourrait s’agit d’un dépôt de fondation. La monnaie M29 provient d’une recharge du niveau de circulation de la voie 93 au niveau de l’ornière 10493. Il s’agit d’un as de Claude daté de 42-43 apr. J.-C. dont la date d’abandon se situe vers la fin du Ier s. ou le début du IIe s. Il était contenu dans les matériaux apportés pour charger la voie et ne permet pas de dater la réfection de celle-ci. La monnaie M27 est un as de l’empereur Tibère dont l’usure permet de placer sa perte à la fin du Ier s. Elle provient d’un remblai mis en place pour l’aménagement du mur 241, sous le bâtiment 10.

  • 246  Les deniers républicains portent les numéros M7 à M12 et les deniers d’Auguste ont les numéros M (...)
  • 247  Berdeaux-Le Brazidec 2004, 259-275.
  • 248  1 denier vaut 16 as aux Ier et IIe s. apr. J.-C.
  • 249  Le modius (6,5 kg) de blé au milieu du Ier s. apr. J.-C. coûtait 12 as.

21Dans le niveau d’aménagement du seuil 168 du bâtiment 11, a été trouvé un lot de onze monnaies d’argent. Lors de la découverte, les monnaies avaient gardé, grâce à la corrosion, la forme d’une pile de monnaies sans trace du contenant. Les monnaies étaient empilées et roulées dans un cylindre en matière périssable à base de cuir ou de textile. Il est probable que le propriétaire de ce trésor a tenté de dissimuler sa petite fortune sous le seuil de sa maison pour éviter de se la faire voler. Ce lot de monnaies est composé de six deniers républicains datés entre 118 et 48 av. J.-C. et de cinq deniers d’Auguste identiques provenant de l’atelier de Lyon et frappés entre 2 av. et 4 apr. J.-C.246. Les monnaies républicaines présentent des traces d’usure dues à la circulation prolongée et des contremarques (M10) signalent un contrôle régulier de leur validité par les autorités publiques. Il est courant de rencontrer des deniers républicains dans les trésors plus tardifs et il faudra attendre les réformes monétaires du IIIe s. pour voir disparaître ce type de monnayage247. La plus ancienne monnaie date de 118 av. J.-C. et provient de l’atelier de Narbonne tandis que la plus récente date de 4 apr. J.-C. L’amplitude chronologique entre la monnaie la plus ancienne et la plus récente est de 120 ans, ce qui exclut l’hypothèse que ce trésor ait été constitué par accumulation. De plus, la présence de cinq deniers identiques tend à prouver qu’il s’agit de la constitution d’un lot en une seule fois par ponction dans la masse monétaire en circulation. Les cinq deniers d’Auguste ne présentent pas d’usure importante et l’on peut estimer que leur retrait de la circulation monétaire s’est effectué peu de temps après leur mise sur le marché, vers la fin de la première moitié du Ier s. Si l’on tient compte de la datation haute proposée pour la phase C vers 50 apr. J.-C., le dépôt du trésor de deniers est contemporain de la phase de construction du bâtiment. La valeur de ce trésor de monnaies d’argent est difficile à estimer. Ces 11 deniers représentent l’équivalent de 176 as248, soit cinq fois plus que la valeur de l’ensemble des monnaies romaines trouvées sur le site. En revanche, si on le compare au salaire estimé d’un ouvrier du milieu du Ier s., qui était de un denier par jour, cette thésaurisation représente moins de quinze jours de travail. Si l’on convertit cet argent en denrées alimentaires, on peut estimer que les onze deniers représentent la vente d’environ 100 kg de blé249. Ce trésor serait-il le résultat de la vente d’un surplus agricole ?

2.4- Phase D (100/220)

22Cette phase est marquée par des transformations de bâtiments qui sont effectuées durant le IIe s. et jusqu’au début du IIIe s. Une monnaie (M20), provenant de la zone sud-est, a été retrouvée dans un niveau de sol déconnecté du bâti, posé sur le substrat. Cette monnaie peut être considérée comme résiduelle car il s’agit d’un quinaire d’Auguste qui ne pouvait plus être en circulation dans la seconde moitié du IIe s. ou au début du IIIe s. Elle ne correspondait plus, de fait, à la métrologie des monnaies de cette période. Il est probable que cette monnaie soit issue des niveaux antérieurs du début de l’Empire bouleversés par les réaménagements des bâtiments.

2.5- Phase E (220/230)

23La phase E correspond à la période d’abandon de l’agglomération. Une monnaie provient de cette phase. La monnaie M19 a été trouvée dans un niveau de démolition du mur 46 de l’espace 20. C’est un as d’Auguste daté de la seconde moitié du Ier s. av. J.-C. qui ne peut provenir que de niveaux antérieurs détruits lors de la démolition des bâtiments au début du IIIe s.

2.6- Phase F (Antiquité tardive)

24Durant l’Antiquité tardive, le site est fréquenté pour récupérer des matériaux de construction et notamment les pierres provenant des murs. Deux monnaies ont été retrouvées pour cette phase. Les monnaies M35 et M37 sont issues d’un niveau de démolition des murs 104 et 119 du bâtiment 10. L’as de Commode doit être considéré comme résiduel et provient du bouleversement des niveaux d’habitat lors de la récupération des matériaux. En revanche, le nummus non identifié qui date de la fin du IV e s. ou du début du V e s. peut être associé au matériel céramique pour dater cette phase de récupération.

III- Conclusion

25Cet ensemble de trente-sept monnaies permet d’apporter quelques précisions chronologiques et d’esquisser un tableau de la circulation monétaire au Haut-Empire dans une agglomération secondaire de la province de Narbonnaise. La présence de monnaies antérieures à la période augustéenne confirme l’existence d’une activité humaine sur le site même si l’ensemble des constructions de piémont a disparu avec les aménagements du Ier s. apr. J.-C. Le pic monétaire est à placer au milieu du Ier s., lors de l’édification des bâtiments les mieux conservés. Cette phase est marquée aussi par la présence d’un lot de monnaies d’argent caché sous le seuil d’un des bâtiments d’habitation que l’on peut interpréter comme un trésor de ponction dans la masse monétaire en circulation. Il montre que, dans la seconde moitié du Ier s., les habitants de cette agglomération arrivaient à dégager suffisamment d’excédents de leur terre pour le thésauriser sous forme de deniers. Néanmoins, la faible quantité de monnaies retrouvées sur le site indique que le nombre et la valeur des échanges économiques devaient être faibles et qu’ils étaient probablement réalisés à proximité, notamment dans le port de Fos. Les monnaies confirment aussi les datations proposées pour l’abandon du site au début du IIIe s. ainsi que pour la phase de réoccupation ponctuelle à la fin du IV e ou au début du V e s.

IV- Catalogue des monnaies

1- Monnaies préromaines

Fig. 343. Monnaies (clichés Fr. Marty).

Fig. 343. Monnaies (clichés Fr. Marty).

26Fig. 343, 1

27Dénomination : drachme légère
US : 11438
Métal : Ag
Autorité : Marseille
Légende Droit : B
Champ Droit : Buste d’Artémis à droite
Légende revers : ΜΑΣΣΑ
Champ revers : Lion marchant à droite
Lettres de champ revers : K
Exergue : ΠΕΒ
Datation : 90 - 50 av. J.-C.
Atelier : Marseille
Poids (g) : 2,30
Diamètre (mm) : 17
Bibliographie : Feugère, Py 2011, p. 87, n°DRM-55-48.

28Fig. 343, 2
Dénomination : petit bronze
US : HS
Métal : Cu, Sn
Autorité : Marseille
Légende Droit : Tête laurée à droite
Légende revers : ΜΑΣΣΑ
Champ revers : Taureau passant à droite
Datation : 80 - 50 av. J.-C.
Atelier : Marseille
Poids (g) : 0,89
Diamètre (mm) : 14
Bibliographie : Feugère, Py 2011, p. 148, n°PBM-68.

29Fig. 343, 3
Dénomination : petit bronze
US : 10810
Métal : Cu, Sn
Autorité : Marseille
Légende Droit : /
Champ Droit : Tête d’Apollon à droite
Légende revers : ΜΑΣΣΑ
Champ revers : Taureau cornupète à droite
Datation : 70 - 50 av. J.-C.
Atelier : Marseille
Poids (g) : 1,98
Diamètre (mm) : 14
Bibliographie : Feugère, Py 2011, p. 144, n°PBM-X.

30Fig. 343, 4
Dénomination : petit bronze
US : HS
Métal : Cu, Sn
Autorité : Marseille
Légende Droit : /
Champ Droit : Tête d’Apollon à droite
Légende revers : ΜΑΣΣΑ
Champ revers : Taureau cornupète à droite
Exergue : )Π(
Datation : 70 - 50 av. J.-C.
Atelier : Marseille
Poids (g) : 1,77
Diamètre (mm) : 14
Bibliographie : Feugère, Py 2011, p. 142, n°PBM-66-X.

31Fig. 343, 5
Dénomination : petit bronze
US : 13246
Métal : Cu, Sn
Autorité : Marseille
Légende Droit : /
Champ Droit : Tête laurée à droite
Légende revers : ΜΑΣΣΑ
Champ revers : Taureau passant à droite
Datation : 70 - 50 av. J.-C.
Atelier : Marseille
Poids (g) : 2,27
Diamètre (mm) : 15
Bibliographie : Feugère, Py 2011, p. 148, n°PBM-68.

32Fig. 343, 6
Dénomination : petit bronze
US : 10769
Fait : PT 47
Métal : Cu, Sn
Autorité : Marseille
Champ Droit : Tête d’Apollon à droite
Légende revers : ΜΑΣΣΑ
Champ revers : Taureau cornupète à droite
Datation : 70 - 50 av. J.-C.
Atelier : Marseille
Poids (g) : 0,96
Diamètre (mm) : 13
Bibliographie : Feugère, Py 2011, p. 142, n°PBM-66-X.

2- Trésor caché sous le seuil 168

33Fig. 343, 7
Dénomination : denier serratus
US : 14321
Fait : dépôt sous SE 168
Métal : Ag
Autorité : République romaine, L. LIC, CN.DOM et associés
Légende Droit : L.PO   ONI.CNF / L.PO epsilon à l’envers, Rho couché, ONI.C N et F collés.
Champ Droit : Tête de Rome casquée (casque phrygien ou attique)
Légende revers : CN.DOM
Champ revers : Guerrier nu dans un bige à droite, tenant un bouclier, les reines et un carnyx dans la main gauche et brandissant une lance dans la main droite
Datation : 118 av. J.-C.
Atelier : Narbonne
Poids (g) : 3,37
Diamètre (mm) : 20
Bibliographie : RRC, p. 298, n°282.4.

34Fig. 343, 8
Dénomination : denier
US : 14321
Fait : dépôt sous SE 168
Métal : Ag
Autorité : République romaine, L. SATURN
Champ Droit : Tête casquée de Rome à gauche
Légende revers : Z.
Champ revers : Saturne sur un quadrige à droite, tenant les reines et une harpa de la main droite. Devant marque de contrôle.
Datation : 104 av. J.-C.
Atelier : Rome
Poids (g) : 3,46
Diamètre (mm) : 19
Bibliographie : RRC, p. 323, n°3a.

35Fig. 343, 9
Dénomination : denier serratus
US : 14321
Fait : dépôt sous SE 168
Métal : Ag
Autorité : République romaine, Q. ANTO BALB PR
Légende Droit : S.C
Champ Droit : Tête laurée de Jupiter à droite
Champ revers : Victoire sur un quadrige, tenant les reines et une palme dans la main gauche et une couronne de la main droite.
Lettres de champ revers : M sous les chevaux
Exergue : Q.ATO.BALB.
Datation : 83 - 82 av. J.-C.
Atelier : Rome
Poids (g) : 3,01
Diamètre (mm) : 18
Bibliographie : RRC, p. 379, n°1C.

36Fig. 343, 10
Dénomination : denier
US : 14321
Fait : dépôt sous SE 168
Métal : Ag
Autorité : République romaine, Paulus Lepidus
Légende Droit : PAVLVS.LEPIDVS CONCORDIA
Champ Droit : Tête de la Concorde à droite, voilée et diadémée.
Légende revers : TER
Champ revers : Trophée, à droite regardant le trophée L. Aemilius PAULLUS ; à gauche trois captifs, Persée de Macédoine et ses deux fils.
Exergue : PAVLVS
Datation : 62 av. J.-C.
Atelier : Rome
Poids (g) : 3,58
Diamètre (mm) : 19
Bibliographie : RRC, p. 441, n°415 (denier contre-marqué).

37Fig. 343, 11
Dénomination : denier
US : 14321
Fait : dépôt sous SE 168
Métal : Ag
Autorité : République romaine, ALBINUS BRUTI.F
Légende Droit : PIETAS
Champ Droit : Tête de la Pietas à droite.
Légende revers : ALBINVS.BRVTI.F
Champ revers : Deux mains serrées devant un caducée.
Datation : 48 av. J.-C.
Atelier : Rome
Poids (g) : 3,27
Diamètre (mm) : 19
Bibliographie : RRC, p. 466, n°2.

38Fig. 343, 12
Dénomination : denier
US : 14321
Fait : dépôt sous SE 168
Métal : Ag
Autorité : République romaine, ALBINUS BRUTI.F
Légende Droit : PIETAS
Champ Droit : Tête de la Pietas à droite.
Légende revers : ALBINVS.BRVTI.F
Champ revers : Deux mains serrées devant un caducée.
Datation : 48 av. J.-C.
Atelier : Rome
Poids (g) : 3,12
Diamètre (mm) : 18
Bibliographie : RRC, p. 46,6 n°2.

39Fig. 343, 13
Dénomination : denier
US : 14321
Fait : dépôt sous SE 168
Métal : Ag
Autorité : Auguste
Légende Droit : CAESAR AVGVSTVS DIVI F PATER PATRIAE
Champ Droit : Tête laurée d’Auguste à droite.
Légende revers : AVGVSTI F COS DESIG PRINC. IVVENT
Champ revers : Caius et Lucius, princes de la Jeunesse, debout de face, drapés d’une toge, posant chacun la main sur un bouclier, une haste ; au-dessus, simpulum et lituus.
Exergue : C.L.CAESARES
Datation : 2 av. J.-C. - 4 (?) apr. J.-C.
Atelier : Lyon
Poids (g) : 3,60
Diamètre (mm) : 19
Bibliographie : Giard 1976, p. 226, n°1651.

40Fig. 343, 14
Dénomination : denier
US : 14321
Fait : dépôt sous SE 168
Métal : Ag
Autorité : Auguste
Légende Droit : CAESAR AVGVSTVS DIVI F PATER PATRIAE
Champ Droit : Tête laurée d’Auguste à droite.
Légende revers : AVGVSTI F COS DESIG PRINC. IVVENT
Champ revers : Caius et Lucius, princes de la Jeunesse, debout de face, drapés d’une toge, posant chacun la main sur un bouclier, une haste ; au-dessus, simpulum et lituus.
Exergue : C.L.CAESARES
Datation : 2 av.J.-C. - 4 (?) apr. J.-C.
Atelier : Lyon
Poids (g) : 3,50
Diamètre (mm) : 18
Bibliographie : Giard 1976, p. 226, n°1651.

41Fig. 343, 15
Dénomination : denier
US : 14321
Fait : dépôt sous SE 168
Métal : Ag
Autorité : Auguste
Légende Droit : CAESAR AVGVSTVS DIVI F PATER PATRIAE
Champ Droit : Tête laurée d’Auguste à droite.
Légende revers : AVGVSTI F COS DESIG PRINC. IVVENT
Champ revers : Caius et Lucius, princes de la Jeunesse, debout de face, drapés d’une toge, posant chacun la main sur un bouclier, une haste ; au-dessus, simpulum et lituus.
Exergue : C.L.CAESARES
Datation : 2 av. J.-C. - 4 (?) apr. J.-C.
Atelier : Lyon
Poids (g) : 3,47
Diamètre (mm) : 17
Bibliographie : Giard 1976, p. 226, n°1651.

42Fig. 343, 16
Dénomination : denier
US : 14321
Fait : dépôt sous SE 168
Métal : Ag
Autorité : Auguste
Légende Droit : CAESAR AVGVSTVS DIVI F PATER PATRIAE
Champ Droit : Tête laurée d’Auguste à droite.
Légende revers : AVGVSTI F COS DESIG PRINC. IVVENT
Champ revers : Caius et Lucius, princes de la Jeunesse, debout de face, drapés d’une toge, posant chacun la main sur un bouclier, une haste ; au-dessus, simpulum et lituus.
Exergue : C.L.CAESARES
Datation : 2 av. J.-C. - 4 (?) apr. J.-C.
Atelier : Lyon
Poids (g) : 3,63
Diamètre (mm) : 18
Bibliographie : Giard 1976, p. 226, n°1651.

43Fig. 343, 17

44Dénomination : denier
US : 14321
Fait : dépôt sous SE 168
Métal : Ag
Autorité : Auguste
Légende Droit : CAESAR AVGVSTVS DIVI F PATER PATRIAE
Champ Droit : Tête laurée d’Auguste à droite.
Légende revers : AVGVSTI F COS DESIG PRINC. IVVENT
Champ revers : Caius et Lucius, princes de la Jeunesse, debout de face, drapés d’une toge, posant chacun la main sur un bouclier, une haste ; au-dessus, simpulum et lituus.
Exergue : C.L.CAESARES
Datation : 2 av. J.-C. - 4 (?) apr. J.-C.
Atelier : Lyon
Poids (g) : 3,43
Diamètre (mm) : 18
Bibliographie : Giard 1976, p. 226, n°1651.

3- Monnaies romaines

45Fig. 343, 18
Dénomination : tiers d’as
US : 10374
Métal : Cu, Sn
Autorité : République romaine
Légende Droit : /
Champ Droit : /
Légende revers : /
Champ revers : /
Datation : Ier siècle avant J.C.
Atelier : Rome
Poids (g) : 8,38
Diamètre (mm) : 28
Bibliographie : Feugère, Py 2011, p. 435, n°RAS-Xc.

46Fig. 343, 19
Dénomination : as
US : 10040
Métal : Cu, Sn
Autorité : Auguste
Légende Droit : )MVN CALAG( / IMP AVGVSTVS
Champ Droit : Tête nue à droite
Légende revers : C MAR M VAL PR II VIR
Champ revers : Taureau
Datation : 27 av. - 14 apr. J.-C.
Atelier : Calagurris Espagne
Poids (g) : 8,17
Diamètre (mm) : 28
Bibliographie : RPC, p. 137, n°440.

47Fig. 343, 20
Dénomination : quinaire
US : 11343
Métal : Cu, Sn
Autorité : Auguste
Légende Droit : IMP CAESAR AVGVST
Champ Droit : Tête d’Auguste à gauche
Légende revers : P CARIS I LEG
Champ revers : Victoire debout à droite, couronnant un trophée.
Datation : 25 - milieu 23 av. J.-C.
Atelier : Emerita
Poids (g) : 1,83
Diamètre (mm) : 13
Bibliographie : Giard 1976, p. 164, n°1061.

48Fig. 343, 21
Dénomination : tiers d’as
US : 11063
Fait : SP 2057 passe 2
Métal : Cu, Sn
Autorité : ?
Légende Droit : /
Champ Droit : /
Lettres de champ droit :
Légende revers : )PIVS(
Champ revers : /
Datation : Ier s. apr. J.-C. ?
Poids (g) : 2,49
Diamètre (mm) : 22

49Fig. 343, 22
Dénomination : tiers de dupondius
US : 14111
Fait : dépôt sous SE 32
Métal : Cu, Sn
Autorité : Auguste
Légende Droit : IMP DIVI F.
Champ Droit : Tête d’Agrippa à gauche et d’Auguste à droite
Lettres de champ droit : P / P
Champ revers : Crocodile enchaîné à un palmier
Datation : 10 - 14 apr. J.-C.
Atelier : Nîmes
Poids (g) : 3,81
Diamètre (mm) : 25
Bibliographie : RPC, p. 154, n°525.

50Fig. 343, 23
Dénomination : as
US : 10007
Métal : Cu, Sn
Autorité : Auguste
Légende Droit : CAESAR AVGVSTVS DIVI F PATER PATRIAE
Champ Droit : Tête laurée d’Auguste à droite
Légende revers : /
Champ revers : Autel de Lyon composé d’une plate-forme flanquée de deux victoires qui se tiennent chacune sur une colonne ; sur le devant de la plate-forme, la couronne civique entre deux branches de laurier et de deux lares ; au-dessus, des objets indéfinissables.
Datation : 10 - 14 apr. J.-C.
Atelier : Lyon
Poids (g) : 9,96
Diamètre (mm) : 23

51Fig. 343, 24
Dénomination : as
US : 10007
Métal : Cu, Sn
Autorité : Auguste
Légende Droit : CAESAR AVGVSTVS DIVI F PATER PATRIAE
Champ Droit : Tête laurée d’Auguste à droite
Légende revers : ROM ET AVG
Champ revers : Autel de Lyon composé d’une plate-forme flanquée de deux victoires qui se tiennent chacune sur une colonne ; sur le devant de la plate-forme, la couronne civique entre deux branches de laurier et de deux lares ; au-dessus, des objets indéfinissables.
Datation : 10 - 14 apr. J.-C.
Atelier : Lyon
Poids (g) : 10,78
Diamètre (mm) : 26
Bibliographie : Giard 1976, p. 231, n°1715.

52Fig. 343, 25
Dénomination : as
US : 11518
Métal : Cu, Sn
Autorité : Tibère
Légende Droit : DIVVS AVGVSTVS PATER
Champ Droit : Tête radiée du divus Augustus à gauche
Champ revers : Autel
Lettres de champ revers : S C
Exergue : PROVIDENT
Datation : 31 - 37 apr. J.-C.
Atelier : Rome
Poids (g) : 10,62
Diamètre (mm) : 28
Bibliographie : Giard 1988, p. 54, n°131.

53Fig. 343, 26
Dénomination : as
US : 11136
Métal : Cu, Sn
Autorité : Tibère
Légende Droit : DIVVS AVGVSTVS PATER
Champ Droit : Tête radiée du divus Augustus à gauche
Légende revers : S C
Champ revers : /
Datation : Vers 37 apr. J.-C.
Atelier : Rome
Poids (g) : 7,87
Diamètre (mm) : 30
Bibliographie : Giard 1988, p. 55, n°non identifiable.

54Fig. 343, 27
Dénomination : as
US : 14044
Métal : Cu, Sn
Autorité : Tibère
Légende Droit : DIVVS AVGVSTVS PATER
Champ Droit : Tête radiée du divus Augustus à gauche
Légende revers : S C
Champ revers : Aigle éployé sur un globe, la tête tournée à droite.
Datation : Vers 37 apr. J.-C.
Atelier : Rome
Poids (g) : 9,61
Diamètre (mm) : 27
Bibliographie : Giard 1988, p.55, n°136.

55Fig. 343, 28
Dénomination : as
US : 10802
Métal : Cu, Sn
Autorité : Caligula
Légende Droit : GERMANICVS CAESAR TI AVGVST F DIVI AVG N
Champ Droit : Tête de Germanicus à gauche
Légende revers : C.CAESAR.AVG GERMANICVS PON M TR.POT
Champ revers : S C
Datation : 37 - 38 apr. J.-C.
Atelier : Rome
Poids (g)
 : 9,00
Diamètre (mm) : 26
Bibliographie : Giard 1988, p. 68, n°74.

56Fig. 343, 29
Dénomination : as
US : 10533
Métal : Cu, Sn
Autorité : Claude
Légende Droit : TI CLAVDIVS CAESAR AVG P M TR P IMP.P.P
Champ Droit : Tête de Claude à gauche
Légende revers : S.C
Champ revers : Minerve casquée, debout à droite, armée d’un bouclier et brandissant un javelot.
Datation : 42 - 43 apr. J.-C.
Poids (g) : 11,76
Diamètre (mm) : 28
Bibliographie : Giard 1988, p. 104, n°233.

57Fig. 343, 30
Dénomination : as
US : 14314
Métal : Cu, Sn
Autorité : Vespasien
Légende Droit : IMP.CAES.VESPASIAN.AVG COS VIII P P
Champ Droit : Tête laurée de Vespasien à droite ; globe
Légende revers : /
Champ revers : Aigle éployé de face sur un globe, la tête tournée à droite.
Datation : 77 - 78 apr. J.-C.
Atelier : Lyon
Poids (g) : 8,16
Diamètre (mm) : 27
Bibliographie : Giard 1998, p. 189, n°849.

58Fig. 343, 31
Dénomination : denier
US : 10192
Métal : Ag
Autorité : Domitien
Légende Droit : IMP CAES DOMITIANVS AVG P M
Champ Droit : Tête à droite de Domitien légèrement barbue et laurée
Légende revers : TR P COS VII DES VIII P P
Champ revers : autel allumé, orné d’une guirlande
Datation : 81 apr. J.-C.
Atelier : Rome
Poids (g) : 3,23
Diamètre (mm) : 17
Bibliographie : Giard 1998, p. 243, n°22.

59Fig. 344, 32
Dénomination : dupondius
US : 14194
Métal : Cu, Sn
Autorité : Domitien
Légende Droit : (IMP CAES DOMITIAN AVG GERM COS X ou XI)
Champ Droit : Tête radiée de Domitien à droite avec l’égide.
Légende revers : (FIDES PVBLICAE)
Champ revers : Fides debout à gauche, tenant une corbeille de fruits, deux épis et un pavot.
Datation : 84 ou 85 apr. J.-C.
Atelier : Rome
Poids (g) : 6,68
Diamètre (mm) : 28
Bibliographie : Giard 1998, p. 280, n°299 ou p. 284, n°328.

Fig. 344. Monnaies (clichés Fr. Marty).

Fig. 344. Monnaies (clichés Fr. Marty).

60Fig. 344, 33
Dénomination : dupondius
US : 10816
Métal : Cu, Sn
Autorité : Hadrien
Légende Droit : HADRIANVS AVGVSTVS
Champ Droit : Tête à droite laurée
Légende revers : COS III
Champ revers : Fides debout à droite, tenant des épis de blé dans la main droite et une corbeille de fruits dans sa main gauche levée
Lettres de champ revers : S C
Datation : 125 - 128 apr. J.-C.
Atelier : Rome
Poids (g) : 9,00
Diamètre (mm) : 25
Bibliographie : RIC, vol. II, p. 426, n°656.

61Fig. 344, 34
Dénomination : as
US : HS
Métal : Cu, Sn
Autorité : Faustine I
Légende Droit : /
Champ Droit : Tête diadémée à droite
Légende revers : /
Champ revers : /
Datation : 138-161 apr. J.-C.
Atelier : Rome
Poids (g) : 7,93
Diamètre (mm) : 26

62Fig. 344, 35
Dénomination : as
US : 10551
Métal : Cu, Sn
Autorité : Commode
Légende Droit : DIVVS M ANTONINVS PIVS
Champ Droit : Tête barbue à droite
Légende revers : Aigle sur un globe, tête à gauche
Lettres de champ revers : S C
Datation : 180-183 apr. J.-C.
Atelier : Rome
Poids (g) : 9,85
Diamètre (mm) : 26
Bibliographie : RIC, vol. III, p. 441, n°664.

63Fig. 344, 36
Dénomination : as coulé
US : 10900
Métal : Cu, Sn
Autorité : Hadrien
Légende Droit : HADRIANVS AVGVSTVS
Champ Droit : Tête à gauche laurée
Légende revers : COS III P.P.
Champ revers : Hadrien à cheval à droite tenant une lance
Lettres de champ revers : S C
Datation : 132 - 134 apr. J.-C. pour le type, mais la date de fabrication de cette fausse monnaie est à placer au début du IIIe s. apr. J.-C.
Atelier : Rome
Poids (g) : 5,97
Diamètre (mm) : 27
Bibliographie : RIC, vol. II, p. 433, n°717, pour le type monétaire.

4- Monnaie de l’Antiquité tardive

64Fig. 344, 37
Dénomination : nummus
US : 10551
Métal : Cu, Sn
Autorité : ?
Légende Droit : )VS(
Champ Droit : Buste à droite diadémé et drapé
Légende revers : /
Champ revers : /
Datation : 3e quart du IV e s. - V e s.
Atelier : ?
Poids (g) : 0,96
Diamètre (mm) : 13

Notes

236  Outre les monnaies antiques, ont été recueillis une obole coronat de Charles Ier d’Anjou, un double tournois et un dix centimes de Napoléon III.

237  Feugère, Py 2011, 435-436.

238  Brenot, Scheers 1996, 12.

239  Giard 1976, 45-46.

240  Besombes, Barrandon 2001, 305-328.

241  Excoffon 2015.

242  Il s’agit des monnaies M1, M19, M25, M26, M32 pour la zone sud-est, des monnaies M2, M5, M7 à M18, M20 à M24, M27 à M30, M33 à M37 pour la zone nord et la monnaie M4 pour la zone sud-ouest.

243  Les monnaies M23 et M24 proviennent d’un remblai contemporain ; la monnaie M31 provient d’un niveau de colluvionnement et la monnaie M34 provient d’une unité stratigraphique technique de nettoyage.

244  Chapon et al. 2004, 109-209.

245  Il s’agit des monnaies M22, M27 et M29.

246  Les deniers républicains portent les numéros M7 à M12 et les deniers d’Auguste ont les numéros M13 à 17.

247  Berdeaux-Le Brazidec 2004, 259-275.

248  1 denier vaut 16 as aux Ier et IIe s. apr. J.-C.

249  Le modius (6,5 kg) de blé au milieu du Ier s. apr. J.-C. coûtait 12 as.

Table des illustrations

Titre Fig. 339. Répartition des émissions monétaires par période.
URL http://books.openedition.org/pccj/docannexe/image/14933/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 32k
Titre Fig. 340. Répartition des pertes monétaires par période.
URL http://books.openedition.org/pccj/docannexe/image/14933/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 32k
Titre Fig. 341. Répartition des monnaies par zone.
URL http://books.openedition.org/pccj/docannexe/image/14933/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 28k
Titre Fig. 342. Répartition des monnaies par phase.
URL http://books.openedition.org/pccj/docannexe/image/14933/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 28k
Titre Fig. 343. Monnaies (clichés Fr. Marty).
URL http://books.openedition.org/pccj/docannexe/image/14933/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 928k
Titre Fig. 344. Monnaies (clichés Fr. Marty).
URL http://books.openedition.org/pccj/docannexe/image/14933/img-6.jpg
Fichier image/jpeg, 235k

© Publications du Centre Camille Jullian, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Lire

Open access

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search